Éduquer son chiot : faut-il sortir son chiot avant ses trois mois ?

Avec ce qu’on entend ici et là, nombreux sont ceux qui se demandent si il faut sortir un chiot avant ses trois mois. Les doutes sont dus au fait qu’à cette période, il n’a normalement pas encore reçu ses doses de rappel de vaccin. Dans cet article, je vous montrerai comment faire la part des choses. Ainsi, vous saurez si oui ou non il faut sortir son chiot avant ses trois mois !

PS : Si vous souhaitez donner une éducation parfaite à votre chien ou régler des troubles du comportement, je vous recommande le programme d’éducation de Caroline Lange. Il vous permettra d’obtenir vos premiers résultats dès les deux premières semaines.

Retrouvez le programme en cliquant ici

Chiot et balade : la période d’imprégnation

Je l’évoquais en introduction, une idée répandue veut qu’on ne sorte pas un chiot avant ses trois mois. Ce moment de sa vie correspond à sa période d’imprégnation. C’est le moment durant lequel il sera le plus réceptif à l’apprentissage de choses essentielles à sa vie d’adulte. Si vous passez à côté de cette période spéciale qui dure jusqu’à trois mois et demi, vous risquez de ramer pendant des années pour l’éduquer correctement.

Certains vétérinaires et éleveurs conseillent de prendre des précautions à cet âge pour éviter qu’il n’attrape des maladies. Je les comprend et quelque part ils ont raison : c’est vrai que vous devez prendre certaines précautions. Par exemple, évitez d’emmener votre chiot dans un parc canin rempli de chiens où les risques de contamination seraient démultipliés.

Toutefois, il y a une différence entre ne pas le sortir du tout et prendre ses précautions. Si vous ne sortez pas du tout votre chiot et le gardez chez vous en permanence, vous vous tirez une balle dans le pied en vous donnant toutes les chances qu’arrivé à l’âge adulte, votre chiot soit mal dans sa peau et présente des troubles du comportement.

Ne pas sortir son chiot avant trois mois : des risques pour sa vie d’adulte

Pendant la période d’imprégnation (jusqu’à 3 mois et demi), il faut le sortir et l’ouvrir au monde. Faites en sorte qu’il s’imprègne de son environnement : plus il verra de choses, plus il s’ouvrira au niveau sensoriel et moins il aura de troubles de comportement par la suite. D’expérience, je sais qu’en le sortant durant cette période vous évitez facilement des problèmes :

  • de sociabilisation
  • de destruction
  • d’agressivité
  • de mauvaise gestion de solitude

En restant tout seul enfermé, un chiot ne se dépense ni mentalement, ni physiquement et fini par tout détruire dans la maison (voir mon article sur la destruction). L’absence de sorties et de vraies balades ne lui donne pas l’opportunité d’apprendre à gérer ses émotions. Un chiot est justement à fleur de peau avant trois mois.

Résultat : vous criez, vous énervez, vous comportez de la mauvaise façon et il fini par devenir un chien difficile.

De plus l’absence de sorties entraine des problèmes de communication avec ses congénères qu’il n’aura pas appris à découvrir au moment où il aurait du le faire. N’hésitez pas à le faire rencontrer d’autres chiots. Les moments de jeu entre congénères est très bénéfique. Ils leur permettent d’apprendre les codes de communication entre chiens. Les rencontres avec les chiens adultes sont aussi indispensables.

En suivant ces conseils, vous obtenez un chiot stable intellectuellement qui pourra se dépenser, se vider la tête et apprendre de son environnement. Ne pas le sortir avant trois mois, c’est lui garantir un début de vie catastrophique.

Enfin n’oubliez pas que vous pouvez éduquer votre chien de la meilleure des manières avec ce programme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :