Adopter un chien : les avantages et les inconvénients

Le chien, c’est un ami fidèle qui vous accompagne tout au long de sa vie. Il vous console lorsque vous êtes triste, il vous rassure lorsque vous avez peur et il vous donne une affection sans limites. Certains pourtant vous diront que votre petite boule de poils est avant toute une source de nuisances. Passons donc en revue les avantages et les inconvénients à adopter un chien.

PS : Pour vos premiers pas avec votre chien, il vous sera très utile de lui apprendre la propreté. Ce sera même la première chose sur laquelle vous concentrer. Pour cela, la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité ! Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, elle vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

Adopter un chien : les avantages

adopter un chien

Accueillir un chien au sein de sa famille est une source d’épanouissement pour chacun des membres. Voici pourquoi.

Booster son immunité

Selon des études scientifiques, il semblerait que les personnes qui possèdent un chien soient moins souvent malades. Par ailleurs, les enfants qui grandissent avec un chien à la maison développent moins de problèmes d’allergie.

Sortir davantage

Tous les chiens, quelle que soit leur race, ont besoin d’une ou plusieurs promenades par jour. Par conséquent, la présence d’un chien dans votre foyer vous oblige à sortir davantage. Un grand bénéfice pour le moral, pour la santé cardiovasculaire et pour la maitrise du poids.

Réduire le stress

Caresser un animal accentue la production d’ocytocine. Cette hormone est également appelée l’hormone du bien-être. Avec son effet relaxant, un chien diminue le stress, mais également la tension nerveuse et les palpitations cardiaques.

Développer la responsabilisation

Adopter un animal de compagnie comme un chien responsabilise les enfants, car leurs actions ont une implication directe sur le bien-être de l’animal.

Apprendre la patience

La présence d’un chien à la maison oblige les occupants à apprendre la patience. En effet, votre petite boule de poils déteste être bousculée et seule la patience vous permet d’obtenir ce que vous désirez.

Recevoir de l’affection

Le chien est réputé pour être l’ami fidèle de l’homme. C’est une réalité. Si vous en prenez bien soin, votre animal vous donnera une affection débordante. Il vous consolera quand vous êtes triste et il sera heureux lorsque vous serez content.

Se sentir en sécurité

Le sentiment d’insécurité est omniprésent dans la population. La présence d’un chien donne une impression de sécurité. Sans forcément être dressé pour être un chien d’attaque ou un chien de garde, votre fidèle compagnon manifestera la présence d’étrangers. De même, ses aboiements seront dissuasifs pour les personnes qui manifestent de mauvaises intentions.

Avoir plus d’amis

Aussi étrange que cela puisse paraître, votre chien vous aide à avoir plus d’amis.

De nombreuses personnes pensent que la présence d’un animal de compagnie comme un chien brise les liens amicaux. En effet, un chien demande du temps et de l’attention.

Pourtant, dans la réalité, c’est le contraire qui se passe. Le chien, avec son air mignon, attire les regards et la sympathie. Il aide donc les autres à venir vers vous. De la même manière, il vous pousse à aller vers les autres. Vous avez donc un plus grand nombre d’ouvertures sociales et davantage de possibilités de vous faire de nouveaux amis.

Avoir un soutien moral

Le chien, c’est aussi un soutien moral.

Grâce à la présence de votre fidèle compagnon, vous n’êtes plus jamais vraiment seul. Bien sûr, un chien n’est pas un être humain. Mais, il vous procure l’affection et le soutien dont vous avez besoin pour avancer dans la vie.

Si vous êtes déprimé, votre chien va vous obliger à vous bouger. Il faut le nourrir, le sortir et jouer avec lui. Si vous êtes triste, il sera à votre écoute et vous donnera le réconfort dont vous avez besoin. Si vous êtes heureux, vous pourrez également partager votre bonne nouvelle avec votre fidèle compagnon. Il sera content de votre bonheur.

Accueillir un chiot : les inconvénients

choisir chien

Adopter un chien, ce sont plein de moments de joie. Cependant, cela ne doit pas occulter la responsabilité et les inconvénients que votre compagnon amènera avec lui.

Les frais vétérinaires

L’adoption d’un chien est une source de dépenses vétérinaires.

Même si votre chien est en bonne santé, certaines dépenses vétérinaires sont obligatoires. Lorsque vous décidez d’adopter un chien ou un chiot, vous devez prendre en compte les vaccinations, les consultations de routine et la pose d’une puce. Tous ces frais sont indispensables.

Une bouche de plus à nourrir

Votre chien, qu’il soit petit ou grand, doit manger.

Il est commun d’entendre que le chien ne coûte pas grand-chose en nourriture, car il mange les restes de table. Cela est totalement faux.

Si les restes de table peuvent exceptionnellement être donnés à un chien, il doit avoir une nourriture qui lui est adaptée. Les croquettes et les boîtes ont un prix qu’il faut être disposé à mettre.

Plus d’organisation

Avoir un chien implique d’être organisé.

Que ce soit pour lui donner sa gamelle, le sortir ou le baigner, la vie de votre chien doit être régie par une certaine régularité. Il faut donc, avant d’adopter votre nouveau compagnon, que vous ayez conscience que votre agenda devra, désormais, intégrer une nouvelle composante.

Des vacances programmées

Avec un chien, il n’est plus question de partir quelques jours à la dernière minute.

Lorsque l’on possède un animal de compagnie, les vacances doivent être programmées à l’avance. Si vous ne pouvez emmener votre animal avec vous, vous devez trouver un endroit adéquat pour qu’il passe ses vacances. Il existe des pensions ou des refuges qui acceptent les chiens durant les périodes de vacances des maîtres. Vous pouvez également faire appel à des amis ou des parents pour qu’ils gardent de votre animal. Quoi qu’il en soit, la solution doit être prévue d’avance.

Halte à la maniaquerie

Un des défauts majeurs de votre boule de poils, ce sont ses poils précisément.

Vous aimez votre animal car il a un superbe pelage. Oui, mais les poils de chien tombent en permanence. Que vous ayez choisi une race avec des poils courts ou avec des poils longs, vous n’y couperez pas. Quoi que vous fassiez, il y aura toujours quelques mottes de poils qui traîneront par-ci, par-là. Adieu donc que la maniaquerie et la volonté d’un intérieur parfait.

Même si les avantages sont bien plus nombreux que les inconvénients, adopter un chien mérite une réflexion. En effet, de nombreuses questions doivent être posées avant de passer à l’acte.


Voici quelques exemples des questions à se poser :

Dois-je prendre un chiot à adopter, à donner ou à vendre ?

Dois-je adopter un chien adulte ou un chiot ?

Quelle race de chien me correspond ?

Dois-je adopter un chien dans un refuge pour animaux ?

Dois-je me rendre chez un éleveur professionnel pour trouver un chien à vendre ?

Dois-je opter pour un chien de race ou plutôt pour un croisé ?

Quel est le prix d’un chien à vendre ? Et au refuge ?

Quel chien est idéal pour mon mode de vie ?

Est-ce risqué d’opter pour un chien à adopter gratuitement ?

Avoir un chien comporte de multiples avantages. Il faut néanmoins être capable d’accepter certains inconvénients. Si c’est votre cas, vous êtes prêt pour adopter la plus charmante boule de poils du monde. À la clé, vous aurez beaucoup d’affection, de fidélité et bien sûr de promenade.

Choisir son chien : Nous vous guidons.

Il existe environ 330 races de chien différentes. Faire un choix parmi celles-ci est parfois un véritable casse-tête. Pour être certain d’adopter l’animal qui saura faire votre bonheur, nous vous livrons quelques pistes de réflexion pour choisir votre chien.

Étape 1 : analyser votre mode de vie

Votre mode de vie doit influer grandement sur votre choix final. C’est ici que vous allez déterminer les facteurs immuables de votre décision. Suivez le guide.

Quel est votre type d’habitation ?

Pour choisir votre futur compagnon, votre type d’habitation est un facteur essentiel. Habitez-vous dans un appartement ? À la ville ? À la campagne ?

Certains chiens ont besoin de beaucoup d’espace tandis que d’autres s’acclimatent parfaitement à la vie en appartement. Inutile de prendre un chien nerveux si vous habitez dans un appartement alors que celui-ci se dépensera volontiers dans un grand jardin.

De combien de temps disposez-vous pour votre animal ?

Vos horaires sont aussi cruciaux pour l’adoption de votre compagnon. Avez-vous des horaires de travail à rallonge ? Êtes-vous souvent absent ? Partez-vous en vacances ?

Certains chiens s’acclimatent parfaitement à une vie solitaire. D’autres, par contre, notamment les chiens dits d’agrément, se sentent rapidement seuls. Si vous travaillez beaucoup et que vos absences sont longues, un chien de compagnie n’est pas la bonne solution.

choisir son chien

Quelles sommes allez-vous investir ?

Un chien peut coûter assez cher. Allez-vous adopter un chien à donner ou à vendre ? Irez-vous le chercher dans un refuge ? Envisagez-vous un chien de race ou de concours ?

Les chiots à donner sont généralement gratuits, mais il n’y a aucune garantie sur le pedigree de l’animal. Les chiens à vendre, y compris en refuge, sont plus chers. C’est un investissement qui peut être intéressant si vous cherchez un chien de race.

Comment se compose votre famille ?

Choisir un chien, c’est avant tout choisir un nouveau membre de la famille. Aussi, avant de porter votre choix sur une race en particulier, vous devez vous interroger sur votre famille. Avez-vous des enfants en bas âge ? Tous les membres de la famille désirent-ils l’animal ? Qui va se charger de l’éducation de votre nouveau compagnon ?

Certaines races de chien sont plus nerveuses ou plus agressives. Elles ne peuvent évidemment pas cohabiter avec de jeunes enfants ou avec des personnes âgées. Et pour être épanoui, un chien doit avoir un maître bien défini.

Étape 2 : analyser vos attentes

En décidant d’adopter un nouveau compagnon, vous avez forcément certaines attentes. Celles-ci doivent rentrer en considération dans la race que vous allez choisir. Illustration.

Pourquoi souhaitez-vous adopter un chien ?

Les raisons pour adopter un chien sont nombreuses. Avez-vous besoin d’une compagnie ? Souhaitez-vous remplir un vide affectif ? Avez-vous besoin d’un chien de garde ?

Chaque race correspond à une destinée particulière. Il est inutile d’adopter un chien de berger si vous souhaitez simplement un compagnon d’agrément. De la même manière, un chien de compagnie ne sera sans doute pas un bon chien de garde.

chien à vendre

Comment envisagez-vous l’éducation de votre chien?

L’éducation d’un chien est en général un point sensible. Certaines espèces demandent, en effet, bien plus de discipline que d’autres. Demandez-vous alors si vous souhaitez vous rendre au dressage ou si vous avez l’opportunité de passer plusieurs heures à éduquer votre chien.

Les chiens d’agrément sont en général faciles à éduquer. Il faudra cependant bien plus de discipline et de fermeté pour rééduquer un chien nerveux ou aboyeur. De même, un chien de garde nécessitera une éducation particulière.

Êtes-vous sportif ?

Certains propriétaires souhaitent adopter un chien pour les accompagner dans leur pratique sportive. Cependant, avant d’opter pour une race qui demande beaucoup de dépense physique, demandez-vous si vous êtes vraiment prêt à effectuer un entraînement physique régulier. En effet, un chien qui a besoin de bouger doit le faire régulièrement. Il ne faudrait pas qu’une lubie ou une envie vous pousse à adopter un compagnon qui ne pourra pas s’épanouir chez vous.

Passez-vous beaucoup de temps à l’intérieur ?

Toutes les races de chiens sont différentes. Certaines sont plus adaptées à la chaleur, au froid ou à l’humidité. Avant d’opter pour une race, demandez-vous si vous passerez beaucoup de temps à l’intérieur avec votre chien ou, si au contraire, il sera souvent dehors et peut-être dans une niche.

La plupart des races de chiens avec des poils longs, comme les bergers, possèdent la fourrure pour résister au froid et à l’humidité. D’autres races, par contre, particulièrement élancées ou avec des poils très courts sont très mal équipées pour ce genre de climat. C’est notamment le cas des lévriers qui tombent facilement malades.

Étape 3 : analyser votre caractère pour choisir votre chien

Votre caractère a également une incidence sur le chien que vous allez adopter. Explications.

Êtes-vous patient ?

Certains chiens sont plus espiègles ou plus aboyeurs. Avant d’opter pour de tels animaux, demandez-vous si vous aurez la patience de les éduquer et d’accepter leurs incartades ?

Le Jack Russell, par exemple, est en chien très nerveux et très aboyeur. Il nécessite une éducation stricte qui prend énormément de temps. Il faut accepter d’échouer et de recommencer encore et encore les mêmes apprentissages. Êtes-vous prêt à accepter un tel animal ?

Êtes-vous maniaque ?

Qui dit chien, dit poils.

Si vous êtes maniaque, vous devrez songer à adopter un compagnon qui ne perd pas ses poils. C’est le cas des races comme les bichons ou les caniches. Revers de la médaille, cependant, ces petits chiens demandent un toilettage régulier.

Au contraire, les chiens à poils longs ont tendance à déposer de petites mottes dans tous les coins. Si leur pelage ne demande pas forcément de toilettage, il doit néanmoins être brossé régulièrement. Êtes-vous prêts à accepter les petits cadeaux poilus de votre compagnon ?

Étape 4 : prenez vos goûts en considération

Votre amour ou votre attrait pour une race de chiens en particulier doit bien évidemment rentrer en compte. Cependant, il est préjudiciable d’adopter un animal uniquement pour son apparence.

Voulez-vous un petit chien ou un grand chien ?

La taille de l’animal que vous allez adopter doit être adaptée à votre environnement de vie. Que vous aimiez les grands ou les petits chiens, il est possible de trouver des races qui s’adaptent à l’appartement ou à la maison. Faites-vous conseiller pour trouver la race qui correspond à la fois à votre mode de vie, mais également à votre envie.

Souhaitez-vous une race « classique » ou plus « originale » ?

Plus de 25 % des Français possèdent un chien. Cependant, certaines races sont bien plus communes que d’autres. Demandez-vous si vous préférez un animal plutôt « classique » pour lequel vous pourrez trouver de nombreux renseignements ou si, au contraire, vous préférez une race plus « originale » qui attirera sans doute l’admiration, mais pour laquelle il sera peut-être plus difficile de trouver des experts adéquats.

Préférez-vous un mâle ou une femelle ?

Choisir un animal mâle ou femelle est également important. Les mâles sont généralement de bien meilleurs chiens de garde. Cependant, ils ont également un caractère plus dominant et se montrent donc plus difficiles à éduquer.

Choisir son chien est un moment essentiel. Qu’il provienne d’un refuge, qu’il soit à vendre ou à donner, il doit correspondre à votre mode de vie, vos attentes et bien entendu votre caractère. C’est non seulement votre bonheur qui est en jeu, mais également celui de votre animal. Pour considérer correctement et entièrement la question, nous vous recommandons un excellent ouvrage sur comment choisir son chien. Il vous apportera toutes les réponses nécessaires pour un choix éclairé. Voici le lien de l’ouvrage : http://go.cmora.bonchien.4.1tpe.net