Huile de poisson pour chien : néfaste ou bénéfique?

0 Commentaires

L’ajout d’huile de poisson dans la nourriture de votre chien, que ce soit dans les croquettes ou l’alimentation naturelle, peut procurer beaucoup de bienfaits pour la santé de votre chien. Le détail qui fera la différence sera leur choix et leur dosage.

Les vertus de l’huile de poisson pour chien

L’huile de poisson contient des lipides appelés omegas-3 et oméga-6. Ils sont excellents pour la santé puisqu’ils permettent de maintenir les fonctions vitales en bon état et possèdent des bienfaits quant à la cicatrisation, la beauté du poil et de la peau et la santé cardiovasculaire. Elles luttent également contre le vieillissement.

En effet, on soupçonne l’alimentation riche en huile de poisson des Crétois et des Japonais d’être à l’origine de leur grande espérance de vie.

Sachez que ces huiles ont les mêmes propriétés pour les hommes que pour les chiens. Cependant, les organismes des hommes comme des chiens ne parviennent pas à synthétiser ces lipides. Ils doivent donc être apportés via une alimentation riche en acide gras.

Zoom sur l’EPA et la DHA

L’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque) sont des acides de la chaine oméga-3. Ils sont présents dans la chair de poisson et donc dans son huile. Hélas, on en trouve assez rarement dans notre alimentation en règle générale.

L’avantage de l’huile de poisson est qu’elle est l’unique source à contenir plus d’oméga-3 que d’oméga-6. Cette forte teneur en oméga-3 est due à l’alimentation des poissons. En effet, le plancton est très riche en oméga-3. On retrouvera surtout l’oméga-6 dans les huiles végétales.

FAQ sur l’huile de poisson

L’huile de poisson : pour quels animaux ?

L’huile de poisson peut être donnée à un chien comme à un chat. Dans tous les cas, elle servira de complément alimentaire à l’alimentation de votre animal. On préfèrera donner cette huile aux animaux jeunes (pour favoriser la croissance) ou vieux (pour ralentir le vieillissement). Cependant, les chiens adultes peuvent aussi en bénéficier pour d’autres qualités telles que la cicatrisation accélérée ou l’amélioration des capacités cognitives.

Quelles huiles de poisson choisir ?

Idéalement, on choisira des huiles de poisson gras et de mers froides telles que l’huile de saumon, de harengs ou de maquereau.

Attention, ces huiles sont très fragiles et s’oxydent rapidement, on ne les chauffera donc pas au risque de leur faire perdre leurs propriétés. On préfèrera les conserver dans un endroit frais et à l’abri de la lumière du soleil : le réfrigérateur par exemple.

Les administrer à votre chien sous forme de gélule peut être une excellente solution.

On évitera également l’huile de foie de morue, riche en vitamines A et D qui pourraient être toxiques si trop présentes dans l’alimentation du chien. Comme les régimes de croquettes contiennent déjà suffisamment de cette vitamine, on évitera d’en ajouter au risque d’un surplus.

À quelle fréquence donner de l’huile de poisson à son chien ?

Pour répondre au besoin basique d’un chien en bonne santé. On conseille une dose de 500 mg d’huile de poisson. Cependant, ces doses peuvent facilement augmenter de 200 % si le chien est vieux ou souffre de certaines pathologies.

Pensez toujours à consulter votre vétérinaire avant de prendre des décisions de changement d’alimentation de votre compagnon. Sachez que l’assimilation des oméga-3 par l’organisme est très lente. C’est donc une complémentation qui doit se faire quotidiennement et sur le long-terme pour obtenir de réels résultats.

L’huile de Krill : une huile de poisson très riche

Tout est dans le titre : c’est la plus riche des huiles de poisson !

Le krill est un petit invertébré à l’apparence d’une crevette. Il se nourrit notamment de planctons.

Il faut savoir que de nombreux poissons et mammifères marins le possèdent dans leur alimentation.

Par rapport aux autres huiles, elle est beaucoup plus riche en acide gras. De plus, la part effectivement absorbée par l’organisme est supérieure et elle se digère plus facilement. De plus, ses apports sont excellents : puissant antioxydant, elle va donc lutter contre le vieillissement. De plus, elle préservera un chien de certaines maladies de peau, de l’insuffisance rénale, cardiaque ainsi que de l’arthrose.

C’est donc une routine alimentaire simple à mettre en place avec des avantages uniques pour votre chien.

L’huile de poisson pour chien peut-elle être néfaste ?

Comme nous venons de le démontrer tout au long de cet article, les effets bénéfiques de l’huile de poisson sur la santé du chien sont réels. Toutefois, il faut faire attention, car un excès de cet aliment peut s’avérer toxique. Voyons ensemble les principaux risques d’un surplus d’huile de poisson.

Risque n° 1 : Une modification des plaquettes

Un excès d’huile de poisson entraîne la modification des plaquettes qui permettent de former des caillots de sang. Ces derniers permettent de limiter les hémorragies par exemple. Ainsi, le chien après une blessure aura tendance à perdre plus de sang. Faites donc particulièrement attention si votre chien est amené à subir une intervention chirurgicale par exemple.

Risque n° 2 : Une mauvaise cicatrisation

Comme nous le disions, l’huile de poisson permet à bonne dose de favoriser la cicatrisation, mais à l’excès, la tendance s’inverse. Le processus de cicatrisation est ralenti et cet effet est accru dans les 5 jours après l’apparition de la plaie.

En résumé

  • L’huile de poisson est pleine de bienfaits pour le chien, elle améliore la longévité des plus vieux et aide à sa croissance des plus jeunes. Elle booste également les capacités cognitives et de cicatrisation !
  • L’organisme est incapable de synthétiser par lui-même l’oméga-3 et l’huile de poisson est la seule ressource alimentaire qui en apporte plus que d’oméga-6.
  • L’huile de poisson est fragile, on la conservera au frais et à l’abri de la lumière du soleil
  • Les chiens comme les chats peuvent consommer l’huile de poisson, elle est particulièrement adaptée pour les animaux en début et en fin de vie.
  • La complémentation à l’huile de poisson est à faire sur le long terme. En effet, l’organisme met beaucoup de temps à assimiler les omégas-3.
  • L’huile du krill est extrêmement riche en acide gras et possède des propriétés aux bénéfices phénoménaux pour votre chien.
  • Attention à ne pas être dans l’excès dans votre dosage d’huile de poisson au risque d’entrainer certaines complications.
Categories: Nourrir mon chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :