Mon chien fugue : nos solutions contre ce comportement

0 Commentaires

Si votre chien fugue régulièrement et qu’il vous fait des peurs bleues à chaque fois qu’il s’absente, vous êtes sur le bon article.

Pour mettre un terme à vos nuits d’inquiétudes à le chercher, nous verrons ensemble les raisons principales qui poussent un chien à s’enfuir et les solutions pour que ce comportement cesse.

Pourquoi mon chien fugue-t-il ?

Avant toute chose, il faut bien comprendre qu’un chien fugueur est totalement différent d’un chien qui ne vient pas lorsqu’on l’appelle en promenade. Une fugue est intentionnelle. C’est un réel trouble comportemental et non un problème anodin, facilement corrigible.

Un chien fugueur, c’est un chien qui va ouvrir la porte lui-même, sauter par-dessus la clôture ou la fenêtre pour sortir, et ce de manière intentionnelle.

Voyons maintenant les différentes raisons qui poussent votre chien à fuguer.

Raison n° 1 : Vous ne promenez pas suffisamment votre chien

La raison principale pour laquelle un chien fugue est le manque de sorties et de promenade. Dans 90 % des cas, c’est son envie d’exploration et de découverte qui le pousse à prendre l’initiative de s’enfuir.

Beaucoup de maîtres ne comprennent pas pourquoi leurs chiens fuguent alors qu’ils ont un grand jardin dans lequel leur chien pourrait théoriquement s’épanouir. Ce jardin est très bien pour un chien, mais il n’est pas suffisant pour y rester toute une vie. En effet, le chien en aura rapidement fait le tour. Il finira par s’ennuyer et ce sera encore pire dans le cas d’une terrasse en appartement.

En effet, un chien a besoin de sortir au minimum 30 minutes quotidiennement. Nous vous conseillons de lire notre article sur la promenade.

En effet, outre ses besoins primaires, le chien a des besoins sociaux. Il cherche à rencontrer d’autres animaux, à sentir leurs odeurs et développer ses sens au contact de l’environnement. Sachez que le chien préfèrera toujours sortir en votre compagnie que seul. Profitez-en donc pour commencer à le promener quotidiennement. Nous verrons plus tard comment s’exercer à la marche en laisse.

Raison n° 2 : Votre chien est dans un état d’excitation sexuelle

La fugue d’un chien peut aussi être d’origine sexuelle. Si vous retrouvez systématiquement votre chien chez des voisins qui comme par hasard possèdent une chienne en chaleur, pensez à la castration qui loin de l’image négative qui lui est associée possède de nombreux avantages. Si vous le retrouvez souvent avec un chien mâle, pensez à ses besoins sociaux en lui proposant plus de sorties dans lesquelles il aura l’occasion de rencontrer d’autres chiens et de sociabiliser.

Raison n° 3 : Il a faim

Votre chien peut fuguer par faim, parce qu’il ressent des petits creux durant la journée. Dans ce cas, vous le retrouverez souvent en train de vider les poubelles ou de se servir dans la gamelle du chien voisin. Si cela se produit, fractionnez sa ration de croquette quotidienne en plusieurs parties et distribuez-les de manière variable dans la journée. Cela évitera qu’il ait à attendre jusqu’au lendemain pour un autre repas lorsqu’il mange le matin par exemple.

Raison n° 4 : Votre chien a un très fort instinct de prédateur

Si votre chien fugue, c’est peut-être parce que son instinct de prédateur est très fort. Des astuces existent pour limiter ces instincts, mais nous vous prévenons : vous ne pourrez pas les éliminer complètement. En effet, le caractère naturel restera présent tout au long de la vie du chien.

Pour ce type de chien, nous préconisons de ne pas abuser des jeux de lancer de balle, car ils renforcent l’instinct de prédateur. Préférer faire du pistage avec lui. Cette discipline lui apprendra à contrôler plus efficacement ses instincts.

Nous parlons des types de jeu plus en détail dans l’article « jouer avec son chien ».

Mon chien fugue : nos solutions

Si vous avez un chien qui fugue, quelques solutions de bon sens sont à mettre en place. Voyons ensemble comment vous pouvez arranger la situation.

Exercez-vous à la marche en laisse

Vous ne devez pas arrêter les promenades avec votre chien, car celui-ci est insupportable en laisse. Si vous laissez tomber, vous rentrez dans un engrenage malsain. En effet, son comportement fait que vous avez moins envie de le sortir. Les balades diminuent alors, mais les fugues augmentent. Pour éviter ce problème, travaillez sur la marche en laisse et surtout, ne baissez pas les bras.

Prenez du temps pour vous occuper de votre chien et pour l’éduquer afin d’avoir une meilleure relation avec lui.

Apprenez-lui à aimer votre jardin ou votre terrasse

Ce que nous voulons à tout prix éviter, c’est que votre chien n’associe votre jardin ou votre terrasse à quelque chose de négatif. Si cela arrive, il voudra toujours en sortir à n’importe quel prix et aura tendance à fuguer.

Ainsi, n’utilisez pas votre jardin comme espace de punition pour l’isoler. Ne le laissez pas toujours dans le jardin lorsque vous le laissez seul dans la maison.

Pour que cet endroit soit vu comme agréable par votre chien, n’hésitez pas à créer de beaux souvenirs avec lui dans cet espace en organisant des jeux comme de l’agility ou le pistage de friandises ! Vous comblez ainsi le manque d’activité qui le pousse à fuguer et faites du jardin un endroit agréable par la même occasion : c’est d’une pierre deux coups !

Si ces recommandations n’ont pas suffi à stopper les fugues de votre chien, renforcez et rehaussez vos clôtures. Nous rappelons qu’en tant que propriétaire de chien, il est de votre responsabilité de lui offrir un espace sécurisé.

Réagissez de la bonne façon lorsque votre chien fugue

Ce qu’il ne faut surtout pas faire lorsque vous constatez la fugue de votre chien, c’est de le gronder à son retour. Rappelez-vous qu’un chien vit dans le présent. Si vous le punissez pour être parti, lui comprendra que vous réagissez ainsi à cause de son retour (son action la plus proche du présent).  

Ainsi, montrez-vous heureux de le voir revenir. Faites-lui comprendre votre bonheur par beaucoup de caresses et ce, même si vous avez eu très peur pour lui. Si vous n’écoutez pas ces conseils, le risque que votre chien ne revienne plus ou prolonge la fugue devient plus fort.

En effet, mettez-vous un instant à sa place. S’il a le choix entre rester sentir les bonnes odeurs et s’amuser avec ses congénères ou revenir sachant qu’il se fera punir et qu’il sera rarement promené par son maître, que pensez-vous qu’il fera ?

En résumé

  • Le manque de sorties et d’activités est responsable de 90 % des cas de fugues de chien même si d’autres raisons peuvent l’expliquer (faim, envies sexuelles, instincts de prédateurs, etc.).
  • Si votre chien fugue régulièrement, faites en sorte qu’il aime son jardin et offrez-lui un lieu sécurisé en rehaussant les clôtures par exemple.
  • Ne grondez pas votre chien à son retour. Un chien vit dans le présent et risque de comprendre le mauvais message : « mon maître ne veut plus de moi ». C’est donc une mauvaise stratégie.
  • Le pistage est une bonne solution pour que votre chien apprenne à contrôler ses instincts de prédateur, vous pouvez le pratiquer chez vous ou en inscrivant votre compagnon dans un club spécialisé.
Categories: Comportement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *