Chien malheureux : lui redonner la joie de vivre

0 Commentaires

Lorsque vous observez votre chien, vous semble-t-il plus malheureux qu’auparavant ? Son attitude au quotidien a changé et vous n’arrivez pas à en déterminer la cause ?

C’est quelque chose qui peut vraiment être une source d’inquiétude. Dans cet article, nous verrons les différentes causes qui poussent un chien à être malheureux et ainsi que des solutions pour lui redonner la joie de vivre.

Chien malheureux : quels sont les symptômes de ce mal

Soyons clairs, un chien ne naît pas malheureux et cette notion de « malheur » est différente pour le chien et pour l’homme. Nous admettons toutefois que certaines races ont vraiment des têtes de chien malheureux.

En effet, on ne parlera pas de malheur pour un chien, mais plutôt de déséquilibre au niveau de ses besoins. En effet, un chien heureux sera un animal dont tous les besoins (comme ses dépenses physiques et affectives) sont comblés. Un chien malheureux en revanche est caractérisé par le manque de satisfaction de ces besoins, entrainant des troubles du comportement.

Pour savoir si votre chien est heureux, il suffit d’observer les signes habituels de bon équilibre de votre compagnon. S’ils commencent à disparaitre ou changer de manière négative, alors c’est le signe d’un chien malheureux.

Par exemple si votre chien est dynamique, qu’il joue souvent avec vous, que ses selles ne présentent pas de défauts et qu’il a de bonnes capacités de socialisation avec vous comme avec ses congénères, vous pouvez considérer votre chien comme équilibré et donc heureux.

Si en revanche, votre chien aboie trop, adopte des comportements de destruction ou devient agressif, vous devriez commencer à vous poser des questions sur son bien-être.

Bien entendu, tout n’a pas été mentionné dans cette liste. Il faut bien comprendre qu’à partir du moment où votre chien commence à changer brutalement d’attitude et adopter des comportements à caractères démesurés, il y’a très certainement quelque chose qui ne tourne pas rond : votre chien est peut-être malheureux.

Toutefois, ce n’est pas une fin en soi, car le plus souvent, il suffit de corriger certaines choses pour que tout rentre dans l’ordre.

PS : Vous pouvez obtenir gratuitement notre livre « 6 clés pour rendre votre chien heureux » en cliquant sur ce lien.

Mon chien est malheureux : les différentes raisons et causes

Évoquons maintenant les différentes causes qui poussent un chien à être malheureux.

Cause n° 1 : Un problème de santé peut rendre un chien malheureux

Lorsque vous constatez un brusque changement de comportement chez votre chien, la première des choses à faire est de consulter un vétérinaire afin d’écarter tout problème de santé. En effet, un chien peut paraître malheureux à cause d’une douleur ou d’une gêne qu’il vous serait impossible de voir à l’œil nu. Un diagnostic de vétérinaire est donc essentiel, surtout si les changements observés s’accompagnent de troubles alimentaires par exemple.

Un problème de santé peut faire paraître un chien malheureux, car il peut l’affaiblir, de même que les médicaments administrés pour les soins. Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter le vétérinaire pour qu’il adapte le traitement et qu’il vous rassure sur le caractère temporaire de l’état de votre compagnon.

Cause n° 2 : Son environnement est inadapté

Nous parlons ici non seulement de l’environnement social, mais aussi de l’environnement de manière plus général.

Par exemple, un chien peut se sentir sans repères au sein d’une famille s’il n’a pas de règles ni de cadre de vie défini. Certains maîtres laissent trop de liberté à leurs chiens, pensant les rendre heureux. Ils obtiennent alors l’effet inverse. Un chien à besoins de règles de vie, d’éducation et de limites.

Pour que votre chien se sente accompagné, en sécurité, vous devriez donc instaurer certaines règles au niveau de son alimentation, des contacts sociaux ou encore de l’espace qu’il occupe au quotidien. Sans tout cela, vous exposez votre chien à des troubles comportementaux, symptômes du mal-être que nous évoquions ci-dessus.

Outre l’environnement social, le chien peut être confronté à un changement brusque troublant son quotidien comme le départ d’un proche, l’arrivée dans un nouveau foyer d’accueil ou le passage de la campagne à la ville. Dans ces cas, le mieux à faire est d’accompagner votre chien pour l’aider à surmonter ces changements.

Cause n° 3 : Sa relation avec son maître n’est pas équilibrée

Pour avoir une bonne relation avec son chien, il faut comprendre la véritable nature des chiens. C’est en cela qu’un site comme celui d’AlphaChien est utile. Avec les connaissances adéquates, vous serez en mesure de développer une relation saine avec votre chien.

En effet, nous désirons tous rendre notre chien heureux et souvent nous nous laissons aller en lui donnant trop de liberté, mais c’est ce qu’il faut absolument éviter lorsqu’on a un chien. Ne laissez pas tout passer, fixez-lui des limites et comprenez que votre chien a des besoins qu’il est de votre devoir de combler.

Une relation saine avec son chien implique une écoute, une attitude juste et cohérente avec lui ainsi qu’un respect mutuel sur le long terme.

Cause n° 4 : Chien malheureux car il ne se dépense pas suffisamment

Comme nous l’évoquions dans plusieurs parties de l’article, un chien a de nombreux besoins dont celui de dépense. Ainsi, un chien qui ne se dépense pas suffisamment peut développer de graves troubles de comportement et même déprimer. En effet, même nos animaux sont sujets à cette maladie.

C’est pour cette raison que votre chien doit être sorti au moins 30 minutes par jour en dehors de son jardin ou de sa terrasse. Un chien devrait quotidiennement avoir son quota d’interaction social avec d’autres chiens et d’autres humains.

Sachez qu’un chien malheureux qui ne se dépense pas assez extériorisera son mal par des comportements déviants tels que la fugue, la destruction ou l’agressivité.

Nos solutions pour rebooster un chien malheureux

Grâce à nos indications ci-dessus, vous avez sans doute pu identifier la cause du problème de votre chien. Voyons maintenant quelles solutions vous pourriez mettre en place pour qu’il se sente mieux.

Solution n° 1 : Consultez un vétérinaire

En consultant un vétérinaire, vous protégez votre chien si la cause de son malheur est due à un souci de santé physique. Si ce n’est pas le cas, cela vous permettra au moins d’écarter cette hypothèse et de chercher au bon endroit.

Solution n° 2 : Appelez un spécialiste du comportement canin

Si la cause du problème de votre chien est autre que médicale, il existe des spécialistes du comportement canin que vous pouvez consulter. Au cas par cas, ils peuvent être extrêmement utiles pour résoudre ses troubles comportementaux et identifier la cause réelle d’un problème.

Solution n° 3 : Éduquez votre chien en mettant en place des règles de vie

Au quotidien, vous devriez encadrer votre chien et lui fixer des limites. Par exemple, vous ne devriez pas lui laisser sa gamelle à disposition toute la journée au risque de favoriser le grignotage. Pour éviter le surattachement, soyez aussi à l’initiative des démonstrations d’affection.

Proposez-lui également un endroit confortable dans lequel il pourra se sentir chez lui et où vous pourrez lui ordonner de se rendre. Un panier fait très bien l’affaire.

Solution n° 4 : Améliorez le confort de son panier

Petite précision au sujet du panier : il doit être confortable pour que le chien s’y sente comme dans un refuge. Pour cela, ajoutez-y du matériel spécifique comme des bouillottes.

Dans la mesure du possible, éloignez cet endroit des bruits environnants et des passages intempestifs des membres de la famille : le plus calme sera le mieux. Point important : Ne dérangez jamais un chien installé dans son panier. Cela peut être dangereux pour vous, car il peut réagir de manière agressive. N’oubliez pas que le but est qu’il se sente en sécurité dans ce petit coin.

Solution n° 5 : Permettez à votre chien de se défouler

Pour que votre chien puisse se dépenser comme il faut, la base est de le sortir quotidiennement en dehors de son jardin. En temps de pluie, vous pouvez aussi organiser des jeux à l’intérieur de la maison comme des jeux d’agilités ou de pistage. Un chien qui se dépense, c’est un chien qui aura beaucoup plus de chance d’être heureux. Un conseil : C’est vous qui devez signifier à votre chien quand débute et se termine l’activité et non l’inverse.

Solution n° 6 : Commencez un sport avec votre chien

Pour aller plus loin concernant le sport et la dépense énergétique du chien, nous vous conseillons de mettre en place avec votre compagnon une activité de sport canin comme le treibball, le dog-dancing ou la cani-randonnée. Ce sont de petites activités rituelles comme celles-ci qui vous permettront de renforcer vos liens avec lui.

La dépression chez le chien

Comme pour les humains, il peut arriver qu’un chien tombe dans la dépression. Dans ce cas, il ne voudra plus jouer, il dormira beaucoup plus longtemps dans la journée, s’isolera et mangera beaucoup moins.

La dépression chez le chien peut être due à la disparition d’un proche, à une maladie ou à un état d’anxiété non pris en charge.

En cas de dépression, consultez d’urgence un vétérinaire si cela n’a pas été fait.

En résumé

  • Un chien n’est pas vraiment malheureux au sens où nous l’entendons chez les êtres humains. Il souffre surtout d’un manque d’équilibre et ses besoins ne sont pas satisfaits au quotidien.
  • La dépression existe également chez les chiens.
  • Un chien manifeste son mal-être par des comportements excessifs tels que la destruction, la fugue, les aboiements ou l’agressivité.
  • Si votre chien vous parait malheureux et qu’il change brutalement d’attitude, consultez immédiatement un vétérinaire pour écarter l’hypothèse d’un problème de santé physique.
  • Les chiens ont de forts besoins sociaux qui devraient être pris en compte par les maîtres. Ils doivent être promenés quotidiennement.
  • Pour qu’un chien ne se sente pas perdu et puisse vivre sereinement, il a besoin de règles de vie, de limites et d’éducation. Pour rendre votre chien heureux, ne le laissez pas livré à lui-même.
Categories: Comportement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-BOOK OFFERT | "6 Clés Pour Rendre Un Chien Heureux"
Télécharger Maintenant
%d blogueurs aiment cette page :