Mon chien est propre le jour, mais pas la nuit : nos astuces !

Si votre chien est propre le jour, mais pas la nuit, c’est que vous ne le sortez pas suffisamment ou qu’il a un problème psychologique qui l’angoisse. Voyons les différents cas de figure et comment faire pour remédier à ce problème.

chien propre le jour mais pas la nuit

Les sorties du chien

Si votre chien est propre le jour, mais pas la nuit, c’est peut-être un problème de nuits trop longues. S’il a reçu une bonne éducation, votre chien n’a pas de raison de faire ses besoins la nuit, sauf si vous ne le sortez pas assez.

Vous devez le sortir le plus tard possible, le soir avant d’aller vous coucher, et y retourner tôt le matin. Si votre chien est propre le jour, mais pas la nuit, vous devez dans un premier temps raccourcir la durée pendant laquelle il reste confiné.

Le matin, vous ne devez pas le faire attendre. Dès que vous vous levez, vous devez l’emmener à l’extérieur. Si votre chien s’est bien tenu toute la nuit, il ressent une certaine excitation le matin quand vous commencer à vous activer et il va avoir du mal à se retenir davantage. Vous devez provisoirement abandonner l’idée de faire la grasse matinée, jusqu’à ce que le problème soit réglé.

Si le problème persiste, vous pouvez retirer la gamelle d’eau à votre chien pendant la nuit, par exemple, à partir de 20 heures. Attention de ne pas lui retirer trop longtemps et ne le faites pas en été lorsqu’il fait chaud.

PS : Regardez également notre article sur les chiens propres qui deviennent sales.

Mon chien est propre le jour mais pas la nuit : les problèmes d’anxiété

Si votre chien est propre le jour, mais pas la nuit, cela peut provenir d’un problème d’anxiété. Le chien est un animal qui s’attache profondément à son maître. Si c’est le cas du vôtre, il peut ressentir du stress la nuit, s’il ne dort pas dans votre chambre.

Les chiens très liés à leur maître ont tendance à être collants et à ne jamais les laisser hors de leur champ de vision. Ils vous suivent de pièce en pièce ; même lorsqu’ils font la sieste, ils ne dorment que d’un œil et l’interrompent pour vous suivre.

Lorsque vous promenez ce type de chien, il est rare qu’il prenne son indépendance. Il reste toujours dans votre périmètre, sans jamais vraiment vous quitter des yeux.

Si votre chien n’est pas propre la nuit, ne le grondez pas

Si votre chien est propre le jour, mais pas la nuit, vous ne devez surtout pas le gronder, ni le punir. Cela ne fait qu’aggraver son stress et amplifier le problème. Il a au contraire besoin d’être rassuré. Si vous ne voulez pas que votre chien dorme dans votre chambre, vous devez lui aménager un coin de la maison ou de l’appartement où il ne sera pas trop éloigné de vous et où il disposera de tout le confort, avec un panier adapté à sa taille et douillet à souhait.

Donnez lui de quoi jouer et faites en sorte de le distraire

Achetez-lui des jouets qui trompent son ennui. Les chiens anxieux se calment plus facilement, avec des jouets qu’ils peuvent mâchonner. Vous pouvez aussi lui réserver un habit que vous avez porté que vous allez placer non loin de son panier pour qu’il reste en contact avec votre odeur durant la nuit.

Vous devez aussi distraire et défouler votre chien. S’il est propre le jour, mais pas la nuit, c’est aussi parce qu’il ne dort pas. Sortez-le davantage et pas seulement pour faire ses besoins. Votre chien a besoin de se défouler, de courir et de jouer pour sentir la fatigue et mieux dormir la nuit.

Notre conseil pratique

Si rien n’y fait et que votre chien est toujours propre le jour, mais pas la nuit, vous devez reprendre son éducation à zéro. Il existe une méthode écrite par un éducateur canin qui traite le sujet de façon exhaustive. Vous trouverez dans ce manuel toutes les réponses à vos questions avec de nombreux détails et des astuces étudiées pour chaque cas de figure. Votre chien va rapidement améliorer son comportement et sera aussi propre de nuit que de jour.

Mon chien n’est pas propre quand il est seul : nos solutions

Si votre chien n’est pas propre quand il est seul, mais qu’il n’a pas de problème en votre présence, il souffre peut-être de l’anxiété de séparation. C’est un trouble du comportement qui s’exprime par des signes de détresse, lorsque votre chien a l’impression d’être abandonné. Voici comment déceler ce syndrome et comment y remédier.

mon chien n'est pas propre lorsqu'il est seul

PS : Si vous souhaitez apprendre la propreté à votre chiot ou votre chien, mais que vous n’y arrivez pas, la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

Qu’est-ce que l’anxiété de séparation ?

Chaque chien a son caractère propre et certains sont naturellement plus anxieux que d’autres. Il faut aussi compter avec le passé du chien et les traumatismes qu’il a pu vivre avant de vous connaître. Généralement, les chiens qui souffrent de ce syndrome sont très collants lorsque vous êtes à la maison. Ils ne supportent pas de ne plus vous avoir dans leur champ de vision et vous suivent de pièce en pièce. Lorsque vous les promenez, ils restent toujours dans votre périmètre et ne s’aventurent jamais loin.

Tant que vous êtes présent, tout va bien, mais le chien n’est plus propre quand il est seul. Il peut aussi aboyer dès que vous refermez la porte et s’attaquer à votre mobilier en le mordant. Tous ces symptômes sont très désagréables pour vous – et pour vos voisins – mais ils sont surtout le signe d’une souffrance chez le chien.

D’où vient l’anxiété de séparation ?

Si votre chien n’est pas propre quand il est seul, soit il est anxieux par nature, soit il a vécu une expérience perturbante. Le chiot a pu être sevré brutalement trop jeune. La mère se détache progressivement de ses chiots et, si la séparation a été mal gérée, une fois adulte, le chien en conserve des séquelles.

Si vous récupérez un chien qui a été maltraité et/ou abandonné, il n’est pas rare qu’il présente de genre de trouble.

Il se peut aussi que vous ayez habitué votre chien à votre présence quasi permanente, et, parce que vous changez de rythme de vie, vous allez le laisser seul alors qu’il n’y est pas habitué. Cela peut déclencher une angoisse qui se manifeste par un chien pas propre quand il est seul.

Comment faire quand son chien n’est pas propre quand il est seul

Si votre chien n’est pas propre quand il est seul, vous ne devez jamais le punir physiquement, ni lui mettre le nez dans ses besoins, car cela ne fait qu’ajouter à son anxiété.

Vous devez apprendre à votre chien à prendre un peu d’indépendance. Lorsque vous êtes là, vous ne devez pas répondre à toutes ses sollicitations (il vient souvent réclamer des caresses), c’est vous qui devez initier le contact avec le chien et pas l’inverse.

Obligez-le à se séparer de vous. Si par exemple, il dort dans votre chambre, faites-le dormir dans une autre pièce. Il doit y trouver tout le confort : panier, eau et éventuellement nourriture s’il mange à volonté. Restez un peu avec lui, puis laissez-le seul pour la nuit. S’il pleure, ne répondez pas, même s’il vous arrache le cœur, car vous ne réglerez jamais le problème si vous cédez. Au contraire, félicitez-le s’il est resté sagement sans vous.

Par la suite, lorsque vous vous absentez dans la journée, laissez-le dans l’endroit où il passe la nuit et auquel il est habitué. Si lorsque vous rentrez, tout est propre, c’est que votre chien a compris que vous ne l’abandonniez pas et qu’il peut vous attendre sans angoisser.

Conclusion

Si votre chien n’est toujours pas propre quand il est seul, ne le grondez pas et ne nettoyez jamais devant lui. Le problème est plus profond qu’il n’y paraît. Vous ne devez jamais vous énerver, car cela vous fait entrer dans un cercle vicieux dans lequel le chien est de plus en plus anxieux, ce qui le rend encore plus malheureux.

Si votre chien n’est pas propre quand il est seul, vous pouvez consulter la méthode SOS propreté que nous évoquions en début d’article. Elle a été mise au point par un éducateur canin spécialisé dans ces problématiques. C’est une méthode détaillée qui traite le problème en profondeur et répond à tous les cas de figure. Elle vous accompagne pas à pas et vous garantit que si vous l’appliquez, votre chien deviendra propre lorsqu’il se trouve seul.

Nous vous conseillons également notre article sur les chiots qui ne sont pas propres à 6 mois.

Mon chien n’est pas propre à 6 mois : nos recommandations !

« Mon chien n’est pas propre à 6 mois, dois-je m’inquiéter ? » est une question qui revient fréquemment. Effectivement, l’éducation de la propreté devrait se faire dès le plus jeune âge. Pour autant, l’âge de 6 mois n’est qu’une moyenne. Comme chez les humains, on définit des seuils, mais ils sont flexibles, alors pas de panique.

chien pas propre 6 mois

PS : Si votre chien n’est toujours pas propre à 6 mois, nous vous conseillons vivement la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

Mon chien n’est pas propre à 6 mois : sachez évaluer ses capacités

Lorsqu’on parle de propreté canine, il faut prendre en compte la capacité d’apprentissage du chien ainsi que sa capacité à se retenir.

Chez les chiens, comme dans toutes les espèces, il y a des précoces et des tardifs. Si votre chiot est un précoce, cela signifie qu’il maîtrise bien sa vessie et qu’il a compris qu’il doit faire ses besoins dehors. En revanche, si vous êtes tombé sur un tardif, il va vous falloir faire preuve d’un peu plus de patience et surtout d’attention.

En moyenne, le chiot peut se retenir autant d’heures que son âge compte de mois. Par exemple, 2 heures à 2 mois ou 3 heures à 3 mois.

À ce rythme, on peut donc prévoir qu’il pourra se retenir 6 heures à 6 mois. Toutefois, ce chiffre peut varier selon les chiens.

Le passé de votre chiot

Il est également important de prendre en compte le passé de vote chiot.  En effet, même dans le cas où votre chiot serait arrivé chez vous très jeune, il aurait tout de même eu une petite enfance. S’il était dans une maison, il a pu observer – et suivre – sa mère qui sortait pour aller faire ses besoins. C’est ainsi qu’il a pu commencer à intégrer que les besoins doivent se faire à l’extérieur.

En revanche, si votre chiot a grandi dans un endroit ouvert sur l’extérieur comme une niche dans un jardin, ou un chenil avec un parc, il n’a aucune notion de la différence entre l’intérieur et l’extérieur et vous allez devoir commencer son éducation de zéro.

Mon chien n’est pas propre à 6 mois : les astuces pour lui apprendre la propreté

Si vous ne le faisiez pas déjà, voici les gestes du quotidien pour apprendre la propreté à votre chiot.

Le plus grand nombre de sorties

Votre chiot doit sortir le plus souvent possible. Il ne s’agit pas seulement de faire ses besoins, mais il doit aussi se détendre, courir, s’amuser, rencontrer d’autres chiens, découvrir le monde et ses odeurs, bref, il a besoin de vivre son enfance de chiot.

Le laisser trop souvent enfermé jouera négativement sur son moral et retardera son apprentissage, en plus de risquer de ne pas en faire un chien adulte équilibré.

Si vous ne pouvez pas le sortir, vous devez trouver quelqu’un pour le faire pour vous et cela devra continuer lorsqu’il sera adulte. Les chiens ne sont pas faits pour vous attendre toute la journée, ils ont besoin d’être actifs, tant pour leur santé que pour leur moral.

Conseil : soyez proactif et consultez également notre article sur les chiens propres qui deviennent sales. Cela pourra vous être utile dans le futur.

Pas de punition en cas de malpropreté

C’est un bébé, vous ne devez pas le punir, mais l’emmener dehors pour qu’il associe les besoins et l’extérieur. Ne lui mettez pas non plus la truffe dedans, il ne comprend pas la relation de cause à effet. Vous n’allez faire que le perturber.

Récompensez-le

Récompensez tout bon comportement et flattez-le lorsqu’il fait ses besoins dehors.

Et s’il n’est toujours pas propre après 6 mois ?

Si votre chien n’est pas propre après 6 mois, pas de panique. Interrogez-vous sur votre méthode de dressage et vérifiez que vous faites bien tout ce qui est préconisé. Le sortez-vous assez souvent ? C’est souvent l’erreur que font beaucoup de gens. Le matin surtout, il doit pouvoir aller se soulager, alors pas question de faire la grasse matinée !

Votre chiot doit normalement voir régulièrement un vétérinaire pour ses premiers vaccins, profitez-en pour lui en parler et vérifier qu’il ne couve aucune maladie, ou qu’il n’y a aucun problème de malformation.

Si votre chien n’est toujours pas propre après 6 mois, vous pouvez envisager de vous procurer la méthode SOS propreté écrite par un éducateur canin que nous évoquions en début d’article. Elle a l’avantage d’indiquer avec précision ce qu’il faudra faire. Elle passe en revue tous les cas de figure et répond à toutes vos questions. Avec son accompagnement pas à pas, vous allez vite trouver la solution pour la propreté de votre chiot.

Chien propre qui refait pipi dedans : nos solutions !

Votre chien propre refait pipi dedans ? C’est qu’il y a un problème dont vous devez trouver l’origine afin de trouver la meilleure solution contre ses problèmes d’hygiène.

PS : Si votre chien refait ses besoins à l’intérieur, la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

chien qui refait pipi dedans

Pourquoi un chien propre refait pipi dedans ?

Un chien propre qui refait pipi dedans a un problème qui peut être physique ou psychologique. S’il était propre, c’est qu’il a reçu une bonne éducation et que son mode de vie lui convenait jusque-là. Vous devez donc trouver ce qui a changé dans sa vie et dans son comportement.

Dans tous les cas, il ne sert à rien de disputer votre chien et encore moins de le punir. S’il était propre et qu’il refait pipi dedans, il ne le fait pas pour vous embêter, mais parce qu’il y a forcément quelque chose qui le perturbe.

> Voir également notre article sur les problèmes de propreté du chien la nuit.

Les problèmes physiques

La première chose que vous devez observer est son état de santé, et donc son comportement. Est-ce qu’il se nourrit et s’abreuve correctement. La perte d’appétit est le premier signal d’une pathologie.

S’il mange moins bien, même si vous lui donnez sa nourriture préférée, il peut avoir un problème de dents, ou un tout autre problème de santé. Vous devez prendre rendez-vous chez le vétérinaire.

Si vous constatez qu’il boit énormément, il peut s’agir d’un problème de diabète. Généralement, les premiers signes du diabète s’accompagnent d’un amaigrissement. Dans ce cas, il n’est pas étonnant que votre chien propre refasse pipi dedans. Le diabète est une maladie très grave qui doit être soignée au plus vite, alors prenez rendez-vous en urgence chez le vétérinaire.

Pensez aussi à l’âge de votre chien. En vieillissant, il perd le contrôle de sa vessie et ne peut plus se retenir très longtemps. La seule solution consiste à le sortir beaucoup plus souvent et à veiller à ce que les nuits ne soient pas trop longues. Sortez-le juste avant d’aller vous coucher et commencez par le sortir dès que vous sortez du lit.

Vérifiez tous les autres symptômes inhabituels qui pourraient faire suspecter une maladie urinaire, notamment s’il a des difficultés à uriner.

Si vous constatez un changement de comportement, de l’abattement, une irritabilité inhabituelle ou une attitude de prostration, prenez rendez-vous chez le vétérinaire. Votre chien couve une maladie et c’est ce problème qui le pousse à faire pipi dedans, alors qu’il était propre.

N’hésitez pas à consulter également notre article sur les chiens propres qui deviennent sales.

Les problèmes psychologiques

Les chiens sont des animaux sensibles, extrêmement attachés à leur maître et soumis au stress. Si votre chien propre refait pipi dedans et qu’il n’a aucun problème de santé, vous devez vous interroger sur les causes psychologiques qui ont pu le perturber.

Commencez par passer en revue les changements à l’intérieur de votre foyer. De nombreux événements peuvent perturber votre chien : vous avez déménagé et il ne s’habitue pas à son nouvel environnement ; la composition de votre foyer a changé, vous vous êtes séparé ou, au contraire, un nouveau conjoint est venu s’installer, ou pour le moins est plus souvent là ; votre foyer s’est agrandi avec l’arrivée d’un nouvel enfant ; vous avez eu un deuil dans le foyer ; un de vos animaux de compagnie qui était aussi le compagnon de votre chien est mort ; vous venez d’adopter un nouvel animal…

Tous ces changements peuvent affecter votre chien. Il vit des sensations et des sentiments qui sont pour certains comparables aux nôtres, comme l’affection, le manque, le deuil, la tristesse, la jalousie…

Si votre chien qui était propre refait pipi dedans, c’est un message de mal être qu’il vous envoie. Vous devez être plus présent pour lui, le rassurer, le réconforter et lui montrer qu’il est toujours très important pour vous.

La perturbation peut être liée à un facteur extérieur et notamment s’il a côtoyé une chienne en chaleur. Si votre chien est un mâle, cela peut réveiller ses instincts et il va vouloir marquer son territoire.

Pour tous ces problèmes psychologiques, vous devez vous montrer patient et reprendre son éducation à zéro. Si votre chien propre refait pipi dedans, vous pouvez vous référer à la méthode SOS propreté que nous évoquions en début d’article.  Elle est exhaustive, écrite par un éducateur canin professionnel et vous accompagne pas à pas. Elle apportera toutes les réponses aux problèmes d’hygiène de votre toutou.

Mon chien n’est pas propre la nuit : nos solutions !

Excepté un problème médical, il n’y a pas de raison que votre chien ne soit pas propre la nuit. S’il fait ses besoins de façon récurrente, vous devez identifier la cause de ce comportement, afin d’appliquer la solution qui convient pour y remédier.

Dans tous les cas, vous ne devez jamais vous emporter contre votre chien et être violent. Si votre chien n’est pas propre la nuit, et que c’est lié à son comportement, il n’y a rien que l’éducation ne puisse régler. Si le problème relève de sa santé, c’est le vétérinaire qui va vous apporter la solution.

mon chien n'est pas propre la nuit

PS : Si vous souhaitez apprendre la propreté nocturne à votre chien, mais que vous n’y arrivez pas, la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

Les problèmes médicaux

Quel que soit l’âge de votre chien, vous devez pouvoir écarter les problèmes médicaux, car il ne s’agit pas dans ce cas d’un problème de dressage ou de comportement. Seul le vétérinaire peut y remédier.

Commencez par bien observer votre chien. Si son état général n’est pas satisfaisant, s’il paraît abattu, triste et se nourrit et/ou s’hydrate moins, il peut couver une pathologie.

S’il a des problèmes rénaux, une insuffisance rénale ou une infection urinaire, il aura du mal à uriner, ou au contraire urinera trop. Les autres symptômes les plus fréquents sont les vomissements, les diarrhées et la mauvaise haleine.

S’il développe un problème lié au diabète, votre chien ne sera pas propre la nuit, parce qu’il va se mettre à boire exagérément et devra éliminer.

Si vous constatez l’un de ces symptômes, vous devez prendre rendez-vous chez votre vétérinaire, sans plus attendre.

Chien qui n’est pas propre la nuit : les problèmes d’incontinence

Avec l’âge, les problèmes d’incontinence apparaissent et vous n’y pouvez rien, votre chien non plus. Il ne sera pas propre la nuit, parce qu’il ne peut pas faire autrement. Il ne contrôle plus correctement sa vessie et doit la soulager beaucoup plus fréquemment.

Vous devez dans ce cas le sortir le plus tard possible avant d’aller vous coucher, et la première chose à faire en vous levant le matin, est de le sortir à nouveau. En effet, ne le faites pas attendre, car lorsqu’il vous entend vous lever, son organisme réagit par réflexe et l’envie se fait d’autant plus pressante.

S’il n’est vraiment plus capable de tenir, même avec des sorties rapprochées, aménagez-lui un coin toilettes, comme vous le feriez avec un chat. Vous pouvez essayer avec de la litière et, s’il n’apprécie pas le contact et refuse d’y aller, il vous reste la solution des journaux.

Chien qui n’est pas propre la nuit : le marquage du territoire

Le marquage du territoire est un comportement qui se manifeste presque exclusivement chez les mâles, très exceptionnellement chez les femelles. Le chien a hérité des instincts de ses ancêtres qui marquaient leur territoire en « levant la patte » un peu partout. Si votre chien n’est pas propre la nuit, cela peut venir d’une volonté de marquer son territoire. Vous devez dans ce cas reprendre son éducation de base.

Il se peut que vous rapportiez – sans le soupçonner – à la maison des odeurs, si vous avez par exemple fréquenté un endroit où se trouvait une chienne en chaleur. Cette odeur, imperceptible pour l’homme, déclenche chez le chien des fonctions de réflexe, et notamment ce besoin de marquer son territoire. Comme il sait que c’est strictement interdit, il pourra attendre la nuit, lorsqu’il est seul, pour arroser vos coins de portes et canapés. Une fois vos vêtements lavés, ses hormones vont se calmer naturellement.

La présence d’autres animaux à la maison est également un facteur perturbant pour votre chien mâle. Si vous recevez des amis qui ont un mâle, le chien de la maison peut sentir son territoire menacé, d’où l’attitude du chien qui n’est pas propre la nuit. Le problème s’éliminera naturellement quand les odeurs de l’autre chien se seront estompées.

*Consultez également notre article sur les chiens propres qui deviennent sales.

L’apprentissage

Si votre chien n’est pas propre la nuit, peut-être que son apprentissage n’a pas été bien compris lorsqu’il était petit. C’est encore plus délicat, si vous l’avez eu déjà adulte : il peut ne pas avoir eu d’éducation ou peut-être vivait-il dehors et il n’a pas dans ce cas la notion de propreté.

Prenez aussi en compte les bouleversements de la vie du chien qui peuvent le perturber et lui faire oublier les bonnes manières : un déménagement, une séparation, un deuil, un nouvel arrivant (bébé ou animal)…

Vous devez être patient, car le chien est sensible au stress et, si vous vous énervez, vous allez amplifier son angoisse et le problème avec.

Retenez que si votre chien n’est pas propre la nuit, l’idéal est de recommencer son apprentissage depuis le début. Pour cela, vous pouvez vous procurer la méthode SOS Propreté que nous évoquions en début d’article.

Mon chien était propre et ne l’est plus : nos solutions rapides !

« Mon chien était propre et ne l’est plus » est une plainte que l’on entend parfois de la part de propriétaires de chiens qui jusque-là ne rencontraient aucun problème de propreté. Si votre chien a bien été éduqué petit et qu’il était parfaitement propre, il existe plusieurs raisons qui ont pu modifier son comportement.

Voici les solutions que nous vous proposons, en fonction des causes, si votre chien qui était propre ne l’est plus.

PS : Si vous souhaitez apprendre la propreté à votre chiot ou votre chien, mais que vous n’y arrivez pas, la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

mon chien était propre

L’accident de propreté

Avant de généraliser et de considérer que la propreté de votre chien est à remettre en question, vous devez vous interroger sur la fréquence de ces « accidents ». S’ils sont exceptionnels, ce n’est pas grave.

Si votre chien connaît des émotions trop intenses – la joie de vous retrouver, la peur d’un bruit… – il n’est pas anormal qu’il ait quelques fuites. Vous devez le calmer s’il est trop émotionnel et le rassurer s’il est peureux.

Si l’accident vient d’une trop longue absence de votre part, c’est sur vous que retombe la faute. Ne laissez jamais votre chien seul trop longtemps, mais trouvez quelqu’un pour le promener. Il lui faut des sorties pour faire ses besoins, mais aussi pour se dégourdir les pattes. De plus, le chien seul s’ennuie et déprime et vous devez prendre soin de lui et lui trouver un dog-sitter.

Il se peut aussi que votre chien ait trop bu et qu’il « tienne » moins longtemps que d’habitude. Cela peut arriver s’il a mangé une nourriture trop salée, mais aussi chez les chiens qui adorent l’eau. À l’extérieur, s’il va nager et s’amuse à laper l’eau, s’il joue avec les fontaines et jets d’eau, il va boire exagérément et vous devrez faire attention à ne pas le faire attendre avant de sortir.

Tous ces phénomènes ne sont pas des signes inquiétants. Vous pouvez facilement y remédier en rassurant votre chien et en le sortant plus souvent.

La malpropreté récurrente

Alors que votre chien était propre, il ne l’est plus et la fréquence des accidents s’accélère ? Il vous faut alors vous interroger sur son état de santé.

La première chose à envisager est l’incontinence due à la vieillesse. Avec le temps, la capacité à contrôler son corps faiblit. La seule solution est de le sortir beaucoup plus souvent qu’avant. S’il n’arrive plus à se retenir la nuit, même si vous le sortez avant de vous coucher et dès le lever, alors vous devez emménager un coin toilette avec des journaux et lui apprendre à s’en servir.

L’autre crainte à avoir est une maladie et vous devez dans le cas le conduire chez le vétérinaire. Il peut s’agir d’un diabète ou de problèmes rénaux.

La malpropreté liée aux troubles comportementaux sexuels

Si votre chien était propre et qu’il ne l’est plus, vous devez vous interroger sur les nouvelles interactions de son entourage. Le mâle a tendance à marquer son territoire en levant la patte un peu partout.

S’il sent des odeurs de chienne en chaleur, uriner est un réflexe naturel. Il ne faut surtout pas le punir, car il ne fait que répondre à son instinct. L’éloignement de la femelle en question devrait régler le problème. Si rien n’y fait ou que votre chien est particulièrement ardent, il vous faudra peut-être envisager la castration, car toute cette frustration peut mener à des dérives comportementales, et même de l’agressivité, s’il ne peut pas assouvir ses besoins sexuels naturels.

Le changement d’environnement

Toute modification de territoire (si vous déménagez), de composition du foyer (séparation, nouvel enfant, nouveau conjoint…), d’autres animaux (un nouvel animal arrive dans votre foyer, ou un autre animal qui cohabitait avec lui meurt), induit un fort stress chez le chien qui aime la routine et les règles fixes.

Il peut dans ce cas faire ses besoins pour marquer son nouveau territoire et/ou souiller les affaires du nouvel arrivant, ou devenir malpropre parce qu’il ne gère pas son stress.

Il vous revient de rassurer votre chien et de passer davantage de temps avec lui pour le rassurer. Cherchez comment réaménager son territoire pour qu’il s’y sente mieux, prenez le temps de lui présenter le nouvel arrivant dans le foyer et restez toujours très calme avec lui, pour ne pas encore ajouter à son stress. 

Si votre chien était propre et qu’il ne l’est plus, procédez par élimination pour trouver les causes de son malaise et appliquez les solutions que nous vous proposons et les choses devraient s’améliorer.

Mon chien n’est pas propre : comment y remédier ?

La propreté du chien s’apprend dès le plus jeune âge. Lorsque vous adoptez un chiot, vous devez l’éduquer en douceur et il apprendra vite les bonnes manières. Cependant, vous pouvez adopter un chien déjà adulte qui a été mal éduqué ou votre chien peut devenir malpropre à un moment donné de sa vie. Voici nos conseils pour remédier aux agissements d’un chien pas propre.

Quelle que soit la cause de ce manque d’hygiène, ce comportement n’est jamais dirigé contre vous et il est bien souvent le signe d’une souffrance (physique ou mentale). Vous ne devez jamais être violent avec votre chien, car vous ne feriez qu’ajouter à son traumatisme. Vous devez l’accompagner en douceur pour lui faire comprendre l’importance d’être propre.

Voici les principales causes d’un chien pas propre et les astuces pour y remédier.

chien pas propre

 

PS : Si vous souhaitez apprendre la propreté à votre chiot ou votre chien, mais que vous n’y arrivez pas, la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

Chien pas propre : le mauvais apprentissage

Le mauvais apprentissage est la première cause d’un chien qui n’est pas propre. Si vous adoptez un chien à l’âge adulte, peut-être a-t-il été mal éduqué, ou peut-être ne l’a-t-il jamais été, car il vivait dehors. Il est alors plus difficile et plus long de lui inculquer les bonnes manières.

Vous devez dans ce cas reprendre son éducation depuis le début, comme pour un chiot. Vous devez multiplier les sorties pour qu’il ne soit pas tenté de faire à l’intérieur. Récompensez-le lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur.

Sortez-le le soir, avant d’aller vous coucher et le matin, dès que vous vous levez. Si vous vous absentez longtemps pendant la journée, demandez les services d’un dog sitter ou organisez-vous différemment, car votre chien n’est pas responsable de votre emploi du temps.

Chien pas propre : les problèmes de santé

Si votre chien rencontre des problèmes de santé, il peut soudain devenir malpropre. Il peut développer des problèmes rénaux, des infections urinaires, du diabète qui le pousse à boire excessivement et donc à l’éliminer en conséquence, ou tout simplement l’incontinence due à l’âge.

Si vous soupçonnez un problème de santé, prenez immédiatement rendez-vous chez le vétérinaire.

Un déménagement ou un changement d’environnement

Tout bouleversement dans l’entourage du chien peut le contrarier et le rendre malpropre. Si vous déménagez, il perd ses repères, ne retrouve plus ses odeurs habituelles ou sa routine. Si vous-même changez ses horaires, vous ne pouvez pas exiger qu’il s’adapte instantanément.

La perte d’un autre animal de votre foyer peut aussi être un facteur qui rend votre chien pas propre. Il peut être très attaché à un autre chien, un chat, ou tout autre animal domestique. Les chiens éprouvent un chagrin qui peut aussi se manifester par des troubles du comportement.

Un divorce, une séparation ou un deuil peuvent aussi le perturber, car votre animal est lié aux deux personnes, même dans le cas où il a une préférence. Et puis, il ressent aussi le chagrin de son maître qui subit ces événements.

PS : Notre article sur les chiens propres qui deviennent sales devrait également vous plaire!

La nature anxieuse de votre chien

Le chien est un animal extrêmement sensible et certains le sont plus que d’autres. Si votre chien n’est pas propre, c’est peut-être tout simplement à cause du stress accumulé. Certains chiens ont pu vivre des événements traumatisants avant que vous ne les adoptiez, même petits, d’autres sont anxieux pas nature et des événements insignifiants peuvent prendre des proportions que vous ne soupçonnez pas.

La peur de l’abandon est fréquente mais ce n’est pas la seule cause de l’anxiété. En effet, un chien peut aussi réagir à des bruits qu’il associe à une menace : les pétards et feux d’artifice, mais aussi tout simplement la circulation routière ou une ligne de chemin de fer.

Quelle que soit la raison, vous devez identifier la source de cette anxiété et tout mettre en œuvre pour la faire disparaître. Pensez à rassurer votre toutou s’il est anxieux ; plus que tout autre, il a besoin de votre patience et de votre compréhension.

En résumé

Avec notre article, vous devriez pouvoir résoudre facilement les problèmes d’hygiène de votre chien. Si vous ne trouvez pas la solution rapidement, n’hésitez pas à vous faire aider, avec une méthode professionnelle et structurée qui a déjà fait ses preuves sur des milliers de chiens. C’est une méthode écrite par un éducateur canin reconnu dans le milieu que nous vous recommandons.

Comment rendre son chien propre : nos 4 astuces !

Comment rendre son chien propre ? Le concept de propreté n’est pas inné chez les chiens. Rendre son chien propre passe donc par un apprentissage qui va lui faire distinguer les zones où il peut faire ses besoins et celles qui lui sont interdites. Il vous faut établir des règles simples, sans jamais y déroger et surtout, toujours en douceur. Voici nos quatre astuces pour rendre son chien propre.

comment rendre son chien propre

PS : Si vous souhaitez apprendre la propreté à votre chiot ou votre chien, mais que vous n’y arrivez pas, la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

Comment rendre son chien propre dès son arrivée à la maison

Votre chien doit naturellement sortir le plus souvent possible pour ses besoins, mais aussi pour sa santé physique et mentale. Le matin au réveil par exemple, ne le faites pas attendre, vous devez le sortir immédiatement. Ensuite, au cours de la journée, il est bon de le sortir après chaque repas et à intervalles réguliers, notamment après ses siestes. Une sortie avant le coucher est également indispensable.

Prenez toujours bien soin de sortir votre chien très souvent et pendant longtemps. La sortie ne doit pas seulement être liée aux besoins, il doit pouvoir s’ébattre, se défouler, jouer, explorer son environnement, bref, vivre sa vie de chien.

Associer les bons comportements aux récompenses

Si votre chien est très jeune, il n’a pas la capacité de se retenir longtemps et vous devez le faire sortir encore plus régulièrement. Dès qu’il va sortir, il doit se trouver sur une zone « autorisée ». Cela signifie que vous ne devez pas par exemple le mettre directement dans une voiture pour l’emmener le promener. Dès que vous sortez, laissez-le faire ses besoins et récompensez-le par la voix et par des caresses, dès qu’il a terminé.

La récompense par la voix est capitale, car le chien y est extrêmement sensible. Vous allez le caresser chaleureusement aussi bien sûr. Évitez les récompenses avec des friandises, votre chien ne doit pas s’habituer à trop manger tout le temps. Même si ce sont des biscuits pour chien, vous ne lui rendez pas service en lui donnant trop à manger.

La récompense par le jeu est aussi importante. Laissez-lui le temps de faire ses besoins et, lorsqu’il a terminé, sortez sa balle préférée et commencez à jouer avec lui. Vous ne devez pas rentrer tout de suite, car le bonheur de votre chien passe par le grand air. Si vous le confinez, il sera malheureux et pourra développer des névroses qui vont le pousser à redevenir sale.

Comment rendre son chien propre? Préparez un coin toilette

Les nuits sont longues, surtout pour le chiot. Il se peut aussi que vous ayez à vous absenter trop longtemps dans la journée. Vous devez dans ce cas préparer un coin « toilettes » à votre chien. Utilisez du papier journal que vous allez étendre par terre. Il va naturellement en comprendre l’utilité.

Ce coin toilette ne doit pas perdurer, une fois que votre chiot a appris la propreté, vous devez le supprimer. Si vous êtes absent trop longtemps la journée, prenez un dog-sitter qui viendra le sortir et le distraire au moins une fois pendant la journée.

Que faire en cas de malpropreté?

Si vous découvrez un accident à la maison, commencez par vous interroger sur sa cause. Comment rendre son chien propre passe par le comportement exemplaire du maître. Avez-vous suffisamment sorti votre chien est la première question à vous poser. Si vous ne l’avez pas sorti la veille au soir, ce n’est pas sa faute s’il n’a pas pu se retenir.

Si vous êtes certain de l’avoir suffisamment sorti, ne le punissez jamais par de la brutalité. Si vous découvrez le forfait après coup, ne le punissez pas en l’attrapant et en lui mettant le nez dedans, vous ne feriez qu’ajouter au traumatisme. Les chiens vivent dans l’instant présent et ne comprennent pas qu’on leur reproche un événement passé.

Vous pouvez lui montrer votre mécontentement par la voix, pendant que vous nettoyez. Sortez-le ensuite, jusqu’à ce qu’il ait de nouveau envie et que vous puissiez le récompenser. Vous allez rétablir la corrélation entre les besoins à l’extérieur et la récompense.

Comment garder son chien propre : nos 4 astuces !

Comment garder son chien propre?

Même si l’apprentissage de la propreté chez le chien se fait de façon assez simple et normalement définitive, il se peut que votre chien soit victime d’« accidents » ponctuels ou redevienne sale. La question de comment garder son chien propre se pose alors : vous devez déterminer la cause de ce comportement anormal et en trouver la solution.

garder son chien propre

PS : Si vous souhaitez apprendre la propreté à votre chiot ou votre chien, mais que vous n’y arrivez pas, la méthode SOS Propreté pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas et vous promet des résultats fiables et rapides. Cliquez ici pour y accéder !

1 – La fréquence des sorties

Garder son chien propre passe d’abord par les sorties fréquentes et longues. Vous ne devez pas imposer à votre chien de trop longues périodes pendant lesquelles il se retrouve enfermé. Cette situation est d’autant plus difficile que votre chien est jeune, ou au contraire âgé.

Vous devez tenir compte des besoins naturels de votre chien, mais aussi de sa santé mentale. Le chien est dépendant de son maître. Lorsqu’il est seul, il s’ennuie, développe des névroses et de l’anxiété, ce qui influe négativement sur son comportement et peut l’amener à redevenir sale.

Les sorties ne doivent pas seulement être dédiées aux besoins, votre chien doit avoir le temps de s’ébattre, galoper, se défouler, jouer… Si vous ne le sortez que pour les besoins, vous créez une situation psychologique angoissante pour l’animal, car il doit faire ses besoins sur demande, ce qui est contraire à la nature.

Si vous êtes absent longtemps pendant la journée, prenez un dog-sitter qui viendra au moins une fois par jour le sortir et le distraire.

2 – Comment garder son chien propre : le contrôle vétérinaire

Si votre chien était jusque-là propre et qu’il devient sale, il peut s’agir d’un problème de santé. Prenez rendez-vous chez le vétérinaire pour effectuer un bilan. Votre chien peut avoir développé une infection urinaire, un problème rénal, une affection psychologique…

Ne restreignez surtout pas l’accès à l’eau de votre chien avant de connaître les résultats du bilan de santé. En effet, les « accidents » nocturnes proviennent peut-être du fait que votre chien boit trop le soir et pendant la nuit. Dans ce cas, votre vétérinaire vous conseillera peut-être de retirer la gamelle après 20 heures, mais vous devez vous être assuré au préalable que votre chien n’est atteint d’aucun dysfonctionnement pathologique.

comment garder un chien propre?

3 – Comment garder son chien propre : vérifiez votre routine

Le chien est un animal assez routinier. Si son comportement a changé, interrogez-vous sur ce qui a changé dans votre vie. Avez-vous changé ses horaires de repas et/ou de sortie ? S’il s’était habitué à une certaine routine, il pourrait être décontenancé par un bouleversement d’horaires.

Vous devez aussi faire le point sur son environnement. Avez-vous de nouvelles présences à la maison qui pourraient le perturber en modifiant vos rapports avec lui : l’arrivée d’un bébé, un nouveau conjoint (ou au contraire son départ), un nouvel animal… Dans ce cas, vous allez devoir effectuer un travail d’acclimatation pour que cette nouvelle personne ou animal n’apparaisse pas comme une menace pour votre chien.

Comment garder son chien propre relève autant de la santé physique que mentale, car le chien est un animal extrêmement sensible.

4 – Comment garder son chien propre : reprendre l’apprentissage à zéro

Si vous êtes sûr que votre chien sort suffisamment et n’a aucun problème physique, recommencez son apprentissage à zéro. Vous devez explorer toutes les pistes. Vous pouvez vous aider en consultant la méthode SOS Propreté que nous évoquions en début d’article. Élaborée par un éducateur canin, elle vous accompagne pour mettre en place un plan d’action, point par point, afin de ne négliger aucune astuce.

Comme pour un chiot, recommencez les sorties plus fréquentes et les récompenses à chaque fois qu’il fait ses besoins dehors. Réduisez au maximum les durées entre deux sorties.

Dans tous les cas, ne passez jamais par la violence physique, vous ne feriez qu’aggraver la situation. Un chien propre ne redevient pas sale par méchanceté, c’est au contraire la preuve que quelque chose le perturbe et ce n’est qu’avec de la patience et de la douceur que vous viendrez à bout de ce problème.

 

 

Chiot hyperactif : 5 conseils pour le calmer

Quoi de plus mignon qu’un bébé chien ? Depuis que votre chiot est arrivé à la maison, vous n’avez yeux que pour lui. Il y a cependant un petit détail qui vous chiffonne. Votre petit compagnon  semble inépuisable, si bien que vous avez du mal à suivre ! Dans cet article, découvrez les 5 meilleurs conseils pour calmer un chiot hyperactif.

chiot hyperactif

PS : Vous souhaitez un chien calme et propre ? Nous vous proposons une méthode structurée et détaillée qui vous permettra de l’éduquer en seulement 15 minutes par jour. C’est un best-seller conseillé par tous les éducateurs canins. Cliquez ici pour la découvrir ! 

Hyperactivité du chiot : canaliser son énergie

Faire des balades fréquentes et variées

Un chiot hyperactif a avant tout énormément d’énergie à revendre. Avant de vous lancer dans des multiples méthodes plus complexes les unes que les autres, commencez par la base : permettre à votre jeune chien de se défouler pleinement au quotidien. En effet, de nombreux propriétaires se plaignent de l’hyperactivité du chiot, mais oublient l’essentiel : lui offrir un cadre de vie adapté à ses besoins physiologiques, et psychologiques.

N’oublions pas que par nature, le chien est un animal social. Il a donc besoin quotidiennement de bouger, mais aussi de découvrir des environnements variés. Vivre chaque jour de nouvelles expériences en termes d’odeurs, de couleurs, de textures, de formes, ou de bruits, est indispensable à l’équilibre de votre petit compagnon. Pour calmer un chiot hyperactif, il faut donc commencer par lui offrir des balades fréquentes, et variées.

N’hésitez pas à le sortir plusieurs fois par jour, et à lui proposer des lieux de promenade où il peut pleinement dépenser son énergie. Par exemple, vous pouvez emmener votre chiot en forêt, en montagne, à la campagne, ou encore au parc… Privilégiez les endroits où vous pouvez le lâcher sans risques, et où il a la possibilité de courir, sauter, mâchouiller, et même aboyer sans gêner quiconque. De retour à la maison, il sera plus calme que jamais !

Utiliser un jouet distributeur

En complément de promenades, vous pouvez utiliser à la maison des objets spécifiques pour canaliser l’énergie de votre chiot hyperactif. Quand votre bébé chien commence à s’agiter, proposez-lui de se dépenser d’une autre manière. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser un jouet distributeur. Ce dernier est idéal pour lutter contre le stress, et l’hyperactivité.

Contrairement aux idées reçues, un chien hyperactif n’a pas seulement besoin de se dépenser physiquement, mais aussi psychologiquement. Le concept d’un jouet distributeur est simple : le jouet récompense votre animal par une friandise lorsqu’il atteint un certain objectif. Il s’agit donc d’un objet qui fait appel aux capacités de concentration, et de réflexion de votre animal.

Rester zen face à un chiot hyperactif

Face à l’hyperactivité du chiot, de nombreux maîtres ont tendance à s’énerver. Ils commencent à élever la voix, ou pire encore, à frapper leur animal. Notez que ces agissements ne sont nullement éducatifs. Au contraire, ils favorisent un contexte d’excitation. En toutes circonstances, le chien ressent les émotions de son maître, et a tendance à claquer son comportement sur le sien.

Pour apaiser un chiot hyperactif, il est donc important de favoriser une ambiance zen au quotidien. Il ne faut pas s’étonner qu’un animal s’agite, lorsque l’environnement autour de lui l’est également. Évitez donc de crier, courir, sauter, rire aux éclats, et tout autre comportement agité, au contact de votre petit compagnon, si vous attendez lui plus de calme.

De même, ne laissez pas les invités à exciter votre chien inutilement. Très souvent, les gens aiment jouer avec les chiots. Si bien qu’ils n’hésitent pas à les surexciter, tout simplement car ils trouvent mignon de le voir mordiller, et sauter partout. Le problème c’est que cette attitude n’aide pas votre animal à se calmer par la suite, puisqu’il reçoit des signaux contradictoires.

Utiliser un diffuseur en cas d’hyperactivité canine

Cette solution n’est pas miraculeuse, mais peut représenter une approche complémentaire intéressante. Parfois, l’hyperactivité canine est due à de l’anxiété. Pour apaiser cette anxiété, il est possible d’utiliser un diffuseur de phéromone d’apaisement. La phéromone d’apaisement est une substance artificielle similaire à certaines hormones produites par la mère lors de l’allaitement. Cette hormone vise à rassurer sa progéniture durant les premiers jours de vie.

Pour ceux qui préfèrent le naturel, sachez que certaines huiles essentielles sont réputées pour leurs vertus anti-stress chez l’homme, comme chez le chien. Parmi ces dernières, on retrouve la lavande fine, la verveine, ou encore la marjolaine. Attention tout de même, il est impératif de suivre à la lettre les dosages recommandés, car les huiles essentielles mal utilisées peuvent s’avérer toxiques pour votre animal. Évitez également les huiles essentielles si vous avez un chat.

Jouer la carte de l’ignorance avec un chiot hyperactif

Très souvent, un chiot agité cherche à attirer l’attention de son maître. Il adopte donc de mauvais comportements pour se faire remarquer. Si vous le grondez en retour, le chien retient une chose : quand il s’agite, vous lui parlez, et c’est exactement ce qu’il veut ! La plupart des maîtres pensent donc dissuader leur chien de faire une action, mais  en réalité, ils ont l’effet inverse. Leur réaction renforce l’action de l’animal, et l’invite à recommencer.

Face à l’hyperactivité du chiot, il est donc préférable de jouer la carte de l’ignorance. Un chien assimile très vite les conséquences de ses actions. S’il constate que vous ne vous occupez pas de lui quand il agit d’une certaine façon, mais que vous lui redonnez de l’attention dès qu’il arrête, il comprendra rapidement ce qu’il doit faire, ou ne pas faire. Lorsque votre chiot hyperactif mordille, ou aboie, ne lui parlez pas, et ne le regardez pas.

Cependant, dès qu’il cesse le comportement problématique, félicitez-le en lui apportant de l’attention, par exemple au travers de caresses, de jeux, ou de paroles. Vous pouvez même, au début, lui apporter une attention exagérée, de manière à bien mettre en avant le contraste. Répétez l’exercice jusqu’à qu’il comprenne de lui-même que s’agiter n’est pas la bonne solution pour qu’on s’occupe de lui. Il comprendra rapidement !

Chiot hyperactif : lui enseigner les bases éducatives

Pour terminer, notez que l’éducation d’un chien se fait dès le plus jeune âge. Un chiot hyperactif n’est pas trop jeune pour apprendre. Bien au contraire, les premiers mois de vie sont idéals pour permettre à votre chien d’assimiler un maximum de choses. Afin de canaliser son énergie au quotidien, n’hésitez donc pas à lui enseigner les bases éducatives. Assis, couché, pas bougé, ou encore stop… voici quelques fondamentaux que votre animal doit connaître.

Le meilleur moyen d’éduquer votre chiot est d’opter pour le renforcement positif. Plutôt que de punir la faute, on récompense la bonne attitude, tel est le concept de l’éducation canine positive ! Quand vous donnez un ordre à votre chien, utilisez toujours les mêmes termes. Dès qu’il obéit, récompensez-le par une friandise, ou une caresse. Répétez régulièrement l’entraînement, mais par tranches de 5 ou 10 minutes, en terminant toujours sur un point positif.