Chien trop protecteur : nos 9 solutions simples

0 Commentaires

Vous avez un chien trop protecteur à la maison ? C’est parfois dérangeant autant pour le foyer que pour la sécurité d’autrui. S’il ne parvient plus à distinguer une situation dangereuse d’une autre plus anodine, cela entraîne la surprotection.

Un chien trop protecteur peut vite devenir désagréable à vivre, mais des solutions existent pour régler ce problème. Nous vous proposons de découvrir au travers de cet article les causes qui poussent votre chien à être si protecteur.

Nous évoquerons ensuite les conseils à appliquer pour un retour à la normale.

Nous vous conseillons également le livre « Dresser votre chien en 15 minutes par jour » : un excellent complément à nos conseils. Ce livre de plusieurs centaines de pages est extrêmement complet.

Pourquoi mon chien est trop protecteur ?

Plusieurs raisons poussent un chien à devenir trop protecteur. Analysons-les plus en détail.

Votre chien est trop protecteur à cause d’un instinct de protection inné

La première chose que vous devriez savoir est qu’il existe des races prédisposées à la protection. De ce fait, elles protégeront plus volontiers tout ce qui compose leur environnement, que ce soit une maison ou leur maître.

Toutefois, vous devez bien faire la différence entre la garde et l’agressivité qui sont deux comportements différents. L’agressivité est un des troubles du comportement du chien les plus délicats qu’il ne faudra pas prendre à la légère.

L’attitude de protection du chien à été renforcée

Il est possible que votre chien soit protecteur parce qu’inconsciemment, vous avez adopté une attitude de renforcement avec lui. Par exemple, vous avez pu le laisser faire lorsqu’il a présenté un comportement de protection et montré des signes d’agressivité.

L’aboiement du chien à l’approche d’un danger ou pour prévenir de l’apparition d’un intrus peut être toléré, mais vous ne devez pas valider ce comportement de manière systématique.

Qu’entendons-nous par validation ? Si par exemple votre chien se met à aboyer et que vous le caressez pour le rassurer, il va associer le comportement protecteur à quelque chose de positif et le réitérer dans la plupart des situations. Vous venez donc d’adopter un comportement de renforcement, ce qu’il faut à tout prix éviter dans ce cas de figure.

De plus, le renforcement peut venir d’une cause extérieure. Par exemple, imaginons qu’un pompier vienne frapper à votre porte pour distribuer le calendrier alors que vous êtes absent de la maison. Si votre chien aboie et qu’il voit que le pompier finit par partir et ne plus sonner à la porte, il se dira «  Génial, ça marche ». Les jours, suivants, il aboiera encore plus fréquemment.

Cet exemple vous montre comment s’opère le renforcement, qui est l’une des causes qui poussent un chien à être protecteur.

Votre chien est trop protecteur, car il n’a pas confiance en vous

Une des principales raisons qui poussent un chien à être trop protecteur envers son maître est le fait que vous n’ayez pas confiance en lui. S’il ressent cela, il ne vous fera pas non plus confiance pour sa sécurité, or vous devriez être le pilier auquel votre chien doit se référer lorsqu’il a un doute.

Si votre chien ne se sent pas en sécurité avec vous et qu’en plus, il a un instinct protecteur développé, il profitera de cette faille pour prendre la main sur votre relation maître-chien.

Comme il n’existe pas de relation de dominant et de dominé entre un maître et son chien, nous ne sommes pas en train de dire qu’il vous dominera. Cependant, il prendra des initiatives par son comportement protecteur. Pour le bien du chien, ces initiatives doivent pourtant être contrôlées par le maître et non-être prises par l’animal.

Par ailleurs, si le chien sent en vous une peur de son comportement et de ses conséquences, cela aura pour effet de le rendre encore plus incertain vis-à-vis de vous. Il absorbera vos craintes, renforçant par la même occasion son comportement protecteur.

N’oubliez pas que votre chien capte la plupart des émotions. En sa présence, vous devez donc vous montrer serein et maître de vous-même pour développer une confiance mutuelle.

Votre chien est trop protecteur, car il n’évolue pas dans un cadre sécuritaire

Pour certaines personnes, il est mieux d’éduquer un chien sans cadre et sans limites définies. Ainsi le chien serait plus « heureux », car il ne vivrait pas sous les ordres contraignants d’un maître qui le briderait dans ses instincts.

Chez AlphaChien, nous ne sommes pas d’accord avec cette vision, car un manque d’éducation du chien et un trop grand laxisme peuvent mener à des problèmes de sécurité autant pour le maître que pour les autres humains en général. Un chien trop imprévisible quant à son agressivité est sans doute bon à piquer.

Ce sont des propos forts, mais très vrais. Un maître partisan du manque d’éducation sous couvert de « liberté » doit ensuite assumer les conséquences de cette attitude vis-à-vis de son chien.

De plus le laxisme et le manque de cadre pour un chien ne le rendent pas heureux, bien au contraire. Elles participent à rendre votre chien « insecure », car il ne saura plus réellement comment agir. Il est donc de votre devoir de prendre les devants et d’être responsable de l’éducation de votre chien.

Nos solutions pour un chien trop protecteur

Voici nos neuf solutions pour lutter contre le comportement excessivement protecteur de votre chien. Ces différents conseils peuvent avoir un effet direct ou indirect sur son comportement. Nous vous conseillons fortement de tous les appliquer.

Solution n°1 : Faites appel à un professionnel

Souvent, les problèmes liés à un chien protecteur trouvent leur origine au cas par cas. En appelant un professionnel de l’éducation canine pour prendre en charge ce problème, vous aurez une vision extérieure sur le problème, mais surtout une vision d’expert. Vous identifierez plus vite les causes du problème, et connaîtrez plus en détail les solutions adaptées à votre chien.

Solution n°2 : Définissez un cadre à votre chien

Pour parvenir à contrôler votre chien, il faudra que vous lui définissiez un cadre, des règles de vie simple. Cela le rassurera et servira à prévenir les comportements surprotecteurs du chien.

Par exemple, gérez les heures de repas de votre chien, soyez à l’initiative des contacts que vous avez avec lui et donnez à votre chien une zone de refuge. Il peut s’agir d’un panier ou d’un petit coin dans lequel il pourra se rendre lorsque vous lui demanderez.

Solution n°3 : Être à l’initiative des actions de votre chien

En gérant les principaux pôles de la vie de votre compagnon (nourriture, espace, activité), vous prendrez le dessus dans la relation et il sera alors plus simple de faire diminuer ses comportements de chien trop protecteur.

Solution n°4 : Renforcer l’éducation de base du chien

En faisant cela, le chien saura qu’il peut vous faire confiance en toute circonstance, vous redeviendrez un être de référence pour lui.

Solution n°5 : Apprenez-lui à garder ses distances

Pour continuer avec l’idée d’être à l’initiative et de prendre la main, faites en sorte d’être celui qui initie les contacts avec lui. Ne le laissez pas vous suivre partout ni vous coller lorsque vous êtes assis.

Solution n°6 : Essayez d’ignorer votre chien

Ignorer votre chien est une solution dans la continuité de la précédente. Elle va l’aider à garder ses distances. La règle lorsque vous ignorez votre chien est de ne pas le regarder, ne pas le toucher et ne pas lui parler. Pour vous aider à l’ignorer, tournez-lui le dos ou changez de pièce.

Ensuite, lorsque vous verrez qu’il aura arrêté de réclamer votre attention, vous pourrez l’appeler pour lui donner une caresse.

Solution n°7 : Ne renforcez plus son comportement

Si votre chien montre des signes d’agressivité, n’essayez pas de le caresser pour le calmer. Cela ne fait que valider un comportement que vous ne voudriez pas le voir reproduire trop fréquemment.

Solution n°8 : Montrez-vous sur de vous-même

Pour que votre chien vous fasse confiance, il est important que vous vous montriez calme et serein devant lui. Par exemple, n’hésitez pas à vous placer en face de lui pour l’apaiser lorsqu’il se montre agressif devant un inconnu.

Solution n°9 : Apprenez-lui des indications de retour au calme

Les indications comme « stop » et « au panier » sont salvatrices dans de nombreuses situations. Apprenez-les à votre chien afin qu’il puisse se calmer plus facilement dans certaines situations.

L’important dans l’apprentissage de ces ordres est d’y aller de façon progressive. Commencez par votre appartement avant de continuer en ville, puis en forêt.

Ah ! Nous entendons une réclamation du petit garçon, au fond. Évidemment, il n’aura pas de panier en forêt… nous parlions de l’indication « stop ».

En résumé

Évitez de punir ou de taper un chien trop protecteur. Avec l’état psychologique dans lequel il se trouve, il faudra privilégier la méthode douce.

Face à ce type de chien, il faudra changer l’environnement et le cadre dans lequel il évolue et vous remettre en question quant à votre attitude. Correspondez-vous à l’un des différents points que nous évoquions dans l’article ?

Consultez également notre sur les chiens dominants pour aller plus loin!

Rappelez-vous.

Le chien peut devenir trop protecteur :

  • Parce que vous ne lui faites pas confiance ou ne vous montrez pas assez serein devant lui
  • Car vous renforcez parfois inconsciemment son attitude protectrice
  • Parce qu’il évolue dans un environnement sans cadre, qu’il n’a pas de limites définies
Categories: Dressage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-BOOK OFFERT | "6 Clés Pour Rendre Un Chien Heureux"
Télécharger Maintenant
%d blogueurs aiment cette page :