La randonnée avec son chien : tous nos conseils

Vous avez envie de tester une nouvelle activité sportive avec votre chien ? Les balades autour du pâté de maisons ne vous suffisent plus et vous recherchez de nouveaux défis ? Essayez la randonnée avec votre chien. C’est une activité à part entière qui stimulera votre chien.

Où peut-on faire de la randonnée avec ton chien, quelles sont les précautions à prendre ?

Découvrons au travers de cet article tous les rudiments de cette magnifique discipline.

Randonnée avec son chien : le principe

Lorsqu’on parle de cani-randonnée, il ne s’agit plus des petites promenades en ville, mais de réels itinéraires de 10 km ou plus. La durée peut varier de quelques heures à plusieurs jours si vous décidez de partir en expédition avec votre chien, tel un explorateur des temps modernes.

Pour un week-end ou en vacances, c’est une activité idéale à faire avec votre compagnon et l’occasion de vivre des moments de partage inoubliables. Sur votre chemin, il est certain que vous découvrirez aussi de magnifiques paysages. Rien que pour tout cela, il vaut le coup de faire de la randonnée avec son chien.

Comment pratiquer la cani-randonnée ? Les différentes options.

Pour pratiquer la cani-randonnée, vous avez plusieurs possibilités. Même si usuellement, on utilise le chien pour nous tracter grâce à un harnais de traction (pour lui) et une ceinture adaptée (pour vous), ce n’est pas la seule option envisageable.

Si votre chien coopère facilement et est obéissant, vous pouvez également le laisser en totale liberté. Toutefois si vous avez peur de ne pas maîtriser votre chien, vous pouvez le tenir en laisse, mais dans ce cas, autant se laisser tracter.

Sachez que vous avez également la possibilité de faire porter à votre chien une partie des provisions de randonnée. Attention toutefois, car pour sa santé, un chien ne devrait pas porter plus de 10 % de son poids.

Randonnée avec son compagnon canin : pour quels chiens ?

En premier lieu, il est essentiel de vous assurer que votre chien soit en bonne santé. Évidemment, un chien blessé ou souffrant d’un problème psychologique ne pourra pas vous accompagner sur ces longues promenades.

Attention aux grands et aux petits chiens en randonnée

De plus, les petits chiens et les très grands chiens ne seront pas les compagnons idéaux de randonnée. En effet, les chiens de petite taille risqueraient d’avoir du mal à franchir les obstacles tandis que les chiens de très grande taille peuvent avoir des douleurs au niveau des articulations sur les longues distances.

Les chiens au nez écrasé

Aussi, les chiens qui ont le nez un peu écrasé tel que les Boxers ou les Bulldogs peuvent avoir des difficultés de ventilation au cours d’une telle randonnée. Prenez donc vos précautions.

Toutefois, même si vous avez un petit ou un grand chien, vous pourrez tout de même faire de la cani-randonnée. Il faudra cependant faire preuve de bon sens et adapter le type d’itinéraire, sa longueur et sa durée à la taille et aux capacités de votre chien.

Le caractère de votre chien

Il est aussi important que votre chien apprécie la cani-rando. Comme les êtres humains, les chiens ont chacun leur caractère propre. Ainsi, si vous remarquez qu’il est assez casanier et qu’il n’aime pas se promener à l’extérieur, n’imaginez pas parcourir les Alpes avec lui.

Vous devrez également faire attention aux chiens qui ont un instinct de chasse prononcé afin qu’ils ne vous filent pas entre les doigts au cours de la randonnée !

Enfin, assurez-vous que votre chien soit obéissant et que vous ayez réglé tout éventuel problème d’agressivité avec lui. La muselière convient pour de petites distances, mais peut très vite devenir handicapante lorsque la randonnée dure plusieurs jours l’empêchant de bien se ventiler.

Randonnée avec son chien : à quel endroit ?

Il est important de planifier les itinéraires de cani-rando et de bien les adapter aux capacités de votre chien. Comme nous le mentionnions plus tôt dans l’article, tous les parcours ne sont pas adaptés à tous les chiens.

Nous vous conseillons des endroits où vous pourrez facilement proposer à votre chien de s’hydrater avec la présence de rivières ou de lacs qui contiennent de l’eau potable.

Pour des randonnées de plusieurs jours avec votre chien, prévoyez les lieux où vous dormirez. En effet, certains endroits n’acceptent pas les chiens et il serait dommage de devoir renoncer à y passer la nuit en cours de route, vous forçant à dormir dans un lieu non sécurisé.

Pensez aussi à vous renseigner à l’avance sur les lieux dans lesquels vous avez l’intention d’effectuer la cani-rando, car les chiens sont interdits par la loi à certains endroits (parc, réserves naturelles, etc.), et ce même si vous attachez votre toutou.

Randonnée avec son chien : les précautions à prendre

Nous vous avons déjà donné de nombreux conseils pour partir en toute sécurité. Mais d’autres éléments sont indispensables.

Par exemple, lorsque le jour J est proche, pensez à faire vérifier par votre vétérinaire que le chien est bien apte à effectuer la randonnée avec vous.

De plus, si vous décidez de faire porter des choses à votre chien, ne lui demandez pas de vous tracter en plus : cela lui ferait une charge totale trop lourde (et dangereuse pour sa santé).

En randonnée, pensez à apporter : de l’eau, des gamelles légères, du matériel de secours ou de petites coupures, une médaille avec vos coordonnées (que le chien devra toujours porter), du matériel de traction, son carnet de santé, des chaussures adaptées si le chien se blesse les pattes.

Personnellement, mon chien s’est déjà blessé au niveau de ses coussinets durant une balade sur les montagnes de Corse et depuis, je pense toujours à apporter les chaussures spécifiques !

Aussi, des barres énergétiques seront également les bienvenues pour aider votre chien à tenir le coup durant la balade.

En résumé

  • Faites vérifier l’état de votre chien auprès du vétérinaire avant de partir en randonnée avec votre chien
  • Planifier correctement vos itinéraires pour votre sécurité, surtout si vous partez plusieurs jours
  • Soit vous vous faites tracter, soit vous faites porter du matériel à votre chien (à hauteur de 10 % de son poids), mais jamais les deux
  • Si votre chien a des instincts de chasseur et que vous ne pensez pas pouvoir le contrôler, ne le détachez pas
  • Pour sa sécurité, ne laissez pas votre chien aller en dehors de votre vue
  • Assurez-vous avant de partir que votre chien soit obéissant et non agressif
  • Prenez toujours du matériel de secours avec vous et faites lui porter vos coordonnées en cas de perte
  • Faites des pauses régulières pour que vous et votre chien puissiez boire et randonner sereinement
  • Prenez bien en compte le caractère de votre chien. Contrairement aux idées reçues, tous n’aiment pas les randonnées.

La promenade du chien devrait être quotidienne, voici pourquoi

Le chien est un animal social. Il a besoin de découvrir le monde extérieur et de partir à l’aventure. C’est pour cela que la promenade du chien est si importante pour son équilibre. Or de nombreux maîtres nous disent souvent qu’il n’est pas nécessaire de promener le chien tous les jours et que quelques fois par semaine suffisent. Pourtant ces mêmes maîtres subissent des problèmes de comportement qui pourraient être corrigés avec une balade quotidienne. Nous allons voir dans cet article l’importance de la balade. Nous espérons pouvoir vous convaincre de ses nombreux bienfaits.

promenade du chien

La promenade du chien : évitez la avant son premier vaccin

Si votre chien n’est pas encore vacciné contre la leptospirose potentiellement mortelle, il faut être prudent lors des promenades, voir les éviter complètement.

La bactérie responsable de cette maladie est présente dans les déjections des animaux infectés.

Ainsi, un simple contact avec des excréments de chiens, une flaque d’urine ou une flaque d’eau sale peuvent toucher votre chien.

Nous vous conseillons d’éviter les lieux qui peuvent contenir ce type de déjections comme les rues, les métros, les parcs ou les campagnes où il n’est pas rare de croiser des chiens, des rats et des bovins.

Il est donc plus sage d’éviter la promenade du chien avant le premier vaccin.

La promenade du chien : un élément essentiel pour son équilibre

Beaucoup de maîtres font face à des problèmes de comportement tels que des aboiements, des fugues, de la malpropreté ou de la destruction, mais n’arrivent pas à déterminer la source du problème. Souvent, le problème est simple : ce maître ne sort jamais ou presque jamais son chien.

Le cas typique de ce genre de propriétaire est la personne qui possède un grand jardin ou une grande terrasse et suppose que cet espace est suffisant pour s’abstenir d’autres promenades. C’est une idée reçue et chez AlphaChien, nous le constatons tous les jours avec les propriétaires qui nous envoient des mails à ce sujet.

Mieux vaut un chien qui vit en appartement et fait plus de promenades

Pour tout vous dire, nous préférons un maître qui vit avec son chien en appartement, mais qui le promène tous les jours en forêt à un autre qui possède trois hectares de terrain, mais ne daigne jamais le sortir. Pour cette raison parmi d’autres, il est important de bien s’informer avant d’adopter un chien. Pour cette raison, nous vous conseillons le livre « Comment choisir le compagnon idéal » pour vous aider. C’est un livre qui vous donnera des conseils avisés sur comment choisir un chien en fonction de votre lieu de vie, quelles sont les bonnes questions à poser à un éleveur, comment bien choisir votre chien le jour J et bien d’autres choses encore.

La promenade est un besoin primaire du chien

 Si vous vous reconnaissez à travers ce portrait du maître qui ne sort VRAIMENT pas souvent son chien, ne le prenez surtout pas mal, car vous avez toujours la possibilité de vous améliorer en tant que maître. Tout le monde fait des erreurs en termes de dressage et d’éducation du chien, même nous à nos débuts. L’important, c’est de chercher à progresser et le simple fait que vous lisiez ces lignes nous indique que vous êtes probablement dans la bonne démarche.

Le chien est un animal sociable qui a besoin de sortir pour voir le monde extérieur, connaître d’autres chiens, explorer, découvrir de nouvelles odeurs. Le chien à des besoins, la promenade en est un. En tant que propriétaire, il est de votre devoir de les respecter.

Pour vous aider à vous mettre à la place de votre chien, imaginez que vous viviez seul dans un énorme château. L’espace est grand, nous sommes d’accord. Mais pourriez-vous y passer toute votre vie sans jamais sortir. Personnellement, nous passons notre tour, et je crois qu’il en est de même pour vous.

Comblez ses besoins avec la promenade. Améliorez votre complicité

La plupart du temps, les maîtres qui ne sortent pas leur chien emploient les mêmes excuses : « Avec le travail, je n’ai pas le temps de sortir mon chien. En rentrant, je suis trop fatigué pour le sortir. » « Il fait trop froid dehors. » Ce genre d’excuse est compréhensible, mais vous devriez faire preuve d’empathie pour votre chien. C’est tout comme vous un être vivant qui ne peut compter que sur vous pour répondre à ses besoins. Par ce fait, vous avez la responsabilité de l’emmener en promenade plus souvent.

Pas de promenade du chien = risques de troubles du comportement

Un chien qui ne sort pas, c’est un chien qui aura plus de chances d’être malheureux et de combler ce manque de promenades par des comportements indésirables tels que des aboiements excessifs, des destructions, des trous dans le jardin ou même des fugues (liste non exhaustive). Ces comportements ont pour but d’évacuer l’énergie qui n’aura pas été dépensée à l’extérieur, de se défouler et de compenser l’ennui ressenti à la maison.

Ce que nous ne cautionnons pas chez AlphaChien, ce sont les réactions à ces comportements qui portent préjudice au chien. Par exemple pour ne citer qu’un exemple, les colliers électriques qui envoient des décharges pour empêcher le chien d’aboyer.

Ce type de méthode en plus d’être cruelle, ne résout pas réellement le problème, car au lieu de s’attaquer à sa source, elle s’attaque à ses conséquences uniquement, à ses symptômes. De plus, elles ne font qu’empirer les choses, car un bon maître et est quelqu’un qui sait se faire respecter par son chien et non craindre. N’oubliez pas qu’un chien ressent tout et n’aura de respect que pour un maître qui emploie les bonnes stratégies.

Grâce à la promenade, votre chien sera plus à l’écoute…

Par ailleurs, dès que vous allez commencer à sortir votre chien quotidiennement, vous verrez qu’il se mettra à être plus à votre écoute et vous obéir. Il y’aura une meilleure connexion entre vous. Lorsque vous promenez votre chien tous les jours, vous répondez non seulement à ses besoins dépenses mentales, mais aussi à ses besoins de dépenses physiques.

Si vous avez peur de vous ennuyer, prévoyez des jeux avec lui.

Pour sa sécurité, il existe des laisses pouvant lui laisser un espace libre jusqu’à 30 mètres si vous n’aimez pas trop le lâcher.

N’hésitez pas à l’emmener à divers endroits pour lui faire connaître un maximum de lieux différents et éveiller ses sens. Par exemple, changez le type d’environnement en l’emmenant simultanément en ville, en forêt, à la plage, en campagne. Plus il s’habituera aux différentes stimulations, plus il sera agréable de promener votre chien.

S’il ne voit jamais la ville, la campagne, d’autres chiens ou d’autres humains, il pourrait finir par avoir peur de tout cela par manque de contact direct. Dans les pires des cas, cela peut même conduire à des comportements agressifs envers l’inconnu. En effet, la promenade aide fortement à la sociabilisation du chien !

La promenade du chien devrait être quotidienne. Voici pourquoi.

Comme vous l’aurez compris en parcourant cet article, le maître mot est de promener régulièrement votre chien. La durée de promenade minimale recommandée est de 25 minutes pour un chien adulte, mais bien sûr vous pouvez en faire plus.

Adaptez la promenade en fonction de votre compagnon. Par exemple si c’est un chiot, vous pouvez descendre à 10 minutes.

Prenez aussi en compte la race de votre chien. En effet, selon les races, les chiens ont des besoins différents en termes de sorties. Vous comprendrez qu’un berger allemand n’aura pas les mêmes besoins qu’un caniche ou un chihuahua.

Toutefois même si vous avez un chien d’agrément qui nécessite moins de temps de sortie, gardez en tête que c’est tout de même un être vivant qui a besoin de se dépenser et non un vulgaire jouet utile à la décoration

Pour conclure, la promenade stimule l’odorat du chien, son sens le plus développé qui participe le plus fortement à sa perception du monde. Cette activité est donc particulièrement importante pour son équilibre et son bien-être !

En résumé

  • La promenade du chien évite et prévient certains troubles du comportement
  • La promenade développe votre connexion avec votre chien et favorise la bonne éducation canine
  • La durée minimale de promenade conseillée pour un chien adulte est de 25 minutes
  • La promenade habitue le chien au contact avec les éléments extérieurs de la vie (autres humains, autre chien, cadre différent, etc.), elle permet de prévenir l’agressivité