Publicités

Chien qui aboie : le bon comportement à adopter

L’aboiement est un comportement normal chez tous les canidés. Habitués à vivre en meute, les chiens se servent de l’aboiement, du jappement ou du grognement pour communiquer entre eux. Ils adoptent dès lors la même attitude lorsqu’ils sont en présence d’êtres humains. Si les manifestations bruyantes sont naturelles chez les chiens, le problème se pose lorsque les aboiements deviennent intempestifs. Ils peuvent en effet poser des problèmes à la tranquillité des propriétaires, mais également à celle du voisinage. Voyons ensemble le bon comportement à adopter face à un chien qui aboie.

Avant de passer en revue les comportements adaptés pour lutter contre l’aboiement intempestif, permettez-nous de vous dévoiler quelques informations fondamentales sur les raisons de l’aboiement chez les canidés.

Pourquoi un chien aboie-t-il ?

Vouloir corriger les aboiements intempestifs est tout à fait normal. Si un chien qui aboie, qui grogne ou qui pleure a effectivement quelque chose à exprimer, il faut néanmoins une éducation canine sérieuse pour contrôler les nuisances de l’aboiement. N’oubliez cependant pas qu’un chien qui aboie ou qui grogne n’est pas forcément un chien méchant.

Alors, quelles sont les raisons de l’aboiement d’un chien ?

  • Un chien peut aboyer car il souhaite attirer l’attention ou signaler sa présence.
  • La présence d’un intrus ou d’un danger soudain peut également pousser un chien à aboyer ou à grogner. Dans ce cas, votre animal défend son territoire et donc le vôtre.
  • L’angoisse et l’ennui sont également des facteurs déclencheurs de l’aboiement ou du gémissement.
  • Certains troubles comportementaux comme l’hyperactivité entraînent des aboiements intempestifs et nécessitent un dressage pour corriger le comportement du chien.

Maintenant que vous connaissez les raisons qui poussent votre compagnon à aboyer ou à grogner, voyons ensemble les différentes possibilités existantes pour mettre fin aux aboiements intempestifs.

chien qui aboie

L’éducation canine au secours du chien qui aboie

Un chien qui aboie de manière intempestive ressent généralement des sentiments tels que l’ennui, la frustration ou encore la peur. Quelques ajustements sur son dressage permettent en général de redresser la barre. Focus sur les différentes solutions éducatives pour corriger le comportement aboyeur d’un chien.

Le b.a.-ba

Apprendre les ordres de base à votre animal est indispensable pour une relation épanouie et satisfaisante.

Le comportement du chien est avant tout régi par le cadre qui lui est imposé. Tout comme les loups ont une hiérarchie dans leur meute, le chien doit en trouver une dans sa famille. Établir des règles strictes et logiques permet à l’animal d’avoir une structure rassurante.

Avec un cadre bien défini, votre chien adopte un comportement adéquat. Il est moins sujet au stress et à l’anxiété, de sentiments qui peuvent le pousser à aboyer par frustration, par ennui ou par peur.

Les tentations

De nombreux chiens aboient ou grognent en raison de facteurs extérieurs. Éloigner ces différents facteurs ou les réduire au maximum permet de lutter contre l’aboiement intempestif.

Dans la pratique, les éducateurs canins vous diront qu’il existe de nombreuses situations pouvant entraîner l’aboiement, le gémissement ou le grognement. Parvenir à comprendre le déclencheur du comportement inadapté permet d’essayer de l’éloigner ou de le réduire. Si, bien entendu, cette technique ne peut pas corriger le problème, elle a au moins l’avantage de réduire les inconforts sonores. N’oubliez pas que si votre chien aboie beaucoup, vos voisins finiront par croire que c’est un chien méchant.

Lorsque le déclencheur est éloigné, vous pouvez entamer un dressage permettant de corriger le comportement inadapté de votre compagnon.

La réaction du propriétaire

En tant que propriétaire, vous êtes la première personne à devoir adapter le comportement adéquat face aux aboiements de votre animal. Le plus salutaire consiste à ignorer purement et simplement les aboiements intempestifs de votre chien.

Dans le cadre de l’apprentissage et de l’éducation canine, il ne faut jamais perdre de vue que le chien est avant tout un animal de meute. Par conséquent, il a besoin de la reconnaissance des autres membres de la meute pour établir le bien-fondé d’une action. Si vous parvenez à l’ignorer totalement lorsque ses aboiements sont injustifiés, il en déduira assez facilement et assez rapidement que son comportement ne vous plaît pas.

Si vous voulez que cette technique fonctionne, vous devez absolument adopter un comportement d’ignorance totale face à l’aboiement : ne parlez pas à votre chien, ne le touchez pas et ne le regardez pas. Il arrêtera d’aboyer par lui-même. Cependant, si vous criez dessus ou si vous le regardez, il interprétera cela comme un signe d’attention et certainement d’approbation.

Vous devez donc réagir à partir du moment où il cesse d’aboyer et le récompenser pour son silence.

aboiement chien

Maintenant que vous connaissez les solutions éducatives pour limiter l’aboiement intempestif, permettez-nous de vous offrir quelques conseils d’experts pour désensibiliser un chien à l’aboiement intempestif.

  • Lorsque votre chien aboie par excitation ou par frustration, vous ne devez surtout pas élever la voix. Si vous criez, vous risquez d’exciter davantage votre animal. Il se sentira encouragé dans son comportement et aboiera de plus en plus.
  • Les chiens interprètent l’aboiement comme un comportement normal. Parvenir à changer ses acquis peut prendre du temps. La patience est donc votre plus grande alliée dans cette tâche.
  • Le chien est un animal intelligent. Sa plus grande volonté est de vous faire plaisir. Pour qu’il comprenne ce que vous attendez de lui, vous devez vous efforcer de montrer de la cohérence dans votre comportement. Chaque fois qu’il aboie, vous devez adopter exactement la même attitude. Si ce n’est pas le cas, votre chien ne comprendra pas ce que vous attendez de lui.

Avant de vous expliquer les différents outils qui peuvent vous aider à maîtriser l’aboiement de votre chien, permettez-nous de vous présenter une méthode qui va sans doute changer votre existence. La méthode « STOP aux aboiements ! » vous donnera toutes les informations nécessaires pour réagir correctement face à votre animal.

Les outils pour lutter contre l’aboiement

L’aboiement intempestif peut être corrigé au moyen du collier anti-aboiements ou de la muselière.

Le collier anti-aboiements

Le collier anti-aboiements est utilisé par de nombreux éducateurs canins. Anciennement synonymes de torture, ces colliers adoptent aujourd’hui de nouvelles technologies bien plus respectueuses des animaux.

Il existe de nombreux modèles dont certains ne sont même pas dotés d’électrodes. Ils agissent avec des tremblements ou de la citronnelle afin de ne pas effrayer le chien.

La muselière

Contrairement au collier anti-aboiements, la muselière n’est pas un outil de dressage. Elle permet uniquement de réduire l’inconfort sonore et le stress provoqué par un chien aboyeur. Elle met une barrière physique qui empêche le chien d’aboyer, mais pas de grogner ou de gémir.

Elle doit absolument être associée à une rééducation comportementale à renforcement positif. Ce n’est qu’en corrigeant le comportement de votre chien que vous parviendrez à faire cesser les aboiements intempestifs.

L’aboiement est un comportement normal chez le chien. Cependant, lorsque celui-ci devient intempestif, il peut poser des problèmes tant au propriétaire qu’à son voisinage. La bonne réaction consiste à ignorer totalement le comportement inadapté de l’animal. Il est également possible d’entamer une rééducation canine afin de corriger les troubles de l’aboiement.

Publicités

Laisser un commentaire

Recevez notre E-book gratuitement !
Oui, je le veux
%d blogueurs aiment cette page :