Castration chien : son déroulement et ses conséquences

0 Commentaires

La castration du chien comporte beaucoup d’avantages et peu d’inconvénients. Elle permet de résoudre facilement de nombreux problèmes. Toutefois, certaines idées reçues persistent beaucoup.

Si vous décidez de castrer votre chien avant son adoption, cela se fera avant sa puberté. On attendra donc entre 6 et 8 mois pour un petit chien et entre 10 mois et un an pour un grand chien. Toutefois, il n’y a pas d’âge limite et il faudra toujours discuter avec votre vétérinaire avant d’entreprendre la castration.

Dans cet article, nous essayerons de couvrir le sujet de la castration du chien de la façon la plus large pour répondre au mieux à vos interrogations.

Qu’implique la castration d’un chien ?

Selon certains stéréotypes, la castration du chien serait une souffrance physique et psychologique.

Dans les faits, l’animal ne ressentira pas de souffrance après l’opération. Il sera simplement dénué de pulsions sexuelles et cette absence ne lui fera pas défaut.

La castration permet en premier lieu de stériliser l’animal. C’est un moyen de contraception l’empêchant de se reproduire. Les chiens castrés auront également plus de chances de vivre vieux, car comme nous le verrons, cette opération permet de prévenir certaines maladies.

On compte deux types de castrations : la chimique et la chirurgicale.

La castration chirurgicale

Réfléchissez bien avant de faire une castration chirurgicale et discutez-en avec votre vétérinaire, car celle-ci est irréversible.

Le jour de l’opération, vous devrez apporter votre chien à jeun. C’est-à-dire qu’il ne devra pas avoir consommé de nourriture plusieurs heures avant l’opération. Le chien est opéré sous anesthésie générale et on lui retire les testicules grâce à une incision unique avant de la refermer à l’aide de points de suture.

Suite à l’opération, il faudra environ deux semaines à votre chien pour cicatriser. Selon la méthode utilisée par votre vétérinaire, vous devrez revenir ou non pour faire enlever les points de suture pendant la période de cicatrisation.

Comme nous le disions en introduction, le chien doit être âgé d’au moins 6 mois pour cette opération.

La castration chimique

La principale méthode de castration chimique consiste à faire poser un implant sous la peau du chien par un vétérinaire. L’implant libèrera des hormones contraceptives qui seront actives 4 à 6 semaines après sa pose. Cette technique est presque indolore pour le chien et présente peu d’effets secondaires. Selon le type d’implants, les effets pourront durer de 6 mois à 1 an : ils sont donc réversibles contrairement à la castration chirurgicale.

Une autre méthode consiste à injecter au chien des progestatifs. L’inconvénient est qu’elle est sujette à des effets secondaires et que les effets ne durent que trois semaines.

Attention, lorsque ces méthodes sont trop fréquemment employées sur l’organisme du chien, sa fertilité tend à diminuer même lorsqu’il n’est pas sous traitement.

Pourquoi faire castrer un chien ?

La castration est non seulement utile pour inhiber les capacités reproductives du chien, mais aussi pour prévenir et stopper des problèmes de comportement.

Des comportements dérangeants : la castration du chien comme solution

Il est scientifiquement prouvé qu’un trop fort taux de testostérone dans le sang du chien est corrélé à une augmentation de son agressivité. Grâce à la castration, on va faire naturellement diminuer ce taux et donc limiter les comportements agressifs. La castration du chien va notamment diminuer les probabilités de fugues d’origines sexuelles, de chevauchements inopportuns et de marquages urinaires.

Avant d’envisager une castration pour des raisons d’agressivité, vous devez donc bien en connaître la source. Si ce comportement n’a rien à voir avec sa sexualité et résulte d’un autre déterminisme, vous ne devez surtout pas le castrer : ça n’aurait de toute façon aucun effet.

La castration du chien sur demande médicale

La castration chirurgicale est parfois prescrite par les vétérinaires pour prévenir certains risques de santé chez le chien. Elle est souvent demandée avant les deux ans du chien si des testicules placés trop haut dans les bourses sont repérés par les vétérinaires. Ce mauvais positionnement est l’un des facteurs qui les rendent plus susceptibles de développer des tumeurs par la suite.

En cas de tumeur avérée des testicules, d’autres tissus situés autour de l’anus ou encore en cas d’hypertrophie de la prostate, on procède également à une castration chirurgicale. Ces maladies font généralement surface chez les chiens les plus vieux.

Le principal désavantage de la castration du chien

La prise de poids est le principal problème qu’on retrouve chez les chiens castrés. La castration n’est pas directement à l’origine du problème, car elle ne fait que diminuer les besoins énergétiques du chien d’environ 20 %. Ainsi, si le chien ne modifie pas son mode de vie suite à une castration, il risque des problèmes de santé à long terme.

Des actions simples peuvent être mises en place pour prévenir la prise de poids. Cependant, faites toujours bien attention à mettre ces solutions en œuvre de manière progressive. Aucun des changements de mode de vie ci-dessous ne doit être mis en place brutalement sous peine d’impacter la santé du chien :

  • Une activité physique régulière et/ou plus intense
  • Une diminution de la quantité des rations de nourriture
  • Un remplacement de la nourriture habituellement donnée au chien par une autre ayant un apport énergétique moins élevé.

Le coût concret de la castration du chien

Selon le vétérinaire et les cliniques, le coût de la castration sera différent, mais nous pouvons vous donner un ordre de prix. Pensez à bien faire vos recherches sur les assurances, car la majorité d’entre elles prennent ces frais en charge.

Pour une castration chimique, comptez entre 65 et 110 € et pour une castration chirurgicale, ce sera entre 110 et 220 €.

Que dit la loi sur la castration du chien ?

Les chiens sont classés en plusieurs catégories et les chiens dangereux de catégorie 1 sont tenus de se faire castrer pour rester dans la légalité. En effet, on cherche ici à diminuer le caractère naturellement plus agressif que la moyenne des races concernées (notamment le Pitbull).

En résumé

  • Il existe deux types de castrations : chimique et chirurgicale
  • Le chien ne ressent pas de souffrance psychologique ou physique suite à une castration : ce sont des stéréotypes et une vision erronée dus à une trop forte projection de l’être humain sur le chien.
  • Castrer votre chien diminue son taux de testostérone et donc son agressivité sexuelle.
  • Certaines races de chiens catégorisées comme agressives sont légalement obligées de subir la castration.
  • La castration du chien permet de prévenir des maladies graves comme des tumeurs.
  • L’inconvénient majeur de la castration est qu’il peut entrainer une prise de poids du chien en diminuant ses besoins énergétiques
  • Le coût d’une castration (tout type compris est compris entre 65 et 220 €)
Categories: Reproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *