Laver son chien soi-même : pas-à-pas en 6 étapes simples

0 Commentaires

Le pelage de votre chien laisse à désirer. Peut-être même que son odeur, elle-même, est un peu trop présente. Aussi, vous souhaitez pouvoir laver votre chien vous-même, mais vous ne savez pas précisément comment faire. Nous vous offrons une méthode pas-à-pas qui vous permettra de la vie votre chien en 6 étapes faciles.

Laver son chien : 6 étapes faciles

Avec une bonne organisation, laver son chien peut être une activité épanouissante tant pour vous que pour votre animal. Petite méthode facile pour y arriver sans encombre.

laver son chien

Étape 1 : préparer le matériel

Avant d’envisager de mettre votre chien dans la baignoire, vous devez être certain d’avoir préparé tout le matériel dont vous aurez besoin. Cela vous permettra de rester près de votre compagnon durant toute l’opération et ainsi de lui épargner du stress. Voici le matériel qui doit être à votre disposition :

  • du shampooing pour chien,
  • des serviettes pour le séchage,
  • un après-shampooing si votre chien présente des soucis au niveau de son pelage,
  • une brosse ou un peigne,
  • une brosse à dents et un dentifrice pour chien,
  • de l’ouate,
  • une éponge douce,
  • un petit gobelet en plastique,
  • des friandises.

Étape 2 : préparer le chien

Il est important de préparer le pelage de votre chien avant de le laver. À cette fin, vous devez brosser intégralement votre compagnon afin de retirer les poils morts. Vous devez également vous assurer que votre compagnon est calme afin de pouvoir supporter le stress du bain.

Étape 3 : installer l’animal

Le lieu du bain dépendra avant tout de la taille de votre chien. Il est tout à fait possible de laver un petit chien dans une bassine tandis qu’un animal le plus volumineux aura besoin de la baignoire tout entière. Dans tous les cas, il est opportun de placer un antidérapant au fond afin que votre animal puisse garder l’équilibre une fois qu’il sera mouillé. Une fois que votre animal sera installé, vous devez rester constamment avec lui.

Pensez également à ôter le collier de votre chien afin que celui-ci ne l’incommode pas pendant le lavage. Il est également judicieux de mettre de l’ouate dans les oreilles de votre compagnon pour les protéger de l’eau et du savon.

Étape 4 : procéder au lavage

Une fois que votre chien est installé et que vous avez tous les outils à disposition, vous pouvez commencer le lavage à proprement parler. Voici comment procéder :

  • Mouillez le corps de votre chien avec de l’eau tiède.
  • Versez le shampooing le long de sa colonne vertébrale en prenant garde de ne pas dépasser le cou.
  • Massez le shampooing sur le pelage avec vos mains.
  • Lavez la tête de votre compagnon avec une éponge souple ou un gant de toilette.
  • Rincez le pelage de votre animal jusqu’à l’écoulement d’une eau claire.

Étape 5 : sécher votre compagnon

Pour ne pas faire de nœuds dans la fourrure de votre chien, nous vous conseillons de la tapoter légèrement avec une serviette absorbante. Si votre animal possède de longs poils, il est également possible d’utiliser un sèche-cheveux avec une faible puissance et une chaleur modérée. Dans tous les cas, votre chien doit rester dans un endroit bien chauffé jusqu’à ce que ses poils soient intégralement secs.

Étape 6 : faire le toilettage additionnel

À ce stade, la fourrure de votre chien est bien propre. Cependant, certaines parties de son corps peuvent encore être lavées. Il s’agit d’un toilettage additionnel et facultatif qui peut cependant se révéler très utile.

C’est à ce moment que vous pouvez laver les oreilles de votre chien, uniquement à l’extérieur, nettoyer les coulées de larmes pour éviter les irritations et couper les ongles lorsque ceux-ci sont trop longs.

Une fois que le toilettage est intégralement terminé, vous pouvez récompenser votre compagnon avec des friandises.

laver son chiot

Quelques précautions pour laver son chien

  • N’utilisez jamais un shampooing pour bébé sur un chien.
  • Prenez garde aux courants d’air, car les petits chiens et les chiots sont fragiles.
  • Ne mettez pas d’eau à proximité des oreilles de votre chien, car il peut facilement attraper une otite.
  • Ne laissez jamais votre chien tout seul dans la salle de bains.
  • N’utilisez jamais de coloration sur votre compagnon.

Le toilettage canin en question : on vous répond

De nombreux propriétaires se questionnent sur l’utilité et la fréquence du toilettage. Nous répondons aux interrogations les plus communes

Faut-il laver son chien ?

Donner un bain à son chien n’est absolument pas une obligation. Cependant, lorsque celui-ci a le pelage très sale, lorsque ses poils sont noués ou simplement lorsque son odeur corporelle devient dérangeante, un bain est une solution judicieuse.

Faut-il laver son chien tous les jours ?

Certainement pas. Les bains en excès sont mauvais pour la peau de votre animal. Vous allez non seulement abîmer sa fourrure, mais vous risquez également de lui causer des problèmes de peau. La modération est donc, dans ce domaine, le maître mot.

À quelle fréquence faut-il laver son chien ?

La fréquence du lavage dépend, bien évidemment, du mode de vie de l’animal. Un chien qui vit en appartement et sort uniquement en laisse à moins de chance de se salir qu’un chien qui vit à la campagne et qui parcourt les champs et les forêts. Cependant, les experts s’accordent à dire qu’un bain par mois et le maximum. Si malgré tout votre chien se salit, il est possible d’opter pour des toilettages sans eau ou avec un gant de toilette humide. Cela sera moins nocif pour la peau et la fourrure de votre ami à 4 pattes.

Faut-il laver son chien soi-même ou aller au toilettage ?

À partir du moment où vous savez vous y prendre, vous pouvez tout à fait laver votre chien vous-même. Cependant, un toiletteur peut également effectuer cette tâche à votre place.

Dans tous les cas, si vous possédez un animal qui ne perd pas ses poils comme un bichon ou un caniche, il est indispensable d’aller au toilettage régulièrement afin de lui faire tailler sa fourrure.

Faciliter le lavage d’un chien : des conseils d’experts

  • Si votre chien est très agité pendant le bain, placez une main sur sa nuque afin de le rassurer.
  • Pour apaiser votre chien, parlez-lui beaucoup et complimentez-le lorsqu’il est sage.
  • Soyez vigilant sur la température de l’eau, les chiens sont très sensibles aux désagréments de l’eau froide.
  • Ne mettez jamais d’eau ou de savon dans les oreilles ou sur le museau de votre animal.
  • Pensez à bien nettoyer les pattes de votre animal, des bactéries peuvent se cacher entre les coussinets.
  • Observez le comportement de votre compagnon afin de lui laisser prendre la position dans laquelle il se sent le plus en sécurité.

Laver votre chien vous-même peut renforcer les liens que vous entretenez avec lui. Pour aller plus loin dans cette démarche, nous vous recommandons un ouvrage traitant de la propreté chez le chien et le chiot. Vous y trouverez de nombreuses informations essentielles pour réaliser un toilettage digne d’un professionnel.

Categories: Hygiène du chien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :