Apprendre la propreté à un chiot : l’erreur à éviter

De nombreuses personnes se demandent comment apprendre la propreté à un chiot et c’est tout à fait compréhensible car lorsqu’il arrive dans le foyer, ce n’est pas toujours le petit ange tout propre qu’on s’imaginait !

Comme le disent les américains « take it easy! » ou « soyez tranquille! ».

En effet, il est normal que votre chiot ne soit pas propre dès le début car il découvre un nouvel environnement et certaines habitudes doivent encore être mises en place.

Dans cet article, je vous donnerai mes meilleures ressources et astuces pour rendre votre chiot propre. En bonus, je vous dévoilerai l’erreur principale à éviter lorsqu’on éduque un chiot à la propreté.

apprendre la propreté à un chiot
plutôt chou n’est-ce pas?

Ma solution n°1 : le best-seller SOS Propreté

En termes de propreté et d’hygiène du chiot, l’une des meilleures sources que vous pourrez trouver est la méthode enseignée dans le livre « SOS propreté ». Elle détaille les actions et procédés à mettre en place pour apprendre la propreté à un chiot.

Cette méthode a été écrite par un éducateur canin et possède l’avantage d’être simple, détaillée et remplie d’exemples. Vous la retrouverez en cliquant ici : http://go.cmora.thanks.1.1tpe.net

Les premiers résultats seront là dès les deux premières semaines et si vous êtes débutant, la méthode vous évitera de tâtonner ou de faire des erreurs qui pourraient mener à des lacunes de propretés à l’âge adulte. Vous saurez directement quoi faire et à quel moment mettre en place les différentes actions.

Comprendre le fonctionnement de son chiot pour lui apprendre la propreté

L’une des choses les plus importantes lorsqu’on souhaite apprendre la propreté à son chiot est de comprendre comment il fonctionne.

Repérer les signes précurseurs et les moments stratégiques

Vous pouvez par exemple repérer les signes avant-coureurs qui montrent que votre chiot va bientôt se mettre à faire ses besoins comme le fait de tourner sur lui-même ou de renifler le sol.

Faites également en sorte de connaître les heures auxquels ses envies pressantes surviennent. Généralement, les chiots font leurs besoins:

  • Au réveil
  • Après un jeu
  • Après chaque repas.

Ce sont des moments clés qu’il faudra prendre en compte pour mettre en place son planning de sorties quotidiennes.

Les accidents des premières nuits du chiot : quelques conseils

Si votre chiot fait pipi la nuit, pas la peine de vous lever à heure fixe pour le faire sortir. Dans ce cas, prévoyez plutôt un tapis de propreté. Celui-ci aura un double bénéfice:

  • choisir plus facilement l’endroit dans lequel vous voulez qu’il fasse ses besoins
  • vous rendre la tâche plus facile au moment du nettoyage en cas d’accident.

Vous retrouverez des lots de 40 à 150 tapis de propreté en cliquant ici (Amazon) : https://amzn.to/2RdtgYs

Gardez en tête que si des accidents arrivent fréquemment la nuit, ce n’est pas grave car jusqu’à 6 mois, votre chiot n’aura pas encore appris à se retenir et sa vessie sera encore trop petite.

Si votre chiot est encore malpropre à 6 mois, consultez également mon article à ce sujet.

Bonus : l’erreur à ne pas faire pour apprendre la propreté à un chiot

Si votre chiot a fait une bêtise, l’erreur à éviter est de le frapper. Si vous remarquez qu’il a fait pipi au mauvais endroit après plusieurs heures, ne faites pas non plus l’erreur de le punir. En effet, les chiens vivent dans l’instant présent et le vôtre ne comprendrait pas pourquoi vous le punissez, ce qui détériorerait votre relation avec lui.

En revanche si vous le prenez sur le fait, vous pouvez le réprimander d’un « non » ferme et l’emmener au bon endroit.

Par ailleurs, n’oubliez pas de le récompenser lorsqu’il fait ses besoins au bon endroit. N’hésitez pas à utiliser des friandises, des caresses ou encore un « ouiiii » approbateur.

Quelques conseils pratiques pour apprendre la propreté à un chiot

Pour que son apprentissage des règles de base d’hygiène se passe au mieux, certains conseils doivent être appliqués :

Le sortir souvent

Comme le chiot possède une vessie plus petite, il vous faudra penser à le sortir plus souvent qu’un chien adulte afin qu’il ait le loisir de faire ses besoins à son rythme.

N’hésitez pas à le féliciter

Si votre chiot fait ses besoins au bon endroit, n’hésitez pas à le féliciter pour bien lui faire comprendre que ce comportement vous plait, que vous souhaitez qu’il le reproduise à l’avenir et qu’il est en train de progresser dans son apprentissage

Réduire son stress et son anxiété

Pour réduire le stress d’un chiot qui vient d’arriver chez vous et qui s’adapte donc à un nouvel environnement, je vous recommande chaudement d’utiliser la phéromone Adaptil qui sera vraiment efficace pour le calmer. Vous pourrez la retrouver en collier en cliquant ici (Amazon) : https://amzn.to/31U0lL1

Vous pouvez également utiliser la Fleur de Bach qui est un elixir 100% naturel et qui rétablira son équilibre émotionnel. Vous le retrouverez en cliquant ici (Amazon) : https://amzn.to/3wzXDZe

Instaurer une pièce interdite au début de son apprentissage

Je vous recommande d’instaurer la règle de « la pièce interdite » dès l’arrivée de votre chiot à la maison. Cela lui permettra de s’habituer à votre absence même lorsque vous êtes dans la maison et de réduire les risques « d’accidents » dus à l’anxiété de séparation.

Les causes qui rendent un chiot malpropre

Pour enseigner au mieux la propreté à votre chiot ou chien adulte, il est important de comprendre et d’identifier les causes qui pourraient le rendre malpropre. Une fois que vous aurez compris l’origine du problème, vous pourrez le traiter beaucoup plus facilement.

Les principales causes qui rendent un chiot malpropre sont :

  • Un mauvais apprentissage de la propreté qui peut être évité de façon simple avec la méthode SOS propreté que vous retrouverez ici : http://go.cmora.thanks.1.1tpe.net/ . Un apprentissage mal fait est un véritable fléau en éducation canine car une fois qu’il aura intégré les mauvaises habitudes, il sera très difficile de l’en débarrasser. Heureusement, le livre SOS propreté indique comment corriger cela.
  • Une autre cause fréquente d’un chiot qui devient sale vient de l’anxiété causée par la séparation : le chiot a du mal à rester sans vous. Utilisez Adaptil pour vous aider à le calmer et renseignez-vous en lisant mon article sur l’anxiété du chien.
  • La maladie est également une cause fréquente et si vous avez le moindre doute à ce sujet, consultez votre vétérinaire.

En conclusion

Finalement, n’oubliez pas que votre chien est en train de s’adapter à son « nouveau chez lui » et qu’il est tout à fait normal qu’il ne soit pas si propre que ça au début : cela viendra avec le temps si vous faites le nécessaire !

Ne vous prenez donc pas trop la tête à ce sujet car si vous êtes sur cet article, c’est déjà que vous avez la volonté de bien faire et je vous en félicite.

En résumé

  • Le livre SOS propreté vous sera d’une grande aide pour les premiers pas de votre chiot
  • Les trois principales cause de malpropreté du chien sont : l’anxiété, le mauvais apprentissage et la maladie
  • Pour favoriser son apprentissage de la propreté, sortez le souvent, réduisez son stress avec Adaptil et n’hésitez pas à le féliciter lorsqu’il fait les choses bien
  • Ne frappez pas votre chiot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :