Pourquoi mon chien ne veut pas monter en voiture ? 3 conseils et erreurs courantes

Je vois souvent des chiens qui rechignent à monter dans la voiture ou même dans le coffre. Je ne vous cache pas que certains maîtres ne comprennent pas pourquoi et s’arrachent les cheveux ! Pourtant, la solution se trouve très souvent dans des astuces simples et de petits réglages que je vous montrerai dans cet article.

PS : Si vous souhaitez donner une éducation parfaite à votre chien ou régler des troubles du comportement, je vous recommande le programme d’éducation de Caroline Lange. Il vous permettra d’obtenir vos premiers résultats dès les deux premières semaines.

Retrouvez le programme en cliquant ici

Erreur n°1 : ne pas assez le dépenser.

Si un chiot ne se dépense pas assez durant les sorties et que la balade s’écourte trop tôt à son goût, il risque de ne plus vouloir rentrer à la maison ou en intérieur. Le bougre avait encore plein d’énergie et vous l’avez coupé dans son élan !

En revanche s’il se dépense suffisamment, il aura envie de dormir et sera bien content de retrouver un nid douillet tel qu’une maison ou un coffre de voiture. Si vous faites des balades trop courtes dès l’arrivée du chiot à la maison, il risque à force de s’imprégner de ces mauvaises expériences et de ne plus vouloir rentrer dans la voiture, même lorsqu’il s’est bien dépensé !

Erreur n°2 : lui demander l’impossible !

Il ne faut pas contraindre un chien physiquement incapable de grimper. Parfois, le coffre est trop haut et le chien est trop petit ou trop lourd.

Mon conseil dans ce cas : prenez directement le chien dans vos bras et installez-le à l’intérieur (jusqu’à ce qu’il puisse le faire par lui-même en grandissant). Une fois dans la voiture, donnez-lui par exemple une friandise en guise de récompense pour qu’il se souvienne de la voiture comme quelque chose de positif.

Retrouvez mon conseil friandise ici (Amazon) : https://amzn.to/3jkJRns

En lisant ces lignes, vous vous dites peut-être qu’il risque de réclamer systématiquement d’être porté ? Ce n’est pas vrai, surtout si c’est fait de manière spontanée et que vous lui avez permis de se dépenser avant.

Mon conseil si vous n’avez pas envie de porter votre chien

Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas le porter, proposez-lui une rampe ou une boite qui lui permettront de monter plus facilement par lui-même. Avec cette méthode, vous pouvez même lui apprendre des indications telles que « monte » et « descend ». Vous pouvez lui donner une friandise lorsqu’il s’exécute.

Si vous n’avez pas de rampe adaptée aux chiens, vous pourrez en retrouver une ici (Amazon) : https://amzn.to/3M7L8ur

Retenez ceci : ne lui demandez pas des choses qu’il ne peut pas faire ou qui peuvent générer des douleurs. C’est une consigne de bon sens qu’il est bon de rappeler de temps en temps.

Erreur n°3 : faire de la voiture un lieu stressant pour votre chien

Si votre chien ou votre chiot se sent mal en voiture, c’est très souvent parce qu’il a vécu une mauvaise expérience par le passé. Cela arrive parfois lors du premier trajet, lorsque vous ramenez le chiot de chez l’éleveur et qu’il se met à vomir en voiture. Dans ce cas, il faut faire le nécessaire pour rendre les prochaines expériences plus positives :

1. Organisez-vous

Dans la voiture, mettez une routine en place dès le départ et tenez-y vous. Cela permet au chien de trouver ses marques, prendre ses habitudes et ne pas être surpris ou dépassé par les évènements. Par exemple si vous décidez de le mettre dans une cage de transport, continuez les prochaines fois. Ne faites pas de changements en le mettant un jour sur vos genoux et un autre jour dans la cage. Pour qu’il reste serein, faites en sorte qu’il pénètre toujours dans un environnement connu et prévisible.

N’hésitez pas à utiliser un collier de phéromones anti-stress pour l’aider à s’apaiser. Vous le retrouverez ici (Amazon) : https://amzn.to/3aez79w

2. Ne prenez pas la voiture avec votre chien que pour des trucs chiants !

Si vous prenez la voiture avec votre chien, ne le faites pas uniquement pour aller chez le vétérinaire. Rappelez-vous qu’il ne faut pas qu’il associe la voiture à un évènement négatif.

Quand vous le transportez en voiture, n’hésitez pas à faire des pauses jeu ou à lui proposer une belle balade dès le lendemain. Le but est d’associer la voiture à ses petits plaisirs.

3. Comportez-vous normalement avec lui

En voiture, ne soyez pas étouffant avec lui (arrêtez de chercher à le caresser ou le toucher en permanence). En faisant ça, vous créez une situation inhabituelle et donc stressante pour le chien qui aura donc plus de risque d’être malade en voiture.

En résumé

  • Ne demandez pas l’impossible à votre chien
  • Dépensez-le avant de le faire monter dans la voiture
  • Comportez vous normalement (soyez spontané, ne faites rien d’inhabituel et ne soyez pas étouffant)

Pour aller plus loin dans l’éducation de votre chien, je vous recommande de consulter ce programme.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :