3 conseils de dressage pour que votre chien apprenne plus vite

Pour accélérer l’apprentissage d’un chien ou d’un chiot et pour qu’il ne passe pas 6 mois sur la même chose, il va falloir le mettre dans de bonnes dispositions. Dans cet article, je vous donne 3 conseils qui vous aideront à faire progresser votre chien. J’évoque également certains pièges courants qui ralentissent fortement le processus de dressage.

PS : Si vous souhaitez donner une éducation parfaite à votre chien ou régler des troubles du comportement, je vous recommande le programme d’éducation de Caroline Lange. Il vous permettra d’obtenir vos premiers résultats dès les deux premières semaines.

Retrouvez le programme en cliquant ici

1. Mettez votre chien dans les meilleures conditions avant la phase d’éducation

Je l’écrivais en introduction : mettre son chien dans les meilleures dispositions, c’est se donner les meilleures chances d’avoir un toutou concentré et donc une séance de jeux d’éducation/dressage de qualité.

Comment faire pour qu’il soit dans de bonnes conditions ?

Il faut répondre à ses besoins physiques avant la séance. Attention tout de même à ne pas l’épuiser. Sinon, la fatigue risque d’altérer son jugement et de le rendre moins apte à se concentrer.

L’idéal serait de lui proposer une balade d’une durée suffisante pour atteindre un niveau émotionnel stable avant la phase de travail. Quinze, vingt voire trente minutes suffisent largement. Vous pouvez même alterner la balade avec de courtes phases d’éducation. L’idée est de l’intéresser et d’être pertinent : on s’entraine 5 à 10 minutes puis on continue la balade puis on s’entraine de nouveau … vous voyez le tableau.

Retenez qu’il vaut mieux faire des sessions courtes mais qualitatives que des sessions longues et non pertinentes qui souleraient le chien comme le maître.

Pour votre première séance d’éducation, pourquoi ne pas essayer le jeu de la ligne de jouets ?

2. Donnez plus de valeur à sa récompense préférée

Chaque chien a une récompense préférée. Certains sont plus réceptifs aux friandises tandis que d’autres préfèrent la balle ou la caresse. Essayez de trouver à quelle stimulation votre chien réagit le plus, demandez-vous ce qu’il préfère ! Une fois que vous aurez trouvé, commencez à raréfier cette récompense.

Vous trouverez un lot de jouet pour chien très complet qui vous permettra de faire de nombreux jeux différents ici (Amazon) : https://amzn.to/3O40W2U

Pourquoi est-il important de lui donner peu souvent sa récompense préférée ?

Intuitivement, on a envie de faire plaisir à son chien. On pourrait donc se dire qu’il est bon de laisser un chien fan de balle H24 avec sa balle (par exemple). Dans cet exemple, vous êtes malheureusement en train de banaliser cette balle qui lui donnait tant d’émotions au départ.

Si sa récompense préférée est banalisée par une utilisation trop fréquente, le chien risque d’être « blasé » par celle-ci et de ne plus être aussi concentré et performant dans les exercices que si vous aviez raréfié l’apparition de la balle. Niveau fréquence, mon conseil est de ne lui donner cette balle que lors des phases de travail (5 – 20 minutes quotidiennes selon son âge) et de ne pas la lui laisser le reste du temps.

Ainsi, vous travaillez et le récompensez avec la balle lorsqu’il exécute les phases correctement. Ne laissez pas la balle à disposition pour le reste de la journée. Cela vaut également si votre chien est plutôt un fan de friandises, de caresses ou de tout autre chose.

Quelque soit la méthode d’éducation utilisée, n’oubliez pas jamais que le plus important est de s’amuser et de profiter ensemble durant les sessions d’éducation. Avec le jeu, le chien apprend 99% des notions qui lui seront utiles dans sa vie.

3. Faites preuve de cohérence et de clarté

Si vous lui dites quelque chose un jour, ne lui indiquez pas le contraire le lendemain. De la même manière, il faut de la cohérence entre les membres du foyer. Si vous dites quelque chose, votre femme ou votre mari ne doit pas dire l’inverse.

Exemples d’incohérences courantes :

Le mot utilisé pour un ordre

Il arrive parfois que chaque membre de la famille ait son petit mot pour un ordre donné. Pour le rappel par exemple, la mère dira « aux pieds », le père « vient » et le fils « je suis ici ». Malheureusement, cela ralentit drastiquement le processus d’éducation et oblige le chien a faire des associations de mots et d’idées pour comprendre où vous souhaitez en venir. Au lieu d’assimiler l’ordre en 1 mois, il risque de prendre le triple de ce temps !

Mettez vous d’accord sur les mots employés.

La technique d’éducation

Certains membres de la famille vont vouloir l’éduquer à la friandise, d’autres au jouet et chacun amènera ainsi sa petite touche personnelle. Varier les récompenses, c’est bien mais changer le système qui amène à la récompense, ça peut parfois devenir problématique : un chien a besoin de clarté.

Ainsi, n’hésitez pas à réfléchir en famille a une méthode que tout le monde devra employer et tenez vous-y tous ensemble. Lisez également mon article sur l’éducation d’un chien en famille pour aller plus loin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :