Le chiot qui mordille : 3 étapes simples pour en venir à bout

0 Commentaires

Dans leur évolution, tous les chiots passent par une étape dans laquelle mordiller est quelque chose de tout à fait normal. Le chiot qui mordille les doigts, les pantoufles ou les bords de canapé est simplement en train de grandir. Cependant, si cette phase est tout à fait normale, il ne faut pas laisser votre chiot faire n’importe quoi. Alors, s’il est illusoire d’empêcher votre chiot de mordiller, il peut être intéressant de corriger son comportement afin que ces mordillements s’exercent là où ils doivent. Nous vous présentons une méthode en 3 étapes simples pour venir à bout du mordillement inadéquat de votre petite boule de poils.

Avant de vouloir à tout prix corriger le chiot qui mordille, il faut comprendre les raisons de ce comportement. Focus sur une phase d’évolution normale chez le petit chien.

Pourquoi les chiots mordillent-ils ?

chiot qui mordille

Entre 3 et 8 semaines, le chiot commence à découvrir sa mâchoire et à jouer avec elle. C’est à ce moment qu’il va commencer à mordiller tout ce qui est à sa disposition. Cette étape, tout à fait normale, dure plus ou moins longtemps selon la race et les spécificités de votre compagnon.

La première raison pour laquelle le chiot commence à mordiller est vraiment simple. À cette époque, ses dents commencent à pousser. Tout comme chez les hommes, cette étape est douloureuse. Mordiller dans tout ce qui se présente permet au chiot de soulager cette douleur.

La seconde raison qui pousse le chiot à adopter ce comportement est appelée l’inhibition de la morsure. En clair, le petit chien teste sa mâchoire sur l’environnement afin de découvrir ses nouvelles facultés. C’est ici que l’animal va apprendre à contrôler sa puissance.

La troisième raison, enfin, qui amène le petit chien à mordiller est celle du jeu. C’est pour lui une manière de jouer avec ses frères et sœurs.

Le mordillement est donc tout à fait normal chez le jeune chiot. Cependant, si ces morsures sont trop importantes ou si son comportement devient agressif, il faut mettre un terme rapidement aux écarts de comportement et consulter, si besoin est, un spécialiste pour ne pas laisser la situation dégénérer.

Comment corriger un chiot qui mordille beaucoup ?

Empêcher un chiot de mordiller est illusoire. Comme nous l’avons vu, cela fait partie intégrante de ses apprentissages et de son évolution. Cependant, un chiot qui mordille son maître peut poser des problèmes. Il convient donc d’encadrer correctement cette phase. Cela est tout à fait possible avec notre méthode en 3 étapes simples.

chiot qui mordille

Étape 1 : Protéger votre chiot

Un chiot qui mordille beaucoup aura tendance à s’attaquer à tous les objets qui se trouvent sur son passage. Il va donc falloir, tout comme pour un enfant, mettre hors de portée ce qui est dangereux ou inadéquat.

Si vous redoutez des dégâts à vos canapés, vos rideaux ou vos objets précieux, pensez à les recouvrir ou à les rendre inatteignables. C’est le meilleur moyen d’épargner à ceux-ci la dentition nouvelle de votre chiot.

Le plus dangereux est cependant pour votre petit compagnon, en lui-même. En effet, pour des raisons incompréhensibles, les chiots ont un attrait particulier pour les câbles électriques. Si cela peut provoquer des courts-circuits, le mordillement des câbles électriques est avant tout une cause d’électrocution. Alors, même si votre animal ne s’est jamais approché des fils, mieux vaut prévenir que guérir et les dissimuler au maximum.

Étape 2 : Se montrer ferme

Oui, nous le comprenons bien, vous avez du mal à dire non à votre nouveau compagnon. C’est une boule de poils tout à fait adorable et ses grands yeux vous donnent envie de tout lui pardonner. Cependant, le laxisme n’est pas un cadeau à lui faire.

Mettre les objets en hauteur ou dissimuler les câbles électriques n’est pas toujours suffisant pour empêcher votre compagnon de mordiller encore et encore tout ce qui se trouve à sa portée. Alors, l’apprentissage de l’ordre d’arrêter doit être prioritaire dans son dressage.

Lorsque vous voyez votre animal en train de mordiller un objet, dites-lui fermement « non ». Au bout d’un moment, il comprendra et cessera son activité.

Si au contraire votre animal commence à mordiller votre main lorsque vous jouez avec lui, vous devez absolument cesser de vous occuper de lui sur-le-champ et l’ignorer. Après quelque temps, il comprendra que son action a une répercussion négative sur votre comportement. Il cessera naturellement pour conserver votre attention.

Étape 3 : Lui donner des jouets

Il est impossible d’empêcher un chiot de mordiller. Il s’agit d’un passage normal dans sa vie et il doit pouvoir tester et exercer sa mâchoire pour être équilibré. Dès lors, lui fournir des objets conçus à cette fin est une action plus que judicieuse.

Le plus facile pour gérer un chiot qui mordille tout le temps, c’est de lui acheter des jouets conçus à cet effet. Il existe une large gamme de jouets pensés pour les mâchoires des chiots : les os en caoutchouc, les cordes tressées ou encore certaines friandises. Ces accessoires permettent à votre compagnon de mordiller à sa guise tout en affûtant son hygiène bucco-dentaire.

Pour que votre chiot s’épanouisse pleinement, nous vous recommandons de lui acheter au minimum 2 à 3 jouets à mordiller afin qu’ils puissent utiliser celui qui correspond le mieux à son envie et à ses besoins. N’oubliez pas que le mordillement sert également à calmer la douleur des poussées dentaires.

Le mordillement fait partie des différentes étapes par lesquelles passe votre chiot. Il y en a de nombreux autres qu’il faut parvenir à maîtriser avec tact et patience. Pour établir une relation saine et épanouie avec votre nouveau compagnon, nous vous recommandons une méthode facile et efficace qui permet de dresser votre chien en 15 minutes par jour.

Avoir un chiot qui mordille est tout à fait normal. Ce passage intervient dans les premiers mois de la vie de l’animal. Il lui permet de se confronter au monde et de réduire la douleur de ses poussées dentaires. Pour ne pas que ce passage soit trop difficile, pour vous ou pour votre animal, il vous faut limiter les objets à sa portée, l’éduquer fermement à ne pas mordiller et bien entendu lui offrir des jouets qui lui permettront de se divertir dans ce sens.

Categories: Dressage | Dressage et comportement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-BOOK OFFERT | "6 Clés Pour Rendre Un Chien Heureux"
Télécharger Maintenant
%d blogueurs aiment cette page :