Chien anxieux : nos solutions pour le calmer

0 Commentaires

Votre chien aboie, gémit, jappe, pleure ou grogne. Vous vous demandez ce qui lui prend. Avez-vous déjà songé que votre chien pourrait simplement avoir peur, être anxieux ou stressé ? Voyons ensemble comment calmer un chien anxieux.

Les chiens sont des animaux sensibles. Il arrive que des situations ou des comportements les mettent mal l’aise. Alors, ils ont des réactions de peur, d’anxiété ou encore d’agressivité. Mais comment gérer cela ?

Avant de vous expliquer comment apaiser un chien nerveux, laissez-nous vous parler de la peur du chien de manière générale. Parce qu’au fond, pour traiter l’anxiété, ne faut-il pas la comprendre ? Alors, pourquoi un chien a-t-il peur et comment se manifeste cette peur ?

Quelles sont les situations susceptibles de déclencher de l’anxiété chez mon chien ?

Il existe un grand nombre de situations qui peuvent déclencher de l’anxiété chez un chien. La plus commune est cependant l’anxiété de séparation.

Qu’est-ce l’anxiété de séparation ?

chien anxieux la nuit

L’anxiété de séparation se produit généralement dans deux cas précis : celui du chien anxieux seul et celui du chien anxieux la nuit. Les deux cas sont cependant régis par des phénomènes identiques.

L’anxiété de séparation est une réaction comportementale d’un chien à la solitude. Il ne parvient pas à rester seul que ce soit en journée ou pendant la nuit. Il s’en suit toute une série de comportements inadaptés ou étranges qui visent à le rassurer.

Ce trouble est commun et peut assez facilement être corrigé. Une dose de patiente est cependant nécessaire pour rééduquer son chien en douceur.

Les autres causes d’anxiété chez le chien

  • le vétérinaire ;
  • les séjours dans des refuges ;
  • les bruits inconnus ;
  • la foule ;
  • la présence d’autres chiens ;
  • les abandons ;
  • l’environnement inadapté ;
  • les déplacements ;

Quels sont les signes d’anxiété chez un chien ?

Les signes d’anxiété chez le chien sont multiples et disparates. Voici un florilège des plus communs :

Le chien hyperactif

L’hyperactivité, l’agitation et l’hypervigilance sont des symptômes évidents de l’anxiété chez le chien. Votre animal saute dans tous les sens, il sursaute au moindre bruit et semble toujours être en alerte.

Le chien sale

Votre chien fait ses besoins à l’intérieur. Si cela se produit après une phase de propreté, vous devez d’abord vous assurer qu’il n’y a pas de raison médicale à son comportement. Si tel est le cas, c’est sans doute l’angoisse ou le stress qui le fait régresser.

Le chien destructeur

En votre absence, votre chien mâchouille et détruit les objets de la maison. Dans certains cas, il peut griffer les portes ou arracher les rideaux afin d’essayer de s’enfuir. Cela provient généralement d’une anxiété de la séparation ou d’une peur engendrée par un bruit en particulier.

Les troubles de l’hygiène

Afin de se rassurer, de nombreux chiens optent pour le léchage et le grattage excessif. En allant parfois jusqu’au sang, votre animal pourrait se blesser ou se rendre malade avec des infections. En l’absence d’une allergie ou d’une inflammation cutanée, ce comportement traduit une anxiété extrême.

Maintenant que vous avez compris le phénomène de l’anxiété chez le chien, et avant de découvrir les secrets pour la calmer, permettez-nous de vous présenter un ouvrage qui risque bien de bouleverser définitivement votre vie. Ce livre, « soigner le syndrome d’abandon de votre chien », vous livrera toutes les coulisses de l’éducation canine et de la victoire sur l’anxiété du chien.

Comment calmer un chien nerveux ?

chien anxieux

Face à un chien qui souffre d’anxiété, et avant que cela ne le rende agressif et n’entraîne une morsure, certaines dispositions peuvent être prises afin de l’apaiser.

Le massage

Le massage, et plus singulièrement le toucher, peut faire des miracles sur l’anxiété ou l’angoisse de votre chien. Pour arriver à un résultat satisfaisant, vous devez amener votre animal dans un endroit calme et le masser doucement en lui parlant avec douceur. Il est possible de masser le dos, la tête, les pattes ou les oreilles de votre chien pour qu’il se sente rassuré.

La musique

La musique adoucit les mœurs. C’est également vrai pour les canidés.

Vous pouvez utiliser la musique pour calmer votre animal. Qu’il s’agisse d’un chiot excité ou d’un chien adulte agité, la musique peut entraîner un effet relaxant. Il vous faut pour cela privilégier de la musique de type baroque qui stimule la production d’ondes alpha. La musique trop forte ou trop rapide aura cependant l’effet contraire et excitera, énervera et angoissera davantage votre compagnon.

L’ignorance

Ignorer les aboiements, grognements ou gémissements de votre compagnon est également une technique appréciable.

En effet, si vous donnez de l’attention à votre chien au moment où il est agité, excité ou nerveux, il prendra cette attention pour une approbation à son comportement. Au contraire, en l’ignorant, vous lui montrez que son comportement n’est pas adapté.

La distraction

Si les signes de nervosité ou d’agitation de votre chien proviennent d’un facteur extérieur, vous pouvez essayer de le distraire afin qu’il porte son attention sur autre chose. Le jeu ou les friandises peuvent être des alliés de choix dans cette démarche.

L’os à ronger

Lorsqu’un chien manifeste son anxiété ou sa nervosité face à la solitude, il est possible de l’occuper avec un os à ronger. Cela lui permettra de passer son temps et de concentrer son attention sur autre chose que votre absence.

L’exercice

L’exercice physique est également une solution intéressante dans le cas du chien anxieux. En effet, l’exercice physique permet à votre compagnon de se dépenser et de décharger ses émotions. Par ailleurs, cela a un effet positif sur sa fatigue.

Les activités physiques accentuent également la production d’ocytocine, l’hormone du bien-être. La conjugaison de l’ocytocine et de la fatigue physique devrait amener votre compagnon à se tranquilliser.

Les habitudes

Les habitudes donnent un cadre qui rassure votre chien.

Dans cette optique, il peut être intéressant de développer une routine avec votre animal. Pensez, par exemple, à lui donner à manger à heures fixes, à prendre le temps de le promener matin et soir et de jouer avec lui, notamment après une absence.

L’anxiété est un comportement qui touche de nombreux chiens. Dans la plupart des cas, cette nervosité est liée à la peur de rester seul. Avec de la patience et une bonne technique d’éducation canine, il est possible de retrouver la sérénité tant pour vous-même que pour votre compagnon.

Categories: Comportement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :