Comment interdire une pièce à son chien ou son chiot : mon guide pas-à-pas !

Parfois, on a pas envie que notre chien se rende dans certaines pièces que ce soit pour préserver notre intimité ou certains objets personnels. Dans cet article, je vais vous montrer comment faire pour qu’il n’entre plus dans les pièces que vous souhaitez interdire.

PS : Si vous souhaitez donner une éducation parfaite à votre chien ou régler des troubles du comportement, je vous recommande le programme d’éducation de Caroline Lange. Il vous permettra d’obtenir vos premiers résultats dès les deux premières semaines.

Retrouvez le programme en cliquant ici

Les notions d’éducation que votre chien doit maîtriser pour pouvoir lui interdire une pièce !

Avant toute chose, vérifiez que votre chien maîtrise l’ordre « pas bouger » et comprenne la notion d’interdit. Ce sont deux éléments de base que votre chien devra d’abord apprendre pour comprendre l’interdit d’une pièce.

Afin de vous donner toutes les chances de réussir, je vous recommande de bien dépenser le chien physiquement et mentalement avant de commencer les exercices.

Étape n°1 pour interdire une pièce à son chien ou son chiot (avec l’ordre « pas bouger »).

Devant la pièce que vous souhaitez interdire, dites « pas bouger » à votre chien. Entrez ensuite dans la pièce en question. Si le chien n’a pas bougé et n’est pas entré dans la pièce récompensez-le à l’aide d’une friandise.

Répétez ce processus de nombreuses fois (jusqu’à plusieurs dizaines d’itérations) pour que le chien soit conditionné à être arrêté à l’entrée de cette pièce.

À noter : pendant tout le processus d’apprentissage, votre chien ne doit absolument pas pénétrer la pièce afin de rester cohérent. Quand vous vous absentez et que votre chien a accès à la pièce pour une raison X ou Y, évitez d’être mis en situation d’échec et prévoyez par exemple une mini barrière de sécurité à mettre à l’entrée. Enlevez la barrière lorsque vous revenez et recommencez à travailler.

Cette barrière par exemple ferait très bien l’affaire (Amazon) : https://amzn.to/3RHC4Q3

Étape n°2 faire comprendre précisément à votre chien ce qui est interdit

Pour cela, mettez vous à l’exacte entrée de la pièce avec le chien. Sans rien dire, poussez-le à la faute en dirigeant la friandise légèrement à l’intérieur de la pièce.

Dès que le chien glissera une patte dans la pièce à interdire, dites lui « non ! » pour qu’il retire immédiatement cette patte. Récompensez-le ensuite.

Répétez ce processus des dizaines de fois jusqu’à ce que le chien comprenne et qu’il ne parte plus à la faute.

Note : Même si le chien se trompe au début en glissant une patte dans la pièce, récompensez-le lorsqu’il la retire en obéissant à votre « non ». L’important est qu’au final, il ait fait ce que vous vouliez en restant à l’extérieur de la pièce. Si votre chien ne part pas à la faute, récompensez-le également.

Étape n°3 résister à la tentation !

À cet instant, vous avez déjà fait le plus difficile : le chien maîtrise le « pas bouger », la notion d’interdit et a normalement compris qu’il ne doit pas entrer dans cette pièce.

Pour aller plus loin et vous assurer qu’il a tout assimilé, prenez son jouet favori, dites lui « pas bouger » et lancez le jouet dans la pièce. Si votre chien ne va pas le chercher, l’exercice est réussi.

Augmentez maintenant le niveau. Sans dire « pas bouger », lancez le jouet dans la pièce. Si le chien n’y va pas, récompensez-le en allant chercher vous-même le jouet dans la pièce et en lui donnant (bien sûr, ne récompensez pas le chien en l’autorisant à aller chercher le jouet à l’intérieur de la pièce) !

Enfin, entrez dans la pièce sans rien lui dire et vérifier si il tente de vous suivre. Si c’est le cas, reprenez l’une des étapes précédentes.

Note : À chaque fois que le chien partira à la faute, dites « non » et récompensez le fait qu’il soit resté à l’extérieur de la pièce, même après un « non ».

Les erreurs à ne pas faire quand on lui interdit une pièce

  • Évitez les gestes et les mouvements brutaux. Par exemple, le fait de saisir le chien par le cou et de le mettre à l’extérieur de la pièce est à proscrire. C’est le genre de chose qui casse la relation maître-chien et détruit l’image de leader que vous avez peut-être à ses yeux.
  • Ne commencez pas ces exercices sans avoir appris l’ordre pas bouger et la notion d’interdit à votre chien. Il n’est pas possible de lui interdire correctement une pièce sans ça (comme vous pouvez le voir aux étapes 1 et 2).
  • Manquer de cohérence. Si vous décidez de lui interdire une pièce, faites-le continuellement et pas seulement de temps en temps. Vous devez surveiller qu’il n’entre pas dans cette pièce en votre absence pour ne pas casser le travail que vous avez accompli pour la lui interdire. Gardez en tête que lui interdire une pièce très fréquentée peut devenir quelque chose de difficile à gérer au final et qu’il faudra assumer cette interdiction grâce à un contrôle efficace.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :