Mon chien est triste : que faire ?

0 Commentaires

Les chiens sont très sensibles aux sentiments de leurs maîtres. Aussi, ils sont les premiers à venir vous faire un câlin lorsque vous êtes triste. Mais, que faire lorsque c’est votre chien qui est triste ? Pour vous aider à comprendre les sentiments de tristesse de votre animal, nous allons vous expliquer les symptômes de dépression ainsi que les causes de la tristesse chez un chien. Enfin, nous vous donnerons quelques pistes pour aider votre animal à surpasser ce terrible moment.

Comment reconnaître les symptômes de la dépression chez un chien ?

Tout comme les humains, les chiens éprouvent des sentiments. Parmi ceux-ci, le sentiment de tristesse ou la dépression sont très difficiles à vivre tant pour le maître que pour l’animal. Pour l’aider, il faut faire la différence entre une tristesse passagère et un véritable sentiment de dépression. Voici une liste, non exhaustive, des différents comportements canins inhérents à un sentiment de dépression.

  • Votre compagnon n’a plus d’appétit. Il peut soit de cesser complètement de s’alimenter ou simplement diminuer sa ration alimentaire.
  • Votre chien, d’ordinaire si joyeux, devient complètement inactif et apathique.
  • Votre animal semble dormir toute la journée. L’excès de sommeil est un symptôme de dépression, mais il peut également cacher une maladie plus grave.
  • Vous avez beau le chercher partout, vous ne parvenez pas à trouver votre chien, car il se cache.
  • Votre compagnon, ce joueur invétéré, ne s’intéresse même plus à sa balle.
  • Votre chien adopte un comportement étrange inspirant la tristesse.
  • Votre chien aboie fréquemment sans raison apparente.

Quelles sont les causes de la tristesse chez un chien ?

Tout comme les humains, les chiens peuvent être affectés par des changements qui altèrent leur vie quotidienne. La dépression peut également être causée par des problèmes de santé. Quoi qu’il en soit, certaines causes de dépression semblent être plus fréquentes que d’autres. Pour vous aider, découvrons ces différents facteurs déclencheurs.

chien triste

  • La mort d’un être cher affecte les animaux aussi bien que les hommes. Il est donc possible que votre chien soit victime de tristesse ou de dépression lorsqu’il perd un maître, un compagnon de jeu voire même un membre de votre famille.
  • Un changement d’environnement peut également affecter la vitalité de votre compagnon. En effet, un changement de foyer ou de famille donne lieu à une adaptation. Dans les premiers temps, il est donc normal que votre nouvel ami soit plutôt timide, peu sociable et triste. Il lui faut juste un peu de temps pour s’habituer à vous et à son nouvel environnement.
  • L’anxiété liée à la séparation, lorsqu’elle se généralise, est le premier facteur de dépression chez nos amis canins. En effet, la solitude excessive génère beaucoup de stress et de frustration chez votre animal. Il est alors essentiel de préparer correctement votre chien à la séparation et de lui porter davantage d’attention lorsque vous êtes présent.
  • L’état de choc est également un facteur déclencheur de dépression. Tout comme chez les humains, le chien qui a été victime d’une situation désagréable a besoin de temps pour s’en remettre. Il doit récupérer de manière physique, mais également psychologique et nerveuse.
  • Les bagarres entre chiens peuvent également engendrer de la tristesse et de la peur. Si certains chiens semblent réagir positivement et être plus alertes, d’autres, en revanche, deviennent peureux et parfois même asociaux.
  • La rupture du noyau familial peut aussi être une période compliquée pour un chien. Si un membre de votre famille quitte la maison, votre chien aura l’impression de perdre un membre de sa meute. Il ressentira alors, tout comme les humains, un vide immense qui le rendra sans aucun doute triste, voire même dépressif.
  • L’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, qu’il s’agisse d’un bébé ou d’un animal de compagnie, sera ressentie par votre chien comme une sorte d’invasion. Il aura peur de perdre l’attention que vous lui portez et pourra se montrer jaloux, triste ou dépressif.
  • Certains phénomènes psychologiques ou physiologiques peuvent également amener des états de dépression. Il s’agit généralement de maladies, de grossesse nerveuse ou encore d’anxiété généralisée. Dans tous les cas, la tristesse et l’apathie sont des symptômes qu’il ne faut pas négliger.

Que faire si mon chien est triste ?

La tristesse ou la dépression d’un chien peut être due à des causes variables. Cependant, il est difficile pour un propriétaire de regarder son animal souffrir sans rien faire. Dans ce chapitre, nous allons tenter de répondre à la question : mon chien est triste… que faire ?

chien triste

Lorsque votre petit chien est triste, la première chose à faire est de vérifier qu’il n’est pas malade. En effet, la douleur, la fatigue ou la mauvaise alimentation sont des facteurs déclencheurs de la tristesse voire même de la dépression. Il faut donc absolument vous assurer qu’aucune pathologie physique n’est en cause. Pour ce faire, un petit détour chez le vétérinaire n’est pas forcément du luxe.

Si votre animal n’a fort heureusement aucune pathologie physique, il faut alors découvrir ce qui provoque son mal-être. Vous pouvez, par vous-même, déjà observer le comportement de votre animal et faire une rétrospective sur les dernières journées, ou semaines, pour voir si des changements ont été opérés dans la vie de votre compagnon. Si vous ne parvenez pas à isoler le problème, le recours à un comportementaliste animalier peut être judicieux.

Dans la majorité des cas, la première action consiste à donner à votre compagnon des activités divertissantes. Emmenez le promener, jouez avec lui et surtout offrez-lui beaucoup de câlins. N’oubliez pas que la première cause de dépression et de tristesse chez le chien est le syndrome de l’abandon. Si vous travaillez beaucoup ou si votre chien est souvent seul, c’est sans doute la cause de son désespoir.

Pour comprendre ce phénomène, nous vous invitons à consulter le livre électronique dédié au syndrome de l’abandon. Vous découvrirez la psychologie de votre animal, les divers sentiments qui le traversent ainsi que les nombreux moyens qui sont à votre disposition pour lui permettre de s’épanouir tout de même.

Avoir un chien triste peut être lié à de nombreux facteurs. Cependant, il existe toujours une solution pour sortir votre animal de sa dépression et de son apathie. Avec un peu d’attention et de bonne volonté, vous parviendrez à le rendre heureux, à nouveau.

Categories: Comportement | Dressage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *