Laver son chien sans shampoing : techniques naturelles!

Une bonne hygiène est essentielle pour garder votre compagnon en bonne santé. Mais, laver un chien peut être difficile. Si les parfums ne sont pas du goût de la plupart des canidés, c’est surtout leur état de santé qui les empêche parfois de s’adonner aux plaisirs du bain. Dermatite, pertes de poils anormales ou chirurgie sont autant de contre-indications à l’utilisation de shampoing. Même dans ces situations, l’hygiène doit rester une priorité pour votre compagnon à 4 pattes. Alors, comment laver son chien sans shampoing ?

PS : Laver son chien sans shampooing est tout à fait possible avec des techniques naturelles. Cependant, le brossage et le toilettage d’un animal ne constituent qu’une partie infime de son hygiène et de son éducation. Nous vous recommandons la méthode « SOS Propreté » pour vous informer correctement sur les habitudes à prendre avec votre animal. Cliquez ici pour la découvrir !

Laver son chien avec du shampoing sec

Le shampoing sec est une alternative valable aux shampoings traditionnels. Il permet de laver son chien avec autant de précision, mais avec la mousse en moins.

Le toilettage d’un chien peut être contraignant et salissant. Si vous essayez de mettre votre animal dans la baignoire et que celui-ci se débat, vous allez mettre de l’eau et de la mousse dans toute votre salle de bains. À ce point de vue, le shampooing sec est une alternative intéressante puisqu’il n’inclut pas d’utiliser de grandes quantités d’eau.

laver son chien sans shampoing

Certaines pathologies de la peau, dont notamment les dermatites et les allergies, empêchent l’utilisation d’un shampoing traditionnel. En effet, les composés qui provoquent la mousse ou qui parfument le shampoing peuvent être néfastes pour la santé de votre animal. Ici encore, le shampoing sec offre une option de qualité.

Avant de découvrir les autres possibilités pour laver son chien sans shampoing, nous vous expliquons comment utiliser concrètement le shampoing sec.

Avant de commencer le toilettage de votre chien, à proprement parler, il faut absolument procéder à un brossage intégral. Pour cela, et suivant le type de poil de votre animal, vous pouvez avoir recours à des brosses ou à des peignes qui permettent de dénouer le pelage et de retirer les poils morts.

Ensuite, il vous suffit simplement d’humidifier une serviette en coton avec de l’eau tiède et de pulvériser le shampooing sec. Vous passez la serviette sur l’intégralité du corps de votre animal. N’oubliez pas les zones comme la queue ou les pattes afin de lui prodiguer un toilettage complet.

Si votre chien est très sale, il est possible de recommencer l’opération autant de fois que nécessaire. Veillez cependant à bien brosser votre animal entre les divers shampoings secs.

Laver son chien avec une serviette humide

Pour éviter de laver son chien avec un shampoing traditionnel, la serviette humide est une alliée précieuse. Mais avant que nous n’entrions dans les détails, laissez-nous vous dire qu’il ne s’agit pas ici d’un toilettage canin intégral, mais plutôt d’une solution de secours.

Une simple serviette humide peut déjà vous permettre de restaurer l’hygiène de votre animal. Qu’il soit à poils courts ou à poils longs, votre chien a souvent des salissures sur son pelage. La serviette humide permet de les décoller et de les retirer.

Pour que la technique puisse fonctionner correctement, votre chien doit avoir reçu un brossage intégral. Quelle que soit sa race, même si ses poils sont ras, votre chien a besoin d’un entretien régulier pour éviter les pertes de poils excessives.

La technique de la serviette humide est particulièrement intéressante lorsque de la boue séchée forme des nœuds sur le pelage de votre compagnon à 4 pattes. Elle permet, alors, de ramollir la boue et de l’ôter avec plus de facilité. Cette technique est également prisée, y compris par les professionnels, pour nettoyer délicatement les oreilles et le museau de votre toutou.

laver son chien sans shampoing

Fabriquer un déodorant pour l’hygiène canine

Un grand nombre de produits de toilettage vendus dans le commerce contiennent des produits chimiques. Ceux-ci peuvent provoquer des allergies ou des pertes de poils chez votre animal. Pour éviter ces déconvenues, vous pouvez fabriquer votre propre déodorant pour chien pour créer une alternative aux shampoings traditionnels.

Il arrive parfois que vous veniez à peine de laver votre chien et que celui-ci, par un caprice de la météo, sente de nouveau mauvais. Il est évident que vous ne pouvez pas le baigner à nouveau, sous risque d’abîmer ses poils ou de perturber son odorat. Dans ce cas, le déodorant pour l’hygiène canine est le produit dont vous avez besoin.

Le déodorant pour chien est un produit entièrement naturel qui se fabrique à partir d’eau et de vinaigre de pomme. Il vous suffit uniquement de mélanger l’équivalent d’une dose de vinaigre de pomme pour 2 doses d’eau. Vous pouvez mettre la solution dans un spray et vaporiser délicatement tout le poil de votre chien. N’oubliez pas cependant que sa truffe est un endroit fragile sur lequel il ne faut mettre aucun produit.

Le vinaigre de pomme a de grandes vertus pour les poils de chien. Il les fait briller, les désodorise et facilite le démêlage. Vous pouvez ensuite lustrer le poil de votre chien avec un gant prévu à cet effet.

Maintenant que vous savez comment laver votre chien sans shampooing, nous vous invitons à continuer la lecture pour découvrir les erreurs à ne pas commettre avec l’hygiène de votre animal.

Méthode de toilettage canin à éviter

Faute d’un manque de temps ou d’informations, de nombreux propriétaires utilisent des produits inadéquats pour le toilettage de leurs chiens. Les produits les plus souvent utilisés de manière erronée pour laver son chien sont : les produits pour bébés et les parfums.

Les produits pour bébé sont effectivement plus doux que les produits traditionnels utilisés pour l’hygiène des humains. Cependant, ils ont été pensés pour la peau des nouveau-nés et pas pour celle des chiens. Par conséquent, les lingettes et shampooings pour bébé sont totalement inadaptés pour nos compagnons à 4 pattes. Ils peuvent provoquer des dermatites, des réactions allergiques ou des chutes brutales de poils.

De nombreuses personnes utilisent également des parfums pour masquer les odeurs de leur animal. L’eau de Cologne est le produit parfumant le plus communément utilisé sur les chiens. Pourtant, tout comme les huiles essentielles présentes dans certains autres parfums, l’eau de Cologne peut être toxique pour l’épiderme de votre animal. En effet, les parfums, de manière globale, peuvent causer des irritations voire même des blessures sur la peau fragile des canidés.

 

 

Laver son chiot : comment et à quelle fréquence?

Vous venez d’adopter un joli petit chiot et vous aimeriez en apprendre un peu plus sur son hygiène ?

Beaucoup de personnes ne le savent pas, mais la toilette du chiot est quelque peu différente de celle du chien adulte. Il y a certains détails à bien connaître comme la fréquence du toilettage chien, entre autres.

Laver son chiot nécessite du temps, de la patience ainsi que de la pratique. En effet, on ne peut pas laver son chiot avec son propre shampoing, par exemple. Il convient d’utiliser des produits spécifiques.

Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le toilettage canin.

Le bain du chiot

Pour qu’un chiot reste en bonne santé et propre, il faut lui faire prendre son bain, mais pas n’importe comment et pas n’importe quand.

Votre chiot ne doit pas être lavé trop souvent sinon vous risquerez d’irriter sa peau. Il ne faut pas donner plus d’un bain par semaine à un chiot, mais dans l’idéal, un bain par mois suffit amplement.

laver son chiot

Utilisez toujours un shampoing pour chiot. Pourquoi ? Parce qu’en utilisant votre shampoing, par exemple, vous pourrez lui causer des problèmes dermatologiques. La température de l’eau du bain ne doit surtout pas dépasser 30° et il ne faut surtout pas immerger votre chiot, car il pourrait se noyer.

Par ailleurs, le jet d’eau ne doit pas être trop fort, car cela pourrait faire mal à votre chiot. Une fois toutes ces consignes bien assimilées, vous pouvez commencer le nettoyage de votre chiot avec un shampoing adapté. Ensuite, rincez-le bien et essuyez-le avec une serviette.

Il est préférable d’apprendre tous ces gestes à votre chiot dès le plus jeune âge afin de l’y habituer. Si vous ne le faites pas suffisamment tôt, votre chiot grandira avec la crainte de prendre son bain. Et n’oubliez pas qu’il faut absolument rincer votre chien à chaque fois qu’il se baigne quelque part, et notamment en mer. Cela vous permettra de garder votre chiot en bonne santé en lui évitant d’avoir des problèmes de peau.

Que faire concernant le pelage du chiot ?

Tout comme le bain, le brossage chien doit être appris très jeune. Durant le brossage, vous pourrez passer un grand moment de complicité avec votre chiot. Le brossage est très important et permet de garder la peau et les poils de votre chiot en bonne santé.

Concernant la fréquence du brossage, tout dépend de la race de votre chien. S’il possède des poils courts, le brosser une seule fois par semaine sera amplement suffisant, mais si ses poils sont longs, dans ce cas, vous allez devoir entretenir le pelage de votre chiot avec une attention toute particulière en le brossant une fois par jour.

L’hygiène du chiot ne passe pas que par le brossage et le bain

Vous respectez bien les fréquences de bain et de brossage de votre chiot ? Pourtant, vous n’avez pas terminé.

Il faut aussi nettoyer les yeux, les oreilles, les dents et la bouche de votre animal de compagnie. Pour les yeux, il faut les laver avec une compresse et un produit nettoyant et désinfectant à chaque fois que vous remarquez qu’ils sont sales, faites de même pour les oreilles.

laver son chiot

Pour les dents, leur entretien peut être assez difficile, car le chiot ne se laissera sûrement pas faire. C’est pour cela qu’il est primordial de l’habituer dès son plus jeune âge. Un chiot avec une mauvaise hygiène dentaire peut avoir des maladies assez graves.

La vaccination fait aussi partie de l’hygiène de votre chien

S’occuper d’un chiot demande du temps pour le laver, le brosser… Mais pour que votre chiot n’attrape aucune maladie, vous devez aussi penser à le faire vacciner. Le premier vaccin doit être fait à deux mois, c’est le meilleur moyen de le protéger contre les nombreuses maladies pouvant affecter le chien (piroplasmose, rage, leptospirose…).

SOS Propreté, le guide pour vous aider au quotidien

Avec tous les conseils expliqués ici, vous en savez davantage sur l’hygiène du chiot. Si vous voulez approfondir plus le sujet, le guide SOS Propreté pourra certainement vous apporter les réponses à toutes vos questions.

Ce guide complet vous offre des résultats garantis en moins de 24 heures. La méthode décrite dans ce guide a été approuvée par énormément de maîtres et de chiens. Grâce à ce guide, vous en apprendrez plus sur la propreté du chiot et du chien, ce qui vous permettra de prendre soin de votre animal au quotidien.

L’hygiène du chien s’apprend dès son plus jeune âge. Il faut mettre en place tous ces rituels afin de l’habituer. En grandissant, il assimilera tous ces gestes et prendra autant de plaisir que vous à prendre son bain. Véritable moment de partage, le bain du chiot lui permet aussi de rester en bonne santé.

Consultez également notre article sur comment laver son chien sans shampoing.