Jouer avec son chien : nos exemples d’activités

0 Commentaires

Vous voulez commencer à jouer plus souvent avec son chien ? C’est une excellente idée. Les animaux adorent ces moments de partage avec leur maître. Ces petits instants créent des souvenirs inoubliables pour tout le monde.

Savez-vous réellement comment jouer avec votre chien ?

Dans cet article, nous vous donnerons les avantages, ainsi que les techniques clés pour jouer avec son chien. Enfin, nous vous indiquerons les choses à ne surtout pas faire.

Les avantages de jouer avec son chien

Avantage n° 1 : Jouer avec son chien pour renforcer votre amitié

Grâce au jeu, vous allez pouvoir grandement améliorer les relations que vous entretenez avec votre chien. En effet, il vous associera à une émotion positive. Prenons l’exemple du « rappel aux pieds ». Si vous appelez votre chien, il aura le choix entre vous et les milliers de délicieuses odeurs inconnues qui l’attendent dans la nature.

Si pour lui, vous êtes associé à une sensation positive (une friandise ou des jeux), il reviendra plus facilement vers vous et avec plus d’enthousiasme. Ici, l’obéissance ne sera pas obtenue par crainte, mais par coopération.

Avantage n° 2 : Favoriser l’équilibre du chien

Le jeu favorise l’équilibre du chien en général. En effet comme tous les êtres vivants, ce dernier a des besoins primaires comme manger, boire ou dormir, mais ce ne sont pas les seuls. Le chien a également d’autres besoins qu’on aime appeler « besoins sociaux ». De ce fait, il aura besoin de contact avec d’autres chiens, de promenades en dehors de la terrasse durant au moins 30 minutes et de jeux.

Un chien a besoin de se bouger et de dépenser son énergie autant physiquement que mentalement. Cela favorise son équilibre et prévient certains troubles de comportements.

Avantage n° 3 : Canaliser votre chien

Chez AlphaChien, on dit souvent qu’un chien qui joue suffisamment est un chien qui dort bien. De plus, vous avez la possibilité de lui apprendre par le jeu à s’autocontrôler, à canaliser son énergie. Pour se faire, soyez à l’initiative du début comme de la fin du jeu. Si le chien commence à trop s’exciter ou dépasse les limites en vous mordillant, mettez tout de suite fin à la séance. À partir de la ignorez-le simplement pendant un temps. En agissant ainsi, vous lui ferez comprendre que son attitude dépassait vos limites et lui apprendrez à se contrôler. C’est un comportement qui fera résonnance dans l’esprit du chien, car sa mère adoptait le même lors des débordements de la fratrie de chiots.

Avantage n° 4 : Faire en sorte qu’il obéisse mieux

Comme nous le disions précédemment, on ne souhaite pas qu’un chien nous obéisse par crainte, mais par coopération. Il est donc préférable de lui apprendre des choses de manière ludique afin que le chien puisse associer l’apprentissage à quelque chose de positif. Les résultats seront beaucoup plus rapides de cette manière.

Sachez que différentes options s’offrent à vous pour l’utilisation du jouet :

  • L’utiliser comme un leurre pour dresser votre chien
  • S’en servir comme récompense après qu’il ait réalisé un comportement ou un tour que vous souhaitez

Jouer à la suite d’un comportement souhaité n’est pas toujours le plus efficace lors d’une séance d’apprentissage. En effet, le jeu interrompt l’apprentissage et va donc diminuer la concentration du chien. D’autre part, il faut que vous vous assuriez que le chien perçoit bien le jeu comme une récompense.

Nous conseillons de ne pas mélanger les séances d’éducation et de jeu, mais de les enchainer. Par exemple après un apprentissage demandant de la concentration, on fera jouer le chien, ce qui le laissera sur une émotion positive. Pour la récompense immédiate, on préfèrera les friandises et les caresses.

Maintenant que vous savez en quoi le jeu est bénéfique pour votre chien, voyons quel type d’activité ludique pour pouvez lui proposer.

Les différents types de jeu pour jouer avec son chien

Les jeux de recherche

De par leurs instincts et leur sens de l’odorat très développés, les chiens adorent pister, rechercher et trouver de petits trésors. Ils se dépensent aussi de cette manière et développent ainsi leurs sens (ici l’odorat de façon plus particulière). Profitez-en. Cachez de petites friandises dans la maison et incitez-le à les trouver.

Si c’est la première fois que vous faites ce type d’exercice avec votre chien, dirigez-le et accompagnez-le vers les cachettes pour qu’il comprenne ce que vous attendez de lui.

Les jeux d’obéissance

C’est avec cette discipline qu’on va pouvoir apprendre des tours à la fois compliqués et beaux à regarder au chien tels que faire le beau, tourner sur lui-même ou se cacher le museau. Certains ne voient pas l’intérêt de ces tours, à part pour épater la galerie. Nous pensons qu’ils améliorent la capacité de compréhension du chien. En effet, si votre toutou est capable de réaliser des actions complexes, il sera d’autant plus facile pour lui d’obéir aux indications simples telles qu’« assit » « couché » ou « au panier » qui sont essentielles.

De plus, vous dépensez votre compagnon physiquement et surtout mentalement. Cette discipline est accessible à tous les chiens et ne nécessite pas de matériel particulier comme pour les jeux d’agilité par exemple.

Les jeux d’agilité

Les jeux d’agilités sont idéaux pour maintenir un chien en bonne condition physique. Ils améliorent son endurance et ses capacités motrices. Sachez que les chiens sont capables de sauter haut et de courir très vite. Ainsi, si l’âge du chien le lui permet, laissez place à votre créativité et improvisez pour lui des parcours !

Utilisez des balais et des sceaux dans un premier temps pour lui faire pratiquer les sauts ou les slaloms. En effet, le matériel spécialisé peut s’avérer couteux pour un duo maître/chien qui débute à peine.

Toutefois, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel de cette discipline dans un premier temps pour obtenir quelques bases ou bien de regarder quelques tutoriels vidéo sur YouTube. Quoi qu’il en soit, vous devez toujours respecter les possibilités de votre chien et ses capacités.

Les jeux de réflexion

Les jeux de réflexion permettent de développer l’intelligence du chien. Ils sont souvent en bois. Le principe est d’inciter votre compagnon à déplacer de petits morceaux de bois à l’aide du museau afin d’obtenir des friandises.

Soyez créatif afin de trouver toujours plus de façon de stimuler l’intelligence de votre chien.

Les jeux pour la gestion de l’état d’excitation

C’est le jeu du on/off. Ce jeu va vous permettre de conserver votre autorité même lorsque votre chien est dans un état d’excitation. Par exemple, vous pourrez calmer votre chien lors d’une rencontre avec l’un de ses congénères ou lors de l’arrivée d’invités chez vous.

Si vous avez déjà acheté un jeu en corde ou une ficelle, c’est parfait. Le principe du jeu est de l’exciter puis de le calmer lorsque vous le lui demandez. Prenez donc la corde, baissez-vous légèrement vers votre chien et demandez-lui de la prendre dans sa gueule. Redressez-vous ensuite et demandez-lui fermement de lâcher le jouet. S’il résiste, troquez le jouet avec un autre qui possède une valeur similaire à ses yeux.

À terme, vous pourrez même mettre la corde devant son museau et lui ordonner de ne pas la toucher. Cette manière de procéder va lui permettre d’apprendre à gérer ses états d’excitation sur demande.

Pour conclure, l’avantage principal de toutes ces techniques est qu’elles sont réalisables depuis chez vous. Elles sont particulièrement utiles si par exemple vous n’êtes pas souvent disponible pour emmener votre chien à l’extérieur. Elles sont aussi une excellente alternative par mauvais temps.

Jouer avec son chien : les choses à éviter et les précautions à prendre durant le jeu

Tous les jeux ne conviennent pas à tous les chiens. Au cas par cas, certaines activités et pratiques sont donc à proscrire.

  • Ne faites pas trop de jeux de lancer avec les chiens qui ont un fort instinct de chasse. Cela peut le renforcer de manière excessive et favoriser certains mauvais comportements.
  • Les jeux de lancer de pierre ou de bâtons peuvent lui détériorer la mâchoire, le palais ou casser ses dents. Préférez toujours une balle ou un jeu disponible dans les commerces pour le lancer.
  • Si vous jouez avec plusieurs chiens, faites attention à leurs capacités respectives pour que le partage du jouet entre eux soit juste et optimal, surtout s’il n’y en a qu’un seul. Les chiens aussi se disputent entre eux et l’activité pourrait être sujette à des débordements. Gardez donc l’œil ouvert.
  •  Si vous vous voulez faire du mordant avec votre chien, la loi est claire : seuls les titulaires d’un certificat dédié peuvent le pratiquer.
  • Ne jouez pas avec votre chien directement après les repas. Pour sa santé, attendez qu’il digère bien.
  • Si vous avez un gros chien, ne lui donnez pas de trop petits jouets qu’il risque d’avaler. A contrario si votre chien est petit, lui donner de trop grands jouets s’avérera contre-productif.
  • Comme nous le disions précédemment dans l’article, respectez toujours le rythme de votre chien. Vous ne jouerez pas de la même manière avec un chiot, un chien adulte ou un vieux chien qui n’ont pas la même endurance et condition physique.
  • Si votre chien s’excite trop ou dépasse les limites, mettez fin à la séance de jeu et ignorez-le simplement

Avec ces conseils, vous êtes fin prêts pour jouer avec votre chien. Nous vous souhaitons de partager de bons moments avec lui et de le dépenser comme il se doit !

En résumé

  • Jouer avec son chien est une excellente activité qui va créer de merveilleux souvenirs pour le chien comme pour le maître.
  • Les quatre principaux avantages du jeu sont l’amélioration de la complicité maître/chien, de son équilibre mental, la canalisation de son énergie par la mise en place de règle et plus d’obéissance.
  • Il y’a différents types de jeu à proposer à votre chien. Chaque catégorie de jeu permet d’améliorer une compétence de l’animal en particulier.
  • Certaines choses sont à éviter durant le jeu. Évitez le lancer de bâtons ou de pierre, respectez le rythme et l’endurance de votre chien et préférez ne pas le faire jouer tout de suite après les repas.

Voici d’autres activités à pratiquer avec votre chien :

La promenade

La cani-randonnée

Le treibball

L’obé rythmée

La course

Categories: Loisirs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *