Mon chien me suit partout. Causes et solutions.

0 Commentaires

On adore quand notre chien nous suit partout. On se sent aimé. Au début c’est sympa, mais à la longue, ça peut devenir dérangeant ! En plus, ce comportement peut s’accompagner d’autres troubles comportementaux plus graves. Comment remédier à ce problème ?

Pourquoi mon chien me suit-il partout ?

Quand on adopte un chiot et qu’il arrive dans le foyer, la première chose qu’on lui apprend, c’est à venir vers nous quand on l’appelle par son nom. On aime également qu’il nous suive naturellement lors de balades à l’extérieur et c’est tout à fait normal : ce sont des apprentissages essentiels pour sa vie future de chien.

Sans nous en rendre forcément compte, on a tendance à beaucoup trop chouchouter notre chien, car l’animal nous attendrit.

Mais le problème, c’est cette attitude de renforcement qu’on adopte lorsque finalement le chien vient vers nous et nous suit parfois. Cela crée un chiot totalement dépendant de son maître qui se retrouvera désemparé sans nous. On se retrouve avec un chien qui nous suit partout.

Nous vous proposons d’en appendre plus à ce sujet avec le livre « Dresser votre chien en 15 minutes par jour » qui traite de ce sujet et bien d’autres encore.

Votre chien est un animal sensible. Il capte très bien les émotions de son entourage. Avec son intuition et la lecture de votre langage corporel, il peut ressentir votre joie lorsqu’il vous suit. Il est donc normal qu’il veuille vous faire encore plus plaisir.

C’est même un plaisir partagé. Votre chien vous aime et adore être avec vous. Petit à petit, cela devient une habitude et il finit par vous suivre sans cesse jusque dans les toilettes ! Certains propriétaires de chien s’en accommodent très bien, mais d’autres détestent cela. Quoi qu’il en soit, vous devez laisser de l’autonomie à votre chiot pour qu’il puisse affronter le monde extérieur par lui-même.

Quelles solutions pour que mon chien arrête de me suivre partout ?

Si votre chien vous suit partout, c’est quelque part parce que vous l’acceptez. La meilleure solution pour prévenir et/ou arrêter ce comportement est de vous détacher de lui.

Lorsque vous adoptez un chiot, vous devez immédiatement anticiper ce comportement et pratiquer la méthode du détachement dès le début. Cela évitera qu’il ne vous suive partout : le chiot prendra confiance en lui lorsqu’il est tout seul ! Vous évitez également des troubles d’anxiété et d’attachement excessif en général.

Le problème peut être prévenu ou réglé même si vous avez déjà en votre possession en chien adulte ou que vous l’adoptez.

Si votre chien est déjà vieux et que vous souhaitez quand même régler le problème, cela est toujours possible, mais cela prendre plus de temps que la normale, car les troubles seront immiscés depuis plus de temps.             

De toute façon, il ne faut pas sous-estimer ce trouble et le prévenir/guérir le plus rapidement possible. En effet, il peut générer de graves troubles psychologiques chez votre chien ainsi que des comportements nocifs tels que la destruction, le vol ou encore la malpropreté qui sont malheureusement des causes d’abandon du chien.

Que faire pour pratiquer le détachement ?

Comme nous venons de le voir, pratiquer le détachement est important. De façon concrète, comment le mettre en place avec votre chien ? Voici 6 conseils pour un chien qui vous suit partout.

Mon chien me suit partout, conseil n° 1 : Positiver les absences

Une absence, ce n’est pas un drame et ça, votre chien doit aussi le comprendre. Il doit apprendre à apprécier aussi les moments de solitude. Pour cela, associez vos départs à des choses positives en lui donnant par exemple une friandise pour lui dire au revoir. N’oubliez pas de lui laisser un jouet ou d’autres distractions à disposition pour éviter qu’il ne s’ennuie.

Mon chien me suit partout, conseil n° 2 : Lui apprendre la solitude

Un exercice intéressant pour lui apprendre la solitude serait de le laisser seul dans une pièce de temps en temps, même si c’est dans votre maison ou votre appartement. Profiter des occasions qui s’offrent à vous dans la vie pour le laisser seul quelques instants.

Conseil n° 3 : Apprendre à votre chien à aller et (idéalement) rester dans son panier

Apprendre cette indication à votre chien peut être réellement utile dans le processus de détachement. Vous l’habituez ainsi à la distance avec vous et lui créez une zone de confort dans laquelle il peut se réfugier en dehors de vous.

Conseil n° 4 : Supprimer les rituels

Lorsqu’on quitte la maison le matin pour se rendre au travail par exemple, on a tendance à avoir des rituels comme lui dire au revoir en le caressant énormément et en lui disant des mots doux.

De même lorsqu’on rentre, on le bichonne et on montre sa joie de le revoir. C’est un comportement naturel, mais qu’il faudra éviter avec les chiens qui ont tendance à vous suivre partout. En effet, ils amplifient la sensation de manque lorsque vous le quittez.

Ainsi, à partir de maintenant, partez de la maison sans trop faire de manières avec votre chien.

Conseil n° 5 : Lui apprendre l’indication « pas bouger »

Une autre astuce intéressante serait de lui apprendre à rester à un endroit sans bouger alors que vous vous éloignez. C’est l’indication « pas bouger ». Cela lui permettra de rester statique lorsque vous partez loin et relativement longtemps.

Conseil n° 6 : Ignorer votre chien lorsqu’il cherche à attirer votre attention

Parfois votre chien cherchera à réclamer votre attention en sautant, en aboyant ou encore en cherchant à se frotter contre vous. À partir de maintenant, vous devriez ignorer votre chien et toujours être l’initiateur des contacts que vous aurez avec lui, que ce soit pour le caresser, jouer avec lui ou lui donner une friandise.

 Nous savons par expérience que lorsque vous lisez ces conseils, vous ne voyez pas tout de suite le lien avec le fait que votre chien vous suive partout. Mais nous vous assurons que si vous appliquez nos recommandations, vous allez tout de suite observer des changements dans l’attitude de votre chien. Grâce à votre attitude de leader cohérent, il commencera à moins dépendre de vous et se sentira beaucoup mieux, dans son corps et dans sa tête.

Parallèlement à ces exercices de détachement, nous vous conseillons de répondre aux besoins de votre chien, ce qui aura également un effet positif indirect sur ce phénomène d’hyperattachement. Par exemple, faites-lui faire de l’exercice physique. Avec la fatigue, il sera plus enclin à dormir comme un bébé qu’à vous suivre !

Categories: Comportement | Dressage et comportement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *