Apprendre l’ordre « pas bouger » évolué à son chien : mes conseils

En éducation canine, on commence très souvent par apprendre l’ordre « pas bouger » en ayant mis le chien en position assise alors qu’il est déjà immobile.

Dans cet article, je vous montrerai comment apprendre l’ordre « pas bouger » alors que votre chien est en mouvement. Qu’est-ce qui peut coincer sur un « pas bouger » en mouvement quand qu’il connaît déjà la base de cette indication ?

PS : Si vous souhaitez donner une éducation parfaite à votre chien ou régler des troubles du comportement, je vous recommande le programme d’éducation de Caroline Lange. Il vous permettra d’obtenir vos premiers résultats dès les deux premières semaines.

Retrouvez le programme en cliquant ici

L’erreur faite par 90% des gens sur le « pas bouger » en mouvement.

Beaucoup de maîtres, lorsqu’ils ont appris la base de l’ordre « pas bouger » à leur chien (quand il est assis et déjà arrêté), sont convaincus qu’il y obéira dans toutes les situations.

Le fait est qu’en mouvement, vous n’arriverez pas à arrêter votre chien si facilement lorsqu’il prend trop de vitesse. Quand il commence à courir, il monte en émotion et cela devient difficile à gérer pour un chien non entraîné.

En éducation canine, on veut tout faire pour éviter l’échec et les émotions négatives. On préfèrera toujours enchainer les petits succès jusqu’à atteindre le but.

Comment lui apprendre le « pas bouger » alors qu’il a pris de la vitesse ?

Il faut procéder étape par étape en commençant par lui dire « pas bouger » (l’étape de base, quand on est proche de lui). On s’éloignera ensuite avant de le rappeler. À peine aura t-il fait un pas vers vous, à peine aura t-il commencé à lever son arrière-train que vous lui ordonnerez « pas bouger » !

Ce procédé est bien plus aisé pour le chien qui n’aura pas eu le temps de prendre de la vitesse et de monter en excitation, il est parfait pour un début d’apprentissage.

Une fois qu’il aura acquis cette nouvelle base, vous pourrez petit-à-petit le laisser prendre plus de vitesse car il aura dorénavant plus de confiance et une capacité accrue de gestion de ses émotions. Au début, allez progressivement en le laissant faire un pas, puis deux pas, puis 3, puis 4 avant de lui dire « pas bouger ».

Ensuite, vous verrez que pas-à-pas, vous serez de plus en plus à l’aise pour le laisser prendre de la vitesse. Il apprendra que même lorsqu’il est lancé a des niveaux émotionnels élevés, un ordre de votre part peut surgir à tout moment. Il comprendra donc qu’il doit rester concentré et en alerte pour mieux y répondre.

Autre méthode pour faire progresser votre chien sur le « pas bouger »

Une autre technique est de marcher avec votre chien en laisse ou détaché derrière vous. Si il maîtrise la marche en laisse (ou sans laisse), il se calera naturellement sur votre mouvement lorsque vous marchez. Vous pouvez donc vous arrêter brusquement et lui dire « pas bouger ».

Comme le chien était mine de rien en mouvement, c’est une autre manière de le faire progresser par rapport à la base du « pas bouger » que j’évoquais en introduction.

De plus, le mouvement amorcé par votre pas est par définition assez lent pour votre chien. Il peut donc constituer une première étape de son apprentissage de gestion des émotions en mouvement.

Petit-à-petit, vous pourrez par exemple lui demander de s’arrêter alors que vous continuez à bouger. Retenez que c’est par l’ajout ou le retrait progressif de ce type de détail qu’on fait évoluer un chien.

Pour aller plus loin et éduquer votre chien sereinement, je vous recommande de consulter ce programme d’éducation canine.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :