Le régime BARF : une alternative aux croquettes

Depuis quelques années, le régime BARF connaît un succès grandissant chez les passionnés canins. Pourquoi de nombreux propriétaires choisissent désormais une alternative aux croquettes ? On fait le point dans cet article sur l’alimentation BARF.

Régime BARF : en quoi ça consiste ?

BARF : définition

BARF est le diminutif, selon les courants, et les interprétations, des termes anglais « Biologically Appropriate Raw Food », et « Bones And Raw Food ». Quoi qu’il en soit, cet acronyme met en avant l’idée d’une alimentation canine naturelle à base principalement de viandes crues.

Adopter le régime BARF, c’est donc tout simplement choisir de donner à son chien, non plus des croquettes, ou du pâté, mais directement de la viande crue. L’alimentation BARF comprend également, en petite quantité de légumes, d’huile, et éventuellement quelques herbes.

Le mode de vie BARF est né en Australie. Il a vu le jour grâce au vétérinaire Ian Billinghurst en 1993, suite à l’essor des croquettes industrielles. Le concept de la nourriture BARF a ensuite été largement repris et développé, à travers le monde.

regime barf

Pourquoi choisir le régime BARF ?

Le chien est un carnivore

Dans nos sociétés contemporaines, on a tendance à penser que le chien est un omnivore. Il s’agir d’une idée reçue, puisque l’espèce canine dispose de tout l’attirail du parfait carnivore. Du système digestif à la mâchoire, en passant par la salivation, ou la dentition, la physiologie du chien ressemble en tout point à celle des espèces prédatrices.

En effet, le chien possède des sucs gastriques qui contiennent jusqu’à 10 fois plus d’acides citriques que ceux de l’homme. Il peut ainsi assimiler facilement la nourriture carnée, dont les os, ou la peau. Contrairement aux herbivores, son intestin mesure également entre 3 et 5 mètres. Un intestin court lui permet de digérer plus rapidement la viande.

Chez nos amis canins, il est aussi possible d’observer 42 dents, ainsi qu’une mâchoire puissante, et emboîtée, lui permettant, non pas de mâcher, mais bien de cisailler, ce qui est indispensable pour déchiqueter la chair d’une proie. Son estomac peut également se distendre, et occuper une place importante, exactement comme c’est le cas pour les autres carnivores.

Régime BARF : un atout santé

Opter pour le régime BARF, c’est donc avant tout opter pour une alimentation en adéquation totale avec la nature de votre animal. En répondant aux réels besoins nutritionnels de votre petit compagnon, vous impactez considérablement, et positivement sur sa santé. Pour cause, l’alimentation BARF a déjà fait ses preuves sur plusieurs points.

Il a, par exemple, été démontré que les chiens nourris au BARF bénéficiaient d’une meilleure espérance, et d’une meilleure qualité de vie. Ce mode alimentaire réduit également les troubles digestifs. Les selles sont donc moins volumineuses, et moins odorantes. Les risques de surpoids, comme de diverses autres maladies, sont aussi moindres.

La musculature du chien se développe également plus facilement dans le cadre d’un régime BARF. Le poil est généralement plus doux, et brillant, et le système immunitaire se renforce.. Les bénéfices santé canin du mode de vie BARF sont donc indéniables.

L’impact des aliments industriels et transformés

La plupart des gens sont persuadés de bien nourrir leurs chiens en achetant des croquettes dites « de qualité ». S’il est vrai qu’il existe des marques, et des compositions mieux que d’autres, les croquettes restent, de base, un aliment industriel, et transformé. Chez l’homme, comme chez l’animal, il est toujours préférable de privilégier les produits naturels.

D’autre part, la plupart des croquettes industrielles contiennent des céréales en grande quantité. Ces dernières n’ont non seulement aucune valeur nutritive chez le chien, mais sont également difficiles pour lui à assimiler. En effet, le chien ne dispose pas d’enzymes digestifs dans sa salive, ce qui ne lui permet pas de pré-digestion, comme c’est le cas pour les herbivores, et omnivores.

La viande contenue dans les croquettes est également de piètre qualité. Très souvent, il s’agit, non pas de viande, mais de farine de viande. Elle est, par ailleurs, issue de ce que l’on appelle des « déchets d’abattoir ». Autrement dit, les chiens consomment la viande considérée comme impropres aux humains, tels que des becs broyés, et autres joyeusetés.

Les croquettes industrielles sont donc beaucoup trop riches en glucides, et le résultat d’un mélange plus que douteux. Finalement, il s’agit d’un achat coûteux présenté comme incontournable, mais dont les dessous ne sont que rarement révélés. L’alimentation BARF est une alternative intéressante qui comporte des avantages santé, comme économiques.

Comment passer au régime BARF ?

Préparer son chien au BARF

Le chien a un système digestif de nature assez fragile. Il peut donc mettre du temps à s’adapter à une nouvelle alimentation, et il est préférable de faire les choses en douceur. Avant de passer au régime BARF, n’hésitez pas à faire jeûner votre petit compagnon durant 1 ou 2 jours. Cela lui permettra de pleinement vider son appareil digestif, et d’éviter les fermentations.

Durant les premiers jours au BARF, il est également préférable de privilégier les petites portions, et de proposer de la viande sans os, ainsi que des produits légers. Ne mélangez pas non plus viande, légumes, et fruits. Donnez chaque catégorie d’aliments séparément. Ainsi, en cas de mauvaise réaction, vous saurez immédiatement quel aliment incriminer.

Enfin, dans un premier temps privilégier la viande blanche telle que la dinde, ou le poulet. N’hésitez pas à cuir également légèrement les légumes à la vapeur. Face au moindre doute, consultez un vétérinaire, qui sera le plus apte à répondre à vos questions.

Quels aliments BARF donner ?

La viande au cœur du régime BARF

Dans une alimentation BARF, la viande crue, les abats, et les os charnus représentent les apports nutritionnels principaux de votre chien. Le régime BARF est majoritairement carné, pour répondre aux besoins nutritionnels élémentaires de votre animal.

Il est recommandé de donner à votre animal 50 % de viande, 40 % d’os charnus, et 10 % d’abat. Notez que les abats sont indispensables, car ils sont particulièrement riches en vitamines. Ils peuvent cependant s’avérer plus difficile à digérer, et donc ramollir les selles. N’hésitez pas à en proposer seulement 2 à 3 fois par semaine.

De manière générale, la ration proposée doit représenter environ 3 % du poids de votre chien adulte, et 6 % du poids de votre chiot. Ce pourcentage peut varier en cas de problèmes de santé spécifiques. En toutes circonstances, il est important d’adapter les recommandations à votre chien.

Les huiles : un apport en acides gras essentiels

Dans chaque portion, vous pouvez rajouter une dose d’huile crue. L’huile est importante dans l’alimentation canine, car elle représente un apport en oméga 3 et oméga 6. Il est nécessaire d’en donner environ 1 cuillère café journalière par10 kilos. Autrement dit, si votre chien pèse 20 kilos, ce sera 2 cuillères à café, tandis que s’il pèse 5 kilos, ce ne sera qu’1/2.

Il est préférable de privilégier les huiles d’origine animale aux huiles d’origine végétale. N’hésitez pas également à varier les huiles au quotidien. Vous pouvez, par exemple, opter pour l’huile de poisson, l’huile de pied de bœuf, ou encore l’huile de foie de morue.

huile regime barf

Les fruits et légumes : une aide à la digestion

Votre chien peut également consommer un peu de légumes, et de fruits. Ces derniers peuvent être donnés crus, ou légèrement cuits à la vapeur au début. Il est également recommandé de les mixer, afin d’en faciliter l’ingestion, et la digestion pour votre animal.

Les fruits et légumes ont aussi leur importance car ils sont riches en vitamines, fibres, et minéraux. En petite quantité, ils permettent  d’entretenir le système digestif canin. N’hésitez pas à faire un mélange composé de 50 % de légumes verts, 50 % de légumes racines, et 5 % de fruits.

Choisir le régime BARF, c’est choisir une alimentation au plus proche de la nature de votre chien. Bien qu’il soit encore méconnu du plus grand nombre, le mode de vie BARF comporte de nombreux avantages santé pour votre petit compagnon. Se lancer dans l’aventure n’a rien de compliqué, alors n’hésitez pas à sauter le pas !

Mettre en place une alimentation naturelle pour votre chien est parfois difficile. C’est pour cela qu’il est important de savoir ce qu’il est bon ou non de manger pour lui. Si vous souhaitez apprendre à alimenter votre chien de façon naturelle, mais que vous n’y arrivez pas, la méthode « Santé et aliments faits maison pour chien » pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas.

Les aliments toxiques pour le chien : comment prémunir mon chien du danger?

Les aliments toxiques pour le chien sont tous les mets qui provoquent des perturbations dans l’organisme de votre chien. Elles sont généralement provoquées par réaction chimique lorsque l’animal en absorbe une certaine quantité.

aliments toxiques pour le chien

Qu’est-ce qu’un aliment toxique pour le chien ?

Sachez qu’un aliment toxique pour le chien ne l’est pas forcément pour l’homme. La réciproque est fausse. En effet, un aliment toxique pour l’homme le sera la plupart du temps pour le chien : certains aliments que nous consommons dans notre vie de tous les jours peuvent être bénéfiques pour la santé de l’homme, mais toxiques pour nos chiens.

Lorsqu’un chien consomme une quantité importante de ces aliments, il peut développer des problèmes sanitaires graves allant jusqu’au décès.

Comment le chien entre-t-il en contact avec un aliment toxique ?

En règle générale, les chiens qui mangent uniquement de la nourriture canine ont tendance à être en meilleure santé. Ils ont en moyenne un poids correct par rapport à leur taille, leur âge et leur race.

Les chiens dont le poids est optimal sont moins susceptibles de développer des problèmes d’articulation ou d’avoir une maladie cardiaque, des problèmes respiratoires, une fonction hépatique affaiblie, etc. Tout comme pour les humains, le maintien d’un poids optimal contribue à la santé et le bien-être de votre chien.

Les canidés qui ne consomment pas d’aliments destinés aux humains ont moins de chance d’ingérer un aliment toxique pour le chien. De ce fait, vous ne devez surtout pas l’habituer à en manger.

Aussi, vous devriez éviter de renforcer le comportement de « chien mendiant ». De ce fait, lorsqu’il vous réclame de la nourriture pour humains sur le coin de la table, ne lui en donnez pas. Le risque est qu’il prenne goût à mendier et reproduise ce comportement à chaque fois qu’il aperçoit un être humain avec de la nourriture.

Ainsi, si vous avez des convives à la maison et que vous dégustez ensemble du chocolat, votre chien se mettra à mendier.

Si l’un de vos invités est attendri par votre chien, il lui en donnera et cela pourrait lui être fatal. Le chocolat est extrêmement toxique pour lui…

C’est donc à nous les maîtres d’être responsables et d’éviter au chien de développer des habitudes qui impacteraient négativement sa santé.

Les conséquences de l’ingestion d’aliments toxiques par le chien

Vous serez peut-être tenté de donner des petits morceaux de nourriture à votre chien pendant que vous préparez le dîner ou le dessert, mais ce n’est pas toujours une bonne idée.

Il y’a de nombreux aliments « humains » tels que des carottes, du beurre d’arachide ou même du poulet cru qui peuvent être ingérés sans risques par le chien. Toutefois, beaucoup d’entre eux sont des aliments toxiques et peuvent provoquer des lésions organiques, une irritation ou des complications nutritionnelles.

Un aliment est toxique pour votre chien, s’il peut affecter négativement sa santé générale. À partir de cette définition générale, nous évoquerons les problèmes et les symptômes que ces aliments peuvent provoquer.

Problème n° 1 : Une nutrition globale médiocre

Lorsque vous nourrissez votre chien avec des aliments destinés aux hommes, le risque principal est lié au surpoids et à l’obésité. En effet, les aliments destinés aux humains sont élaborés en tenant compte de la nutrition humaine, pas celle de votre chien.

Problème n° 2 : Des complications d’organes

Certains aliments pour hommes peuvent endommager les organes de nos chiens.

Par exemple, les aliments contenant des édulcorants artificiels peuvent provoquer une insuffisance hépatique. Les raisins peuvent endommager le foie et les reins.

L’avocat quant à lui peut provoquer une congestion et une accumulation de liquide autour du cœur.

Aussi, lorsque vous nourrissez régulièrement votre chien avec des aliments gras, vous augmentez ses chances de développer une pancréatite.

Problème n° 3 : Des obstructions et des lacérations

De nombreux aliments peuvent provoquer des lacérations internes chez le chien. L’erreur la plus courante est de le nourrir d’os cuits. En effet, ces derniers éclatent dans sa gueule lorsqu’il les mâche, pouvant provoquer des lacérations et des obstructions dans le système digestif.

En supposant que votre chien ne mâche pas certains gros morceaux, le risque serait que la nourriture reste bloquée et cause une obstruction. Les noyaux et les graines de fruits peuvent par exemple en provoquer.

De plus, sachez que la levure peut déchirer la muqueuse de l’estomac et des intestins.

Les aliments fatals pour un chien

De nombreux aliments ne doivent en aucun cas être donnés aux chiens. Ils peuvent provoquer des irritations et des complications pouvant même entraîner la mort.

L’alcool

Les boissons alcoolisées et les produits alimentaires contenant de l’alcool peuvent provoquer des vomissements, des diarrhées, une diminution des capacités de coordination, une dépression du système nerveux central, des difficultés respiratoires, des tremblements, le coma et même la mort. Vous ne devriez jamais administrer d’alcool à votre animal. Si vous soupçonnez une ingestion d’alcool par votre chien, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Le champignon

Les champignons peuvent causer une toxicité, un choc et la mort.

Le poisson cru

Le poisson cru peut provoquer une carence en thiamine, ce qui peut entraîner des convulsions et parfois la mort.

L’avocat

L’avocat n’est pas seulement nocif pour les chiens. Il l’est aussi pour de nombreux animaux de compagnie comme les oiseaux, les lapins, les ânes ou les chevaux.

Les principaux dangers concernent les dommages cardiovasculaires et la mort.

Le chocolat, le café et la caféine

Ces produits contiennent tous trois des substances appelées méthyle-xanthines.

Lorsqu’elles sont ingérées par des animaux domestiques, les méthyles-xanthines peuvent provoquer des vomissements, une diarrhée, un essoufflement, une soif excessive, des problèmes de miction, une hyperactivité, un rythme cardiaque anormal, des tremblements, des convulsions et même la mort.

Notez que le chocolat noir est plus dangereux que le chocolat au lait.

Liste des aliments toxiques pour le chien

Les agrumes

Les tiges, les feuilles, les pelures, les fruits et les graines des agrumes contiennent des quantités variables d’acide citrique et des huiles essentielles qui peuvent provoquer une irritation voire même une dépression du système nerveux central si elles sont ingérées en quantités importantes.

La noix de coco et son huile

Lorsqu’ils sont ingérés en petites quantités, les produits à base de noix de coco ne sont pas susceptibles de nuire gravement à votre animal. La chair et le lait des noix de coco fraîches contiennent des huiles qui peuvent causer des maux d’estomac, des selles molles ou une diarrhée.

Les raisins

Bien que la substance toxique présente dans les raisins et les raisins secs soit inconnue, on a observé de manière empirique que ces fruits pouvaient provoquer une insuffisance rénale chez votre chien. Il est donc préférable d’éviter de donner du raisin aux chiens.

La noix de macadamia

Les noix de macadamia peuvent provoquer une faiblesse, une dépression, des vomissements, des tremblements et une hyperthermie chez le chien. Les signes apparaissent généralement dans les 12 heures suivant l’ingestion et peuvent durer de 12 à 48 heures environ.

Le lait et les produits laitiers

Le lait est un aliment toxique pour le chien : comme les animaux domestiques ne possèdent pas de quantités importantes de lactase (l’enzyme qui décompose le lactose dans le lait), le lait et les autres produits à base de produits laitiers peuvent leur causer des diarrhées ou d’autres troubles digestifs.

Les noix

Les noix, y compris les amandes, contiennent de grandes quantités d’huiles et de graisses. Les graisses peuvent provoquer des vomissements et des diarrhées, voire une pancréatite chez les animaux domestiques.

Les oignons, l’ail, et la ciboulette

Ces légumes et herbes peuvent causer une irritation gastro-intestinale et peuvent endommager les globules rouges. Bien que les chats y soient plus sensibles, les chiens sont également à risque si une certaine quantité est consommée.

La viande, les œufs et les os crus/insuffisamment cuits

La viande crue et les œufs crus peuvent contenir des bactéries telles que Salmonella et E — coli.

Nourrir son animal avec des os crus pourrait sembler une option naturelle et saine. En effet, ce serait effectivement une solution judicieuse si votre animal vivait à l’état sauvage. Cependant, cela s’avère très dangereux pour un animal domestique qui pourrait s’étouffer ou subir une blessure grave si l’os se brisait et se logeait dans son tube digestif.

Le xylitol

Le xylitol est utilisé comme édulcorant dans de nombreux produits comme les bonbons, les produits de boulangerie et le dentifrice. Il peut provoquer une libération d’insuline, entrainant une insuffisance hépatique.

La hausse du taux d’insuline entraîne une diminution du taux de sucre dans le sang. Les premiers signes de toxicose comprennent des vomissements, une léthargie et une perte de coordination.

La pâte à levure

La pâte à levure est un aliment toxique pour le chien qui peut causer l’accumulation de gaz dans le système digestif de votre animal. Cela peut être douloureux et peut causer un gonflement d’estomac voir une torsion. Dans les cas les plus graves, ces accumulations peuvent engager le pronostic vital du chien.

Que faire si mon chien s’intoxique ?

Chaque propriétaire devrait savoir comment agir en cas d’intoxication de son chien. Si vous pensez qu’il a été exposé à un poison ou à une quelconque substance toxique, agissez le plus rapidement possible.

En guise de prévention, voici la procédure à suivre au cas où votre chien s’intoxiquerait.

Identifier le problème

Premièrement, essayez de comprendre quel aliment a été ingéré et comment votre chien est entré en contact avec ce dernier. Essayez de déterminer la quantité que le chien a absorbé et gardez l’emballage d’origine de la toxine pour faciliter l’identification du problème par le vétérinaire.

Appelez un professionnel

La prochaine étape consiste à contacter un vétérinaire, et ce même après disparition des symptômes.

Ne donnez jamais à votre chien aucun traitement médicamenteux sans en avoir discuté préalablement avec votre vétérinaire.

Un vétérinaire professionnel pourra vous expliquer comment procéder en cas d’intoxication. La nature du traitement dépendra du cas de votre chien.

Remarque : Si la peau ou le pelage de votre chien entre en contact avec une toxine, il est conseillé de la laver. Un professionnel peut recommander un shampooing pour chien ou quelque chose de plus puissant. Dans certains cas, un nettoyant dégraissant convient mieux.

Soyez prêt pour une urgence

Il est conseillé de conserver le dossier médical de votre chien, une pièce d’identité (telle qu’une micropuce ou un tatouage) et d’autres éléments importants dans un endroit accessible au cas où vous deviez vous rendre en urgence dans une nouvelle clinique vétérinaire.

Assurez-vous également que votre chien porte un collier avec une étiquette d’identification.

Prévenir l’intoxication et l’ingestion d’un aliment toxique pour le chien

Faites tout ce que vous pouvez pour prévenir l’exposition de votre chien aux toxines. Gardez les objets dangereux hors de sa portée. Dans la mesure du possible, utilisez des produits sans risques pour les animaux domestiques.

Lorsque vous faites la cuisine, veillez à ne pas laisser tomber des aliments qui seraient potentiellement dangereux pour votre chien.

Il faut également penser à vos éléments de décoration qui pourraient être ingérés par votre animal. Choisissez des plantes et des fleurs sans danger pour lui.

Pour conclure, la prévention est importante pour protéger votre chien du danger des aliments toxiques. Cependant, un accident peut toujours se produire, peu importe votre degré de vigilance, et vous savez maintenant quoi faire dans ce cas.x

Il y’a de nombreux aliments toxiques pour le chien. C’est pour cela qu’il est important de savoir ce qu’il est bon ou non de manger pour lui. Si vous souhaitez apprendre à alimenter votre chien de façon naturelle, mais que vous n’y arrivez pas, la méthode « Santé et aliments faits maison pour chien » pourra vous être d’une grande utilité. Approuvée par des milliers de chiens et de maîtres, cette méthode vous guidera pas à pas.

Résumé sur les aliments toxiques pour le chien

  • Évitez de donner des aliments pour humain à votre chien
  • La prévention est essentielle pour éviter que votre chien ne s’intoxique
  • Empêchez le comportement de « chien mendiant » lorsque vous êtes à table.
  • Si vous remarquez que votre chien est intoxiqué, contactez tout de suite un vétérinaire
  • Évitez à tout prix de lui donner du chocolat, de l’alcool, de l’avocat ou un autre aliment toxique pour le chien évoqué dans l’article.
  • Essayez l’alimentation naturelle, le régime BARF

Nourrir son chien naturellement : Nos astuces!

Vous avez un chien que vous nourrissez de manière industrielle avec des croquettes et des pâtées que l’on trouve dans le commerce et vous avez envie de le nourrir plus sainement ?

C’est une excellente idée !

Seulement, il faut savoir que les chiens ne mangent pas comme nous. Beaucoup de personnes font l’erreur de donner leurs restes à leur chien. Or, ils ont des besoins différents des humains, c’est pourquoi ils doivent avoir une alimentation adaptée.

Nourrir son chien naturellement comporte un certain nombre d’avantages à ne pas négliger. Dans ce cas, comment faire pour faire passer son chien à une alimentation naturelle ?

Ps : Pensez à consulter notre article sur la levure de bière pour chien.

Pourquoi passer à une alimentation naturelle ?

L’alimentation chien maison est plus nourrissante et plus saine que l’alimentation industrielle.

En effet, vous ne le savez peut-être pas, mais parfois, l’alimentation industrielle est trop riche en glucides et trop pauvre en protéines, notamment les croquettes. En plus, ce type de nourriture est parfois difficile à digérer pour les chiens.

nourrir son chien naturellement

Nourrir son chien naturellement permet de lui apporter tout ce dont il a besoin. Avec une alimentation naturelle riche et équilibrée, votre chien sera en meilleure santé, son poil sera plus brillant, il aura plus d’énergie et sera rassasié.

L’alimentation chien maison est beaucoup plus bénéfique, mais elle nécessite du temps et de la patience afin d’élaborer les différents plats.

Comment nourrir son chien naturellement ?

Oubliez les clichés « Les chiens mangent comme les humains, on peut leur donner les restes de nos repas. », ce sont de fausses idées. Les chiens ont des besoins qui ressemblent aux nôtres, mais qui ne sont pas exactement les mêmes.

Il faut donc adapter la nourriture au chien et ne pas leur donner des restes de repas. Concrètement, chaque repas, pour un chien, doit comporter de la viande (des œufs ou du poisson), du riz (ou des pâtes), des légumes, de l’huile végétale (ou de l’huile de poisson) et éventuellement un complément alimentaire pour combler le manque de vitamines et de minéraux.

En ce qui concerne la quantité de chaque ingrédient pour chaque repas, cela dépend de la race du chien, de son poids, de son activité physique, son âge… Vous devez trouver le parfait équilibre pour éviter les carences sans pour autant donner de la nourriture beaucoup trop riche à votre chien.

Pour les gens qui ne savent pas ce que mange un chien, il existe des livres de recettes pour chien, ce qui est plutôt pratique.

Nourrir son chien naturellement demande un peu plus d’investissement, aussi bien en temps qu’en argent, mais il s’agit d’une alimentation qui est plus saine et plus équilibrée. Bénéfique pour la santé physique et psychologique de votre chien, l’alimentation naturelle permettra à votre chien de bien grandir.

Pour compléter cet article, je vous recommande de lire notre article très complet sur le régime BARF !