Adopter un chien : deux stéréotypes et idées fausses à ignorer

Quand on veut adopter un chien, on cherche naturellement à s’informer sur ce qu’il faut faire pour bien l’accueillir. Au hasard des recherches, vous tomberez bien souvent sur des doctrines à la mode que je vous recommande de vous garder de suivre.

Par exemple avant d’adopter un chien, beaucoup de personnes ont pour premier réflexe de se demander comment le sanctionner ou comment le manipuler…

Dans cet article, nous verrons quelques idées fausses que les gens se font et la philosophie à avoir pour que votre chien se sente bien lorsque vous l’accueillerez.

Par ailleurs, n’hésitez pas à consultez mon autre article sur les avantages et les inconvénients d’adopter un chien.

1. « Je viens d’adopter mon chien ! Comment le punir ? »

Penser ainsi au premier abord n’est selon moi pas la bonne approche. N’est-ce pas étrange de penser à sa punition alors qu’il n’a encore rien fait ? Je crois que la pratique de la pensée positive est de mise avant l’adoption, elle vous mettra dans un état d’esprit plus en accord avec la situation.

Sachant qu’un chien apprend en jouant, je crois que la première pensée d’un futur maître devrait être de s’amuser avec lui et non de le punir.

Evidemment, la vie n’est pas un long fleuve tranquille et il y’aura surement des moments où la sanction sera inévitable. Si vous êtes vraiment du genre à anticiper, j’ai créé un article pour vous aider à punir un chien de la bonne manière !

Sachez que quand on punit un chien, la règle d’or est de rester cohérent et de ne pas perdre ses moyens devant lui. On lui indique ce qu’il fait de mal dans un premier temps mais surtout, on le guide tout de suite après pour qu’il sache ce qu’on souhaite vraiment qu’il fasse.

Pour apprendre les mécaniques de l’éducation positive, rendre la vie de votre chien facile et éviter les troubles comportementaux, je vous recommande la lecture du livre « Dresser votre chien en 15 minutes par jour ». La méthode a été écrite par une éducatrice canine de 14 ans d’expérience et vous donnera de premiers beaux résultats dès les deux premières semaines.

Vous retrouverez le livre ici : http://go.cmora.neoaid.3.1tpe.net

adopter un chien idée fausse

2. Jouer à la « baston » avec son chiot entraîne des conséquences néfastes dans sa vie adulte

La seule chose que vous devriez vous interdire devant votre chien est d’être ennuyeux, triste et de n’être disposé à rien faire.

Loin d’être méchant, le « jeu de la baston » est le fait de repousser légèrement le chien, de le voir revenir, vous lécher la figure etc.

Malheureusement avec toutes les informations qui circulent sur Internet, beaucoup de futurs maîtres s’empêchent de nombreuses choses avec leur chien. Même s’il est vrai qu’on peut légitimement se demander si le jeu de la bagarre est envisageable sans mauvaises conséquences, il n’a en fait que des bénéfices.

En effet, il permet d’interagir avec le chiot et de commencer à lui apprendre les limites à ne pas franchir lorsqu’il commence à s’emporter en mordillant un peu trop fort. Ce jeu vous permet de l’initier à l’autocontrôle et à la gestion de la frustration, deux compétences qui seront déterminantes dans sa vie adulte.

Bien évidemment, pleins de jeux sont possibles et constituent un véritable apport éducatif pour le chiot ou chien adulte. Vous retrouverez des lots de jouet à très bon prix ici (Amazon) : https://amzn.to/3HtL463

Vous retrouverez mes idées de jeux pour votre chien dans cet article.

Note : lorsque vous adoptez un chien de refuge adulte, il est possible qu’il n’ait jamais joué avec des humains et qu’il n’y soit donc pas habitué. Soyez donc patient le temps qu’il prenne ses marques et allez-y pas-à-pas.

Ma conclusion : ne vous mettez plus de barrières mentales

Les idées fausses à l’adoption sont variées. Certains pensent qu’il faut utiliser une seule et unique récompense et jamais une autre, d’autres s’interdisent de jouer ou se demandent comment punir leur chien alors qu’ils ne l’ont encore jamais rencontré.

Je vous recommande tout simplement de faire preuve de bon sens et de savoir trier le vrai du faux. N’écoutez pas les idées tirées d’un chapeau et ne vous empêchez jamais d’interagir intelligemment avec votre chien.

Retenez qu’un chiot apprend en jouant dès la naissance. En effet, sa mère lui apprend la gestion des émotions, la communication et bien d’autres choses par le jeu alors utilisez ceci à votre avantage et profitez-en pour rendre votre mode d’éducation plus fun !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :