Chienne en chaleur : les précautions à prendre

0 Commentaires

Vous avez une chienne en chaleur et vous vous demandez peut-être s’il serait mieux de la stériliser.

La stérilisation de la chienne peut avoir un impact non négligeable sur la vie de votre chienne. C’est pourquoi comprendre le phénomène des chaleurs est important pour prendre correctement sa décision.

Dans cet article, nous vous livrons des informations essentielles sur l’anticipation et la gestion de ce phénomène.

Que désigne-t-on par le terme « chienne en chaleur », que sont les chaleurs ?

Les chaleurs désignent la période durant laquelle la chienne est féconde. On la confond souvent à tort avec les règles humaines. Pourtant ces dernières ont lieu lorsque la femme n’a pas été fécondée avant. À l’inverse des chaleurs de la chienne, les règles correspondent à une période de non-fécondité.

Les pertes de sang chez la chienne en chaleur servent à attirer les mâles en rut pour pouvoir se reproduire et accomplir l’acte sexuel. En général, les chaleurs ont lieu une à deux fois par an avec un intervalle de 5 à 12 mois.

Les indices qui montrent que votre chienne est en chaleur sont souvent faciles à remarquer. Toutefois, les chaleurs peuvent être silencieuses. Ainsi, certaines chiennes ne montrent aucun signe et il peut être difficile de détecter le phénomène…

Note : Nous en parlerons plus en détail dans la suite de l’article, mais sachez que la stérilisation est fortement recommandée si vous ne désirez pas voir votre chienne se reproduire. Sinon il existe la pilule contraceptive pour chien dont les effets seront temporaires.

Comment savoir si une chienne est en chaleur ?

Pour savoir si une chienne est en chaleur, il faut bien observer son comportement et être attentif à ses changements physiques. En effet durant cette période, la chienne est moins attentive aux jeux et autres distractions que vous pourriez lui proposer. De plus, certaines peuvent se montrer beaucoup plus collantes et en demande d’attention. Il est aussi fréquent qu’une chienne se mette à couiner durant les chaleurs ou qu’elle tente de fuguer pour retrouver un mâle en rut. D’autres montreront des signes d’agressivité.

Sachez tout de même que ces comportements varient d’une chienne à l’autre.

Les signes physiques des chaleurs de la chienne sont le gonflement de la vulve et certaines pertes de sang rosé dont la quantité varie au cas par cas.

L’âge des premières chaleurs de la chienne

L’âge des premières chaleurs variera selon la race de votre chienne avec un minimum de 5 mois et un maximum de deux ans. L’âge le plus fréquent des premières chaleurs est compris entre 9 et 17 mois.

Ces différences entre les races s’expliquent du fait que les chaleurs apparaissent selon la vitesse de croissance. Ainsi, plus une chienne arrivera rapidement à maturité, plus ses chaleurs apparaitront vites. De ce fait, les chaleurs des petites chiennes apparaissent plus tôt, car elles ont une physiologie plus courte et mettent moins de temps à arriver à maturité sexuelle.

Il faut bien comprendre que ce n’est pas parce qu’une chienne à la possibilité d’être fécondée qu’elle est déjà prête pour une première gestation. Pour limiter les risques, on préfère généralement attendre la troisième période de chaleur.

Chienne en chaleur : les cycles des chaleurs

Tout comme pour les femmes et leurs règles, les chaleurs suivent un cycle régulier chez les chiennes en bonne santé. Selon les chiennes, les cycles peuvent varier, mais une fois qu’il a été bien régulé et mis en route, il restera le même tout au long de leur vie.

Le cycle sexuel possède deux phases. La première correspond au début des chaleurs et la seconde à la période de l’ovulation. Pendant la première période, la chienne refusera les mâles en rut. C’est à la seconde période qu’elle se mettra à accepter les saillies. En tout, les chaleurs de la chienne durent environ 1 mois.

Chienne en chaleur : prévenir la fécondation

Si vous ne stérilisez pas votre chienne, le risque de grossesse est assez élevé. De plus, la non-stérilisation expose sa santé à des risques de tumeurs mammaires, de grosses nerveuses et d’infections utérines. Il est nécessaire de prendre une décision assez tôt à ce sujet, car le moment optimal pour pratiquer cette opération est celui qui précède les premières chaleurs. Bien sûr, une chienne plus âgée pourra toujours être stérilisée, mais elle sera plus exposée aux troubles hormonaux et aux risques liés à l’opération.

Veillez à consulter votre vétérinaire pour discuter du pour et du contre d’une stérilisation dans le cas de votre chienne.

Il sera toujours possible d’opter pour la pilule contraceptive pour chien, mais c’est une méthode plus couteuse (15 à 55 € chaque mois).

Les précautions simples à prendre

Si vous ne voulez pas que les mâles, lui sautent dessus sans crier gare, le mieux serait de l’emmener en balade en dehors des zones les plus fréquentées et aux heures où vous risquez le moins de croiser un autre chien.

Si vous avez une grande maison et un jardin, il faudra veiller à ce que ce dernier soit bien clôturé pour éviter les fugues de la chienne ou les intrusions de mâles en rut.

Pour favoriser l’hygiène, des culottes protectrices spécialisées existent, mais vous pouvez en fabriquer une à la maison. Il suffira de percer un petit trou pour la queue. Voici un tutoriel vidéo qui vous sera très utile pour en fabriquer une.

En résumé

– Les chaleurs correspondent à la période durant laquelle la chienne est féconde.

– Les signes de chaleur sont facilement identifiables, mais peuvent être silencieux.

– L’âge des premières chaleurs varie selon les races de chienne.

– Une chienne en chaleur montre parfois une agressivité inhabituelle.

– Les chaleurs de la chienne ont lieu en deux temps : une première période de début de chaleur et une seconde d’ovulation.

– La pilule contraceptive pour chienne fonctionne très bien, mais cette méthode ne permet pas de la protéger de façon définitive et est assez chère. On l’utilisera de préférence dans certains cas spécifiques.

– N’oubliez pas : une chienne non stérilisée risque à tout moment une grossesse non désirée. Le meilleur moyen si vous ne voulez pas que votre chienne ait d’enfants reste la stérilisation.

Categories: Reproduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-BOOK OFFERT | "6 Clés Pour Rendre Un Chien Heureux"
Télécharger Maintenant
%d blogueurs aiment cette page :