Le basenji : fiche technique d’une race de chien peu connue en France

Importé en Europe au 20e siècle, le basenji est une race de chien très appréciée par nos amis Anglais et Nordiques mais peu connue en France. Dans cet article, je tâcherai de vous faire découvrir cette race et ses spécificités en documentant entre autres ses caractéristiques, son éducation et son histoire.

PS : Si vous souhaitez donner une éducation parfaite à votre chien ou régler des troubles du comportement, je vous recommande le programme d’éducation de Caroline Lange. Il vous permettra d’obtenir vos premiers résultats dès les deux premières semaines.

Retrouvez le programme en cliquant ici

C’est un basenji ! Plutôt mignon, non ?

Basenji : principales caractéristiques

Pour ce qui est des caractéristiques techniques, le basenji :

  • Possède des poils courts
  • Des oreilles dressées (comme sur la photo)
  • Pèse entre 9 et 11 kg
  • Mesure entre 38 et 43 cm
  • A une espérance de vie de 12 à 14 ans
  • Est originaire du Congo

Comportement et besoins du Basenji

Pour déterminer si le basenji est un chien qui vous conviendrait, étudions un peu son comportement et ses besoins.

Comportement & besoins du basenji : les avantages

Les qualités principales du basenji sont son intelligence, sa douceur, sa vivacité et son caractère affectueux.

De plus le Basenji est un chien très propre qui assurera sa toilette à l’image des chats. Il nécessitera donc beaucoup moins d’entretien qu’une autre race de chien. On veillera tout de même à brosser son pelage et ses dents au moins une fois par semaine. Voici un kit de brossage de dents tout à fait efficace que je vous conseille (Amazon) : https://amzn.to/3aWfRuZ

L’autre avantage du basenji est qu’il n’aboie pas, il émet à la place une sorte de gloussement caractéristique. Si vous vivez en appartement, vous pouvez donc être sûr que le voisin n’aura pas à se plaindre du bruit de votre basenji.

Comportement & besoins du basenji : les contraintes

Même si le basenji est un chien affectueux avec son maître et les membres du foyer, il est en général de nature plutôt méfiante envers les étrangers. Il faudra donc lui apprendre à socialiser.

De plus, le basenji n’est pas spécialement connu pour apprécier les enfants. Il faudra donc veiller à ce que ces derniers ne fassent pas de gestes déplacés que celui-ci pourrait mal interpréter.

Le basenji peut parfois n’en faire qu’à sa tête et ne plus vous écouter. C’est pour cette raison qu’il est important de l’éduquer et de définir des règles de vie dès le départ. Il faudra donc être assez stricte avec lui tout en lui donnant assez d’affection pour qu’il ne se renferme pas sur lui-même.

Le premier ordre qu’il faut enseigner au basenji est le rappel. Mon article sur le sujet vous montre comment le lui apprendre, vous pourrez le lire en cliquant ici.

Enfin, le basenji n’est pas un chien qu’on confine en permanence à l’intérieur : il a besoin de se dépenser suffisamment dans la journée. La vie d’appartement n’est donc pas idéale pour lui à moins de le sortir plusieurs fois par jour.

Le mieux serait de pouvoir l’accueillir dans une maison avec un grand jardin !

L’alimentation du basenji

Le basenji est un chien sujet à prendre rapidement du poids, il lui faudra donc absolument une alimentation de qualité et des croquettes saines.

Vous pouvez également privilégier une alimentation plus naturelle et vous tourner vers le régime BARF. J’en parle dans cet article.

Pour aller plus loin et éduquer votre chien sereinement, je vous recommande de consulter ce programme d’éducation canine.

L’histoire du basenji

Le basenji est un chien rempli d’histoire… En effet, on retrouve des dessins de son ancêtre le lévrier d’Egypte sur des murs de pyramides de l’Egypte ancienne et sur la tombe d’un pharaon. Il s’agissait d’un chien plutôt « noble ».

Après ça, les européens crurent le basenji disparu jusqu’au 19e siècle, lorsque des colons britanniques redécouvrirent ce chien dans une forêt congolaise. Le basenji sera ensuite importé dans le Vieux Continent vers le 20e siècle.

En France, il n’apparaitra qu’en 1966 mais reste très rare puisque peu connu. En effet, ce chien est actuellement plutôt apprécié dans les pays nordiques.

En résumé

  • Le basenji est très propre, n’aboie pas et sera affectueux avec vous et les membres de votre famille
  • Le basenji nécessite une éducation à la fois stricte et douce
  • Le basenji est un chien qui a besoin de beaucoup se dépenser
  • Le basenji nécessite une alimentation de qualité
  • Si vous avez des enfants à la maison, il vaut mieux prendre un chiot basenji qu’un adulte afin que les enfants et le chien grandissent ensemble. Il faudra aussi surveiller les interactions qu’ils auront pour éviter tout danger.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :