Pourquoi mon chien aboie la nuit et comment le stopper ?

0 Commentaires

Si vous avez un chien adulte qui aboie la nuit sans raison apparente ou que vous venez d’adopter un chiot qui pleure et aboie sans cesse la nuit, nous avons des conseils pour vous. Grâce aux conseils que nous allons vous donner, vous comprendrez pourquoi votre chien aboie la nuit et comment faire en sorte que cela s’arrête.

Pourquoi votre chien aboie la nuit ?

La première chose qu’il faut comprendre dans ce cas de figure est la cause qui pousse votre chien ou votre chiot à pleurer la nuit. Est-ce qu’il fait cela parce qu’il est anxieux ou qu’il souffre d’une douleur physique ? Est-il malade ou tout simplement ne supporte-t-il pas la solitude ?

Il est fréquent qu’un chiot que vous venez d’adopter pleure ou aboie durant les premières nuits. Sachant qu’il a été habitué à 8 semaines d’élevage, on peut tout à fait comprendre son inconfort après un changement d’environnement. Passer ses nuits seul alors qu’on a passé toute la première partie de sa vie à dormir avec ses frères et sœurs peut être dépaysant.

Pour aller plus loin et obtenir une méthode complète contre les aboiements intempestifs, AlphaChien vous conseille le livre « La méthode STOP aux aboiements ». Les auteurs ont effectué un excellent travail sur ce sujet : méthode testée et approuvée !

Des conseils pour que votre chiot passe mieux ses premières nuits

Conseil n° 1 : Dormir à proximité de votre chiot

Quand nous parlons de dormir à proximité de votre chiot, ça ne veut pas dire qu’il doit se coucher dans votre lit ! Mais placez au moins son panier dans votre chambre, de manière à ce que le chiot puisse voir votre lit de sa position.

Cependant, ça ne doit pas être permanent afin d’éviter un syndrome d’hyper attachement. Petit à petit, il va donc falloir éloigner le panier au fur et à mesure que les premiers jours passeront. Placez-le au fur et à mesure des jours de plus en plus proche de l’entrée, puis à l’extérieur de la porte tout en restant proche de la chambre. Atteignez enfin progressivement le coin que vous aviez prévu pour votre chien.

Conseil n° 2 : Ne pas installer votre chiot dans un espace trop grand

Souvent, le chien/chiot se sent gardien de la maison. Alors si l’espace est trop grand, il aura beaucoup « d’ouvertures » à surveiller (fenêtre, porte). Ceci peut être source d’inquiétude et d’anxiété pour un chiot et entraîner des pleurs ou des aboiements indésirables !

La nuit, placez-le donc dans un espace plus petit ou bien dans une cage de transport pour régler le problème.

Conseil n° 3 : Faire en sorte de lui rappeler la chaleur de sa famille

Pour lui rappeler sa famille lorsque votre chien dormait en élevage, prévoyez des tapis chauffants ou des bouillottes à installer dans son panier.

Cela lui rappellera les souvenirs de la chaleur corporelle de ses frères. Veillez à bien retirer ces installations par la suite pour ne pas rendre le chien dépendant de celles-ci.

Conseil n° 4 : Utiliser le pouvoir des phéromones 

Ce conseil peut être appliqué également pour un chien adulte. Il existe des colliers ou des diffuseurs qui libèrent une phéromone apaisante qui est quasiment la même que celle que secrète la mère durant la tétée. Le plus cocasse est que cette phéromone est appelée apaisine. Le moins qu’on puisse dire est qu’elle porte très bien son nom.

Conseil n° 5 : Laisser votre chiot tranquille les premiers jours

Nous vous conseillons de ne pas trop caresser et câliner votre chiot les premiers jours. En effet, si le chien est habitué à recevoir trop d’affection le jour, il se trouvera complètement déboussolé lorsqu’il se trouvera seul la nuit sans aucune caresse.

Ainsi, laissez votre chiot en paix les premiers jours afin qu’il puisse s’habituer à vivre sans vos caresses et qu’il ne s’attache pas excessivement à vous, un surattachement pouvant provoquer de graves troubles comportementaux en plus des aboiements la nuit.

Nos conseils si vous avez un chien adulte qui aboie la nuit

Conseil n° 1 : Consulter un professionnel

La première chose à faire lorsqu’un chien adulte se met à aboyer la nuit sans raison apparente, c’est de consulter votre vétérinaire afin de détecter s’il s’agit d’une douleur physique. En effet, les chiens ont tendance à exprimer la douleur par les aboiements et les gémissements. Écarter cette piste avec un professionnel est le mieux à faire.

Conseil n° 2 : Laisser votre chien s’habituer à son nouvel environnement

Une autre raison pour laquelle vous entendez quotidiennement les aboiements nocturnes de votre chien pourrait être un changement soudain comme un déménagement, l’arrivée d’une nouvelle personne dans votre foyer, le changement de décoration ou encore la présence de bruits la nuit. Dans ce cas, attendez tout simplement que le chien s’habitue et ne renforcez pas son comportement en essayant de le rassurer. Croyez-nous, dans la plupart des cas, il se calmera de lui-même.

Conseil n° 3 : Faire faire du sport à votre chien

Le sport, c’est la solution à de nombreux problèmes pour les humains comme pour les chiens. Un chien qui fait du sport, c’est un chien qui dort bien. Il est essentiel que votre chien se dépense suffisamment. Surtout s’il est encore relativement jeune. Effectivement si votre chien aboie la nuit, c’est peut-être parce qu’il a un trop-plein d’énergie et qu’il n’arrive tout simplement à dormir.

Faites-le donc courir dans le jardin avec des jeux de frisbee ou de « va chercher ». Sinon, vous pouvez opter pour une longue promenade qui éveillera ses sens (notamment son odorat avec toutes les senteurs présentes dans la nature).

Conseil n° 4 : Placer dans son panier un élément qui lui rappelle votre présence

Votre chien aboie peut-être parce qu’il se sent seul la nuit en votre absence. Laissez donc un pull ou n’importe quel vêtement imprégné de votre odeur pour lui rappeler que même si vous êtes dans une autre pièce pour la nuit, vous n’êtes jamais très loin. Cette solution doit être éphémère et vous devez utiliser la méthode du détachement avec votre chien. Il ne doit plus avoir besoin de vous pour dormir la nuit.

Conseil n° 5 : Rendre son panier plus confortable

Peut-être que votre chien ne se sent tout simplement pas à l’aise dans son panier ou à l’endroit où il dort. Augmentez le confort du panier en ajoutant des couvertures, des friandises cachées ou des vêtements imprégnés de votre odeur.

Conseil n° 6 : Répondre moins fréquemment aux demandes d’attention

Nous l’évoquions plus haut dans les conseils pour les chiots, mais le fait de se détacher un peu de votre chien le jour peut être très bénéfique pour un chien qui aboie la nuit. En effet, il s’habitue à vos caresses et se sent seul lorsque vous dormez que vous ne pouvez pas répondre à ses demandes d’attention la nuit.

Ce que nous vous proposons, c’est d’être toujours initiateur des mouvements d’affection envers votre chien. Lorsque c’est lui qui en réclame, ignorez-le pour l’habituer et ainsi diminuer ses aboiements nocturnes.

Conseil n° 7 : Laissez votre chien pleurer jusqu’à qu’il s’arrête.

Notre dernière méthode consiste à laisser le chien pleurer sans réagir (dans la mesure du possible). Vous devrez attendre qu’il s’arrête de lui-même. Pour lui, le fait d’aboyer est également un moyen d’obtenir ce qu’il recherche : votre attention.

Ainsi, ne descendez pour le gronder, n’allez pas le rassurer. Si vous le faites, la tactique du chien aura fonctionné et les aboiements reprendront de plus belle. Essayez de l’ignorer complètement.

Si votre chien comprendre que ses pleurs n’ont pas d’effet sur vous, il s’arrêtera. Faites-nous confiance.

En résumé

  • Consultez un vétérinaire en premier lieu pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une douleur physique
  • Travaillez le mental de votre chien en l’habituant à la solitude : ignorez le et soyez à l’initiative de toutes les marques d’affection
  • faites faire du sport à votre chien ou emmenez-le en promenade avant qu’il se couche.
  • Votre chiot pleure la nuit ? Soyez compréhensif afin d’assurer un bon passage de l’élevage à votre maison.
  • L’espace d’un chiot lorsqu’il est seul doit être le plus petit possible.
  • Ne le laissez pas s’ennuyer la nuit : laissez -lui des jouets et cachez des friandises dans la pièce.
Categories: Comportement | Dressage et comportement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-BOOK OFFERT | "6 Clés Pour Rendre Un Chien Heureux"
Télécharger Maintenant
%d blogueurs aiment cette page :