Éducation canine : pourquoi en faire trop peut-il devenir néfaste ?

Si vous avez commencé à éduquer votre chien et lui apprendre des choses en général, félicitation : vous faites maintenant partie des 10% des maîtres les plus responsables !

Plus sérieusement, il arrive fréquemment que des propriétaires de chien se mettent dans un élan de motivation à forcer plus que nécessaire sur les exercices éducatifs. Laissez-moi vous dire que c’est une grave erreur et qu’ils se mettent une épine dans le pied !

Dans cet article, je vais vous donner quelques pistes pour repérer les limites de votre chien et vous expliquer pourquoi trop en faire peut ruiner son éducation.

Comment voir que mon chien a atteint ses limites ?

Lorsqu’il a déjà fait plusieurs exercices qui lui demandent un haut niveau de concentration sur une longue période (1-3 heures), il est normal qu’il montre des signes de fatigue. Pour les repérer, il suffit de faire preuve d’empathie. Certains signes ne trompent pas et vous apprendrez avec l’expérience à connaître les limites de votre chien. Les différents indices de fatigue peuvent être :

  • Le baillement
  • L’exécution d’exercices de manière approximative (alors qu’il s’en sort habituellement très bien)
  • Des halètements excessifs
  • Des mouvements lents

Que faire si vous repérez ce genre de symptôme?

Mettez fin immédiatement à l’exercice et terminez la séance par quelquechose de positif comme des jeux sans prise de tête ou des caresses.

Pourquoi insister peut-il ruiner son éducation ?

Certains maîtres (parfois même des éducateurs professionnels) font l’erreur de s’acharner à outrance, ce qui a vraiment le don de gaver le chien et de le braquer. Il est vrai que si le chien se trompe durant l’exercice il est nécessaire de ne pas renforcer l’erreur. Le mieux est d’essayer de lui faire comprendre le jour même à quel moment il s’est trompé afin de ne pas créer de mauvaises habitudes par la suite.

Là vous vous dites surement « Mais du coup, on abandonne ou on s’acharne? ».

La réponse est simple : en temps normal on insiste pour que les choses rentrent, mais pas avec un chien fatigué qui a atteint ses limites.

Le fait de travailler avec un chien fatigué risque de lui faire multiplier les erreurs, de vous compliquer la tâche et de vous faire entrer tous les deux dans un cercle vicieux.

Le pire à faire est d’arrêter une séance d’éducation canine sur une note négative. En effet, cela peut sur du moyen/long terme amener à une baisse d’efficacité de vos séances. Si vous travaillez avec un chien qui a atteint ses limites, vous augmentez fortement les chances que cela se produise.

Enfin pour vous aider dans l’éducation de votre chien, je vous recommande fortement la méthode du livre « Dresser votre chien en 15 minutes par jour ». Ecrit par une éducatrice canine de 14 ans d’expérience, il permet généralement d’obtenir les premiers résultats positifs dès les deux premières semaines.

Retrouvez-le ici : http://go.cmora.neoaid.3.1tpe.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :