Comportement de chien malade : comment le détecter ?

Les chiens, comme les hommes, n’échappent pas aux maladies. Votre petit compagnon agit de manière inhabituelle ? Il est possible qu’il soit malade ! Comment repérer le comportement d’un chien malade ? On fait le point dans cet article sur les signes qui doivent vous alerter.

comportement chien malade

Chien malade : un changement d’attitude soudain

Le comportement du chien malade n’est pas le même que celui qu’il adopte habituellement. En effet, le chien malade aura tendance à modifier soudainement son attitude. Plusieurs éléments peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Découvrons ensemble lesquels.

Comportement de chien malade : Une modification des habitudes alimentaires

Habituellement, votre chien a bon appétit. Il attend chaque jour avec impatience sa ration quotidienne, et déguste joyeusement son assiette jusqu’à la dernière miette. Cependant, depuis quelques jours, il ne semble plus porter d’intérêt à la nourriture.

Cette situation peut être le comportement d’un chien malade. En effet, une baisse, voir une absence totale, et durable d’appétit chez le chien est un symptôme inquiétant. Si votre petit compagnon boude sa gamelle régulièrement, une visite chez le vétérinaire s’impose.

Bien sûr, avant de vous affoler, demandez-vous si vous n’avez rien changé à ses habitudes alimentaires. Le chien est assez sensible à la régularité. Il aime avoir ses petites habitudes. Si vous avez modifié son alimentation, ou l’heure de son repas, il est possible qu’il soit perturbé.

Cependant, si absolument rien n’a changé, mais que votre ami à poils continue à refuser les aliments, un trouble de santé est à évoquer. Par exemple, dans le cadre de certaines maladies dentaires, ou abdominales, le chien refuse de manger.

Comportement de chien malade : Des troubles du sommeil

Depuis quelque temps, votre chien rencontre des difficultés à s’endormir, ou, à l’inverse passe sa journée à dormir. Ces troubles du sommeil interviennent sans aucune modification de son environnement. Si tel est le cas, il est possible qu’il souffre d’une maladie canine.

Dans le cadre de troubles physiques, le chien peut parfois être très fatigué, au point de dormir beaucoup plus que d’habitude. Au contraire, certaines maladies du chien sont douloureuses, et empêchent alors votre petit compagnon de se laisser aller au sommeil.

Quoi qu’il en soit, un changement brutal d’habitudes du sommeil peut être le signe d’un chien malade. Face au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé. Lui seul sera en mesure d’établir un diagnostic précis.

Comportement de chien malade : une régression dans la propreté

Votre chien est propre depuis plusieurs mois, voir même plusieurs années. Pourtant, du jour au lendemain, il se remet à faire ses besoins dans la maison. Si cette attitude peut avoir différentes causes psychologiques, elle peut aussi correspondre au comportement de chien malade.

Une régression dans la propreté chez le chien peut être induite par des troubles urinaires, des troubles nerveux, des douleurs, ou encore des problèmes digestifs. Si votre chien s’oublie régulièrement, et que ce n’est pas dans ses habitudes, cela doit attirer votre attention.

Notez, à l’inverse, que si votre animal présente des difficultés à uriner, ou à déféquer, cela peut aussi être un signe de chien malade. Il peut même s’agir d’une urgence vétérinaire. Soyez donc vigilant concernant la manière dont votre chien fait ses besoins.

Un comportement agressif ou prostré

L’attitude d’un chien malade se perçoit généralement dans les actes du quotidien. Si votre chien, de nature sociable, et enjoué, reste prostré dans son coin, le regard amorphe, c’est qu’il y a un problème. Il en va de même s’il devient soudainement agressif.

Par exemple, dans le cas d’un chien malade, il n’est pas rare que ce dernier ait mal quelque part. Si bien que dès que quelqu’un touche, ou simplement s’approche de trop près, il montre les dents. Il s’agit tout simplement d’un réflexe de défense pour éviter de souffrir.

Un animal qui se renferme sur lui-même peut aussi être en proie à des douleurs, ou tout simplement se sentir mal au point de délaisser ses activités quotidiennes. La situation pourrait être comparable à celle d’un être humain qui a de la fièvre, et qui préfère rester au lit.

Des gémissements à répétition

Les gémissements font partie des moyens de communication du chien. Ils peuvent avoir différentes significations. Si parfois les gémissements sont simplement un moyen pour le chien de faire part de son anxiété, de sa curiosité, ou de son impatience, ils peuvent aussi être un signe de douleurs.

Un chien qui gémit à répétition, ou qui gémit systématiquement dans une situation physique spécifique est généralement le comportement du chien malade. En cas de gémissement intempestif, ne laissez pas votre chien souffrir, mais emmenez-le consulter un vétérinaire.

chien malade

Maladie du chien : les signes physiques qui alertent

En dehors d’un changement soudain de comportement, des signes physiques peuvent aussi apparaître chez le chien malade. Ces derniers doivent absolument vous alerter, et, en fonction de leur gravité, nécessitent une consultation rapide, voir en urgence, chez le vétérinaire.

Une perte de poids inexpliquée

Tout amaigrissement soudain chez le chien peut être le signe d’une maladie canine. Bien sûr, en fonction des saisons, comme de son alimentation, le poids de votre animal peut varier. Cependant, un chien qui maigrit de manière brutale et importante doit mettre la puce à l’oreille.

La perte de poids chez le chien malade peut être engendrée par les troubles alimentaires. Elle peut aussi provenir d’un dysfonctionnement du métabolisme lié à des vers intestinaux, une maladie rénale, une tumeur, ou encore un trouble digestif empêchant l’absorption optimale des aliments.

Du sang dans les selles

L’état des selles de votre chien en dit beaucoup sur son état de santé. Plusieurs signes doivent vous alerter. Le premier est la présence de sang dans les selles. Le sang dans les selles peut être le symptôme d’un chien malade. Il faut donc apprendre à le reconnaître.

Quand les selles sont rouges, le maître perçoit facilement le sang. Cependant, il faut aussi savoir que les selles noires sont inquiétantes. En effet, les selles noires mettent généralement en avant la présence de sang digéré, donc issu de la partie haute du système digestif.

Notez que le sang dans les selles peut être dû à des pathologies bénignes, telles qu’une affection parasitaire, une maladie infectieuse, ou une intolérance alimentaire, mais également à des maladies plus graves comme une tumeur rectale.

Une démarche boiteuse

Une démarche anormale chez le chien peut révéler une pathologie canine. En effet, lorsqu’un chien boîte, c’est généralement qu’il a mal quelque part. La plupart du temps, la douleur est localisée au niveau de l’une de ses pattes, ou de son train arrière, ce qui l’empêche d’avancer correctement.

Un chien qui boite peut donc s’être simplement blessé, mais aussi souffrir de maladies plus inquiétantes telles qu’une dysplasie des hanches, une maladie de lyme, ou une tumeur osseuse par exemple. Seuls des examens complémentaires pourront vous en dire plus.

La position de la prière

Il peut arriver que certains maîtres observent leur chien prendre une position inhabituelle. Au premier abord, cette dernière peut même sembler drôle, ou insolite. Pourtant, elle peut, en réalité, être le comportement d’un chien malade.

Une posture en particulier met en avant un problème de santé canin. Il s’agit de la position dite « position de la prière ». Le chien reste debout sur ses pattes arrières, mais abaissent ses pattes avant au sol, de manière à lever ses fesses vers le haut.

Cette position est généralement adoptée par le chien lorsque ce dernier a mal au ventre. Elle peut donc être le signe d’une pathologie abdominale. Si votre petit compagnon prend régulièrement cette étrange position, n’hésitez pas à consulter pour éliminer une éventuelle maladie.

Un léchage excessif

Parmi les différents comportements de chien malade, on retrouve également le léchage excessif. Il est naturel qu’un chien se lèche de temps en temps. Le léchage chez le chien existe pour diverses raisons telles que l’hygiène, le stress, ou encore l’ennui.

Cependant, quand ce dernier devient excessif, il peut mettre en lumière une pathologie. En effet, quand un chien se lèche à répétition, cela signifie que quelque chose le dérange. Il peut s’agit notamment d’une douleur, ou d’une sensation désagréable.

Le comportement du chien malade relève avant tout d’un changement d’attitude brutal, et radical. Quel que soit le domaine touché, un chien qui n’agit pas comme d’habitude, sans raison apparente, souffre peut-être d’une pathologie canine. En complément, plusieurs symptômes physiques sont révélateurs d’un trouble de santé chez le chien. Il est donc important d’observer attentivement, et régulièrement, votre petit compagnon !

Nous vous conseillons également notre article sur les chiens qui mangent de l’herbe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s