Mon chien bave… est-ce normal ?

0 Commentaires

La bave est, avec les poils, l’inconvénient le plus souvent cité par les propriétaires de chiens. Cependant, un chien qui bave beaucoup peut avoir diverses origines. Si les problèmes médicaux ne peuvent pas être écartés, la bave peut également provenir de spécificités physiques ou physiologiques. Ensemble, faisons le tour des facteurs qui engendrent la bave chez le chien afin de déterminer s’il y a lieu de vous inquiéter ou non.

Pourquoi un chien bave-t-il ?

La bave est une sorte de mucus qui a de nombreux rôles importants pour les canidés. Elle est utile à la fois pour digestion et pour la régulation de la température corporelle. La production abondante de bave chez un chien peut être liée aux caractéristiques de la race ou à des phénomènes physiologiques inhérents aux conditions extérieures. Détails.

Les caractéristiques inhérentes à la race

Si votre chien appartient à une race brachycéphale, la production de bave est tout à fait normale. Les chiens appartenant à ce type de race ont une forme de mâchoire qui leur permet difficilement de ravaler la salive sécrétée. Ils bavent donc énormément, et ce, de façon naturelle. Il s’agit ici des races comme le bouledogue ou le carlin qui ont une « face écrasée ».

La bave abondante est également une caractéristique des chiens qui ont les babines qui pendent. De par leurs particularités physiques, ces chiens vont également baver de façon naturelle. Il s’agit ici de chiens dont le museau a l’apparence de celui du danois, du pit-bull ou du saint-bernard.

chien qui bave

Les phénomènes extérieurs

Un chien peut également baver de façon physiologique. Dans ce cas, il réagit des stimuli extérieurs ou à un apprentissage. Ce type de réaction a d’ailleurs été démontré par le scientifique Pavlov. Étudions ensemble ces différents phénomènes physiologiques.

Les différents phénomènes physiologiques qui entraînent une abondance de bave sont :

  • la sensation de faim ou l’odeur d’aliments ;
  • l’excès de chaleur ;
  • les réactions hormonales en présence d’un individu de sexe opposé ;
  • le fait de mâchouiller un jouet ou un os.

Quand faut-il s’inquiéter d’un excès de bave ?

L’excès de bave est un phénomène qui peut, légitimement, inquiéter un certain nombre de propriétaires. Si votre chien n’est pas, naturellement, enclin à baver de manière abondante, il faut en effet comprendre ce qui provoque un tel excès de salive. Rassurez-vous cependant, il ne s’agit pas forcément d’un problème grave. Ensemble, voyons les facteurs responsables d’un excès de bave.

Comment différencier un problème de santé d’un trouble passager ?

Avant de penser que votre chien qui bave est atteint d’un mal incurable, vous devez d’abord examiner la situation. En effet, il arrive qu’un chien bave beaucoup en raison de facteurs extérieurs particuliers.

La sécrétion salivaire peut être exacerbée si votre chien souffre du mal des transports et que vous voyagez en voiture. La bave est alors accompagnée de nausées et parfois même de vomissements.

Le coup de chaleur est également un facteur qui déclenche une forte salivation. Dans ce cas, l’excès de bave est accompagné d’un halètement, de comportements inhabituels et de mousse sur le museau. Il est important d’agir rapidement, car les coups de chaleur, lorsqu’ils ne sont pas traités, peuvent être fatals.

Malheureusement, l’excès de salive peut être le symptôme d’une maladie grave. Hormis la rage, où l’écume blanchâtre est omniprésente, d’autres problèmes de santé, parfois plutôt bénins, peuvent être responsables de cet état. Lisez la suite pour les découvrir.

chien qui bave

Quels problèmes peuvent entraîner un excès de salivation ?

L’abondance de bave est généralement révélatrice de 2 types de pathologies : les problèmes bucco-dentaires et les intoxications et réactions allergiques. Examinons la situation.

Les problèmes bucco-dentaires

Dans la majorité des cas, les problèmes bucco-dentaires sont caractérisés par un chien qui bave et qui ne mange pas. En effet, les glandes salivaires essaient de lutter contre le problème et la douleur ou l’inconfort empêche le chien de se nourrir correctement. Voici les principales affections bucco-dentaires qui touchent les chiens :

  • la blessure buccale qui s’accompagne parfois de sang ou de pus ;
  • l’objet étranger qui peut être coincé dans les dents, sous la langue ou dans les gencives ;
  • la gingivite qui se manifeste par une hypersensibilité et une rougeur au niveau de la racine de la dent ;
  • la parodontite qui est caractérisée par le déchaussement des dents ;
  • l’abcès dentaire qui fait suite généralement à une infection ;
  • l’infection ou l’inflammation des amygdales.

Les intoxications et réactions allergiques

La forte salivation, surtout chez le chien qui bave goutte à goutte, peut provenir d’une substance que le canidé a ingérée ou qu’il a reçue en se battant avec un insecte venimeux. Dans tous les cas, une consultation vétérinaire s’impose, et rapidement. Voici les différentes possibilités d’intoxication et de réactions allergiques chez le chien :

  • l’allergie alimentaire, tout comme chez les hommes, elle peut être accompagnée de vomissements ou d’essoufflement ;
  • l’empoisonnement par substance ingérée, il s’agit généralement de plantes trouvées dans la nature ;
  • les produits chimiques, généralement les déboucheurs à évier ou la mort-aux-rats ;
  • les animaux venimeux comme les chenilles processionnaires, les crapauds séchés ou encore les piqûres de guêpes ou de frelons (surtout lorsqu’elles surviennent dans la bouche).

Avant de vous délivrer les bonnes réactions à avoir lorsqu’un chien bave beaucoup, nous vous présentons un ouvrage de grand intérêt sur la psychologie du chien. Il vous apportera de nombreuses solutions pour vous permettre de comprendre votre animal et de veiller à son épanouissement.

Que faire quand un chien malade salive en excès ?

L’excès de salive chez un chien dont la morphologie n’est pas propice à ce genre de troubles doit toujours éveiller votre attention. La consultation vétérinaire est généralement indispensable. Pour aider le professionnel dans son diagnostic, vous pouvez observer quelques symptômes supplémentaires chez votre animal :

  • présence d’un halètement ou d’un essoufflement ;
  • présence de fièvre ;
  • difficultés à manger ;
  • témoignage de douleur ;
  • œdèmes ;
  • et beaucoup plus rarement apparition de symptômes de la rage.

La consultation vétérinaire ne constitue jamais du temps perdu ou de l’argent gaspillé. Les pathologies qui provoquent l’excès de bave peuvent être fatales si elles ne sont pas traitées.

Le chien qui bave est normal. C’est l’excès de salivation qui doit attirer votre attention et vous pousser à consulter un professionnel de la santé animale. Si certaines caractéristiques physiques et certains réflexes physiologiques peuvent entraîner une salivation abondante, celle-ci peut néanmoins être un signe d’une maladie plus grave qu’il convient de traiter rapidement.

Categories: Comportement | Hygiène du chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :