Éducation canine : sans cette caractéristique, il ne vous écoutera pas !

Beaucoup d’éducateurs canins insistent énormément sur l’obéissance et en font la base de leur méthode. Même si l’obéissance est indispensable, il y’a quelque chose d’encore plus important que vous découvrirez dans cet article.

PS : Si vous souhaitez donner une éducation parfaite à votre chien ou régler des troubles du comportement, je vous recommande le programme d’éducation de Caroline Lange. Il vous permettra d’obtenir vos premiers résultats dès les deux premières semaines.

Retrouvez le programme en cliquant ici

Les limites de l’obéissance seule

Faire obéir, c’est forcément contraindre. Beaucoup de maîtres sont fiers de parvenir à faire exécuter tel ou tel ordre à un chien mais il leur manque pourtant l’essentiel : une véritable connexion avec leur chien. Une obéissance mécanique et sans relation maître-chien entrainera très rapidement des difficultés de progression dans la quête d’une bonne éducation.

Le plus important est d’être main dans la main avec votre chien. En parvenant à créer une connexion avec votre chien, ce dernier devrait intuitivement trouver un sens à vos indications. Il comprendra que l’obéissance, c’est certes de la contrainte mais aussi beaucoup de bonheur et de plaisir. Si vous parvenez à ce niveau avec votre chien, tout deviendra plus simple !

Comment créer une relation avec un chiot ?

Si vous récupérez un chiot pour la première fois à la maison, l’idée et de ne pas lui mettre de contraintes dès les premiers jours. Soyez bienveillant avec lui pour qu’il comprenne qu’il peut vous faire confiance dans toutes les situations. Par votre comportement, vous finirez par devenir son référent, la personne qu’il a envie de suivre et d’écouter.

Par exemple : vous adoptez un chiot. Pour une promenade, vous lui enfilez sa longe au lieu d’une laisse pour limiter la contrainte spatiale (mon conseil de longe sur Amazon : https://amzn.to/3NiQ2q2). Vous marchez tranquillement quand soudain, un chien se met à aboyer très fort alors que vous passez devant un portail. Le chiot prend peur et ne sait pas quoi faire. Voyant que vous gardez votre calme et continuez d’avancer, le chiot vous regarde décide par lui-même de vous suivre.

Le chiot constate qu’il ne lui arrive rien et que vous venez de le sortir d’une situation complexe pour lui. Sans le contraindre ou le faire obéir (grâce à la longe qui le laisse libre de ses mouvements), vous venez de gagner énormément en termes de connexion et de relation maître-chien.

Dans cet exemple, vous devenez un modèle, un référent pour lui sans le forcer à faire quoique ce soit.

Ce type d’exemple pourrait être démultiplié à l’infini dans la vie de tous les jours ! C’est comme ça qu’on pose les fondations d’une belle relation avec son chien. Si vous avez ça, l’obéissance sera plus simple à mettre en place et vous serez tranquille par la suite.

Pour aller plus loin dans l’éducation de votre chien, je vous recommande de consulter ce programme spécifique d’éducation canine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :